leral.net | S'informer en temps réel

UJTL: "Si Me Wade est inquiété, tous les responsables politiques du régime peuvent quitter leurs maisons, et Macky…"

Par un communiqué reçu à Leral, l’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (Ujtl) fustige "l’amateurisme, l’arrogance, l’incompétence qui est la marque de fabrique des tenants du pouvoir."


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Novembre 2014 à 22:44 | | 17 commentaire(s)|

UJTL: "Si Me Wade est inquiété, tous les responsables politiques du régime peuvent quitter leurs maisons, et Macky…"
En effet, les désaxés qui suivent le chef aveugle, pensent dans leur for intérieur, que pour bénéficier de la grâce de ce dernier, il suffit d’insulter à outrance. Depuis que le « vrai Président » WADE a demandé à Macky de se prononcer sur le scandale de l’affaire Arcelor MITTAL, les rats marron surgissent de partout pour insulter celui qui a crée de toutes pièces leur maudit leader. Les nullards, les traitres, les voyous, les pyromanes, les éternels transhumants, les escrocs de grand chemin, les « esclaves de l’honneur » les vrais détourneurs de deniers publics, se sont donnés le mot d’ordre : insultons pour avoir une promotion. Ils ont oublié que ce tir groupé issu d’une famille politique vomie par le peuple, ne jouit d’aucune crédibilité et ne peut avoir aucun impact sur l’opinion publique. Aujourd’hui, tout le peuple attend avec beaucoup d’intérêt la réponse de Macky, et son silence équivaudra à établir sa culpabilité. Sa position officielle sur la question est la seule chose qui vaille, par conséquent, nous demandons à ses fous de la boucler à double tour, car nous ne répondrons jamais à des gens comme Moustapha NIASS, qui, après avoir juré sur le saint coran qu’il ne se présentera jamais devant Abdou DIOUF, a fait le contraire ; ces genres de personne, ne méritent aucunement notre attention.

En outre, l’UJTL demande solennellement à Aliou SALL, de ne pas essayer de vendre les 30% qu’il détient sur Petrotim. En effet, ne connaissant rien du milieu pétrolier, un banditisme d’Etat est orchestré pour enrichir la dynastie FAYE-SALL. Ainsi, Macky lui a confié les sites d’exploitation les plus importantes du Sénégal comme Saint Louis et Kayar. Et si c’est cette argent qui lui a servi de pactole pour acheter des consciences et gagner les locales, nous lui demanderons de la rembourser jusqu’au dernier centime, car cette argent appartient au peuple. Et dans ce cas, Macky sera poursuivi pour haute trahison, pour avoir violé son serment. Le pétrole appartient à l’ensemble des Sénégalais et non à sa famille.

Dans la même logique, l’UJTL dénonce le népotisme et la gestion clientéliste de ce régime. Tous les marchés sont passés de gré à gré, en plus la dynastie en occupe une part très importante, et le marché juteux gagné récemment par Adama FAYE le frére de la première dame au niveau de l’ONAS, en constitue une parfaite illustration.

Par ailleurs, l’UJTL rappelle que la tenue d’une élection anticipée dépendra du silence coupable de Macky. S’il est incapable d’apporter des réponses concrètes sur les deux plus grands scandales du siècle en l’occurrence Arcelor Mittal et Pétrotim, la haute trahison ne fera plus l’objet d’aucun doute, et une élection anticipée s’imposera à nous.
Nous rappelons aussi aux tenants du pouvoir que la proposition d’un gouvernement de transition n’est pas nouvelle dans ce pays. En 2012, sans aucun fondement, et avec l’aide des ennemis du Sénégal, ils avaient muri ce projet, après avoir payé des mercenaires qui passaient tout leur temps à bruler des pneus et saccager des édifices publics. Donc si le Sénégal traverse des moments sombres et que la dictature s’installe, nous avons le droit de marcher vers un gouvernement de transition avant que l’irréparable ne se produise ; c’est le moins que l’on puisse dire.

L’UJTL termine par mettre en garde le régime. Si Maitre WADE est inquiété d’une quelconque manière, tous les responsables politiques du régime peuvent quitter leurs maisons, et Macky sera obligé de ce cas de prendre la pointe Sarrene, car le palais sera envahi dans la minute qui suit.
Nous remercions tout le peuple Sénégal pour avoir répondu massivement au meeting du 21 Novembre, nous les demandons de rester debout et continuer à manifester dans tous les coins du pays durant le sommet de la francophonie pour dénoncer les dérives du régime de Macky, et restaurer l’Etat de droit".










Hebergeur d'image





Hebergeur d'image