leral.net | S'informer en temps réel

Tunisie-Sénégal: Pape Kouli Diop, Issa Cissokho, Demba Ba doivent-ils jouer ?

Depuis un certain temps, et surtout depuis le match de vendredi, le débat sur la titularisation de ces trois Lions agite le monde du foot sénégalais. Faut-il les mettre dans le 11 de départ d’aujourd’hui ?


Rédigé par leral.net le Mercredi 15 Octobre 2014 à 13:10 | | 2 commentaire(s)|

Tunisie-Sénégal: Pape Kouli Diop, Issa Cissokho, Demba Ba doivent-ils jouer ?
Pape Kouli Diop : C’est l’heure

Dans la hiérarchie des milieux de terrain relayeurs, il arrive en 3e position après Cheikhou Kouyaté et Mohamed Diamé. Kouyaté blessé, Giresse a préféré mettre Diamé plutôt que Pape Kouli face aux Tunisiens. Mais cette dernière rencontre a une nouvelle fois montré l’incapacité du joueur de Hull City à rebondir et à avoir les mêmes prestations en sélection qu’en club. Malgré la main, maintes fois, tendue de Giresse, le capitaine des Lions, quand il joue, peine à (re)convaincre les supporters et observateurs.

Une chance pour Pape Kouli ? Le milieu de terrain de Levante a rarement déçu en sélection. Mieux, Pape Kouli serait utile pour les coups de pied arrêtés dont il a la charge dans son club. Giresse pourrait donc lui donner sa chance aujourd’hui à la place de Diamé (ou le lancer au cours de partie), histoire de mettre fin au débat ou… de le relancer.

Issa Cissokho : Victime du système

L’un des meilleurs latéraux du championnat de France de Ligue 1 n’est pas titulaire chez les Lions. Issa Cissokho, formidable contre attaquant et machine à centrer à Nantes ? a du mal à exister en sélection sur le côté droit de la défense. La faute principalement au système de jeu désormais privilégié par Giresse. Dans son 3-4-3, le sélectionneur a besoin d’un défenseur axial droit (Sané ou Zargo) et d’un joueur hybride mi-défenseur, mi ailier droit. Cissokho aurait pu remplir ce rôle même s’il semble plus à l’aise dans une défense à quatre. Mais c’est surtout Stéphane Badji, véritable ‘’contrôleur-douanier’’ du couloir droit, qui tient tellement bien ce rôle qu’il est quasi indispensable dans le système de Giresse. Et comme il est peu probable que Cissokho joue en 3e défenseur axial, il lui faudra patienter. Encore…

Demba Bâ : Repasser devant Papiss

On ne saura jamais s’il aurait été titularisé vendredi s’il était à 100%. Blessé à l’aller face aux Tunisiens, Demba Bâ a vu Moussa Sow démarrer la rencontre avant d’être également remplacé à la mi-temps sur blessure par Papiss Cissé. Ce dernier, qui a raté les deux premiers matches face à l’Egypte et le Botswana, paraissait en retrait dans la hiérarchie des attaquants, avant que la série de blessures touchent Mame Biram Diouf, Demba Bâ, et Moussa Sow. La pointe aujourd’hui se jouera donc entre Demba Bâ et Papiss Cissé. Le joueur de Besiktas serait intéressant dans une configuration dans laquelle le Sénégal jouerait en contre. Comme il peut l’être également comme remplaçant si les défenseurs tunisiens ont été fatigués auparavant par Cissé, qui tout de même a marqué des points lors de son entrée en jeu vendredi.

EnQuête






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image