leral.net | S'informer en temps réel

UGB -Bras de fer entre les travailleurs et le DG du CROUS : Pourquoi Biram Ndeck Ndiaye a plus que le profil de l’emploi


Rédigé par leral.net le Mardi 4 Février 2014 à 21:59 | | 0 commentaire(s)|

UGB -Bras de fer entre les travailleurs et le DG du CROUS : Pourquoi Biram Ndeck Ndiaye a plus que le profil de l’emploi
Tout est bien qui finit bien. La crise qui incubait, il y a quelques jour, au niveau du Centre des Œuvres Universitaires de Saint-Louis (CROUS) est en passe d’être un vieux souvenir. Mais, il est de notre responsabilité historique d’apporter un témoignage délesté de toute forfanterie, de toute langue de bois sur le Directeur Général de cette instance étatique, M.Biram Ndeck Ndiaye. Des syndicalistes, sous l’empire de l’emportement, ont raconté des salades, voire des bobards sur ce digne fils du Saloum. Que personne ne se trompe car, Monsieur Ndiaye a plus que le profil de l’emploi. Biram Ndeck a toujours été un fort -en -thème, un enfant balancé parmi les pommes, pour parler comme l’auteure de Les Mémoires d’Hadrien, Marguerite de Yourcenar. C’est un brillant universitaire doublé d’un poète au clavier très grand, un écrivain de grand empan. Il a marqué son territoire quand il se trouve devant toute situation où il fallait trouver une solution idoine. Son passage dans le monde des Assurances en dit long. M. Ndiaye a su mettre divinement ses talents d’administrateur accompli. Il est à signaler qu’après de brillantes études à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, son séjour à la SONAM fut remarquable. Dans cette boîte, il avait gravi tous les échelons pour se positionner enfin comme un véritable leader. Cela dit, Birame est une chance pour ces syndicalistes agitateurs du CROUS et de l’UGB. Pragmatique à souhait, l’enfant prodige du Sine –Saloum est entrain d’impulser une nouvelle dynamique au sein de cet espace universitaire en annonçant une rupture dans la gestion du CROUS. Quoi donc de plus normal que ces gens l’épaulent pour propulser l’institution vers les nuages de l’excellence ! En tout cas, on en a marre de ces vaticinations qui ne leur font pas grandir. A bon entendeur, salut !
Ibrahima Ngom Damel,
Journaliste
yboupenda@yahoo.fr







Hebergeur d'image