leral.net | S'informer en temps réel

UN CHAUFFEUR DE CAR, AGÉ DE 17 ANS, FINIT SA COURSE FOLLE SUR DEUX ÉLÈVES À GRAND DAKAR : Mama Diouf décède tandis que El H. Samba Diédhiou est grièvement blessé

Le populeux quartier de Grand Dakar a été, hier nuit, le théâtre d'un accident mortel qui a coûté la vie à l'élève Mama Diouf. Celle-ci a été fauchée par un car rapide conduit par Saliou Ndaw âgé de 17 ans, chauffeur «siiruman» qui, dans sa course folle, a violemment heurté un autre passant, El H. Samba Diédhiou. Ayant pris la fuite à la suite de son forfait, le chauffard a heurté une 405. Rattrapé par la foule excitée, il a été lynché, avant d'être remis à la police.


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Décembre 2010 à 13:13 | | 0 commentaire(s)|

UN CHAUFFEUR DE CAR, AGÉ DE 17 ANS, FINIT SA COURSE FOLLE SUR DEUX ÉLÈVES À GRAND DAKAR : Mama Diouf décède tandis que El H. Samba Diédhiou est grièvement blessé
Une fois de plus, un accident mortel de la circulation, fruit de l'indiscipline de certains conducteurs, a été enregistré nuitamment hier, à Grand Dakar, aux environs de 00h30mn, à quelques encablures de l'arrêt de cars dit «Garage Grand Dakar», précisément à la gare routière des bus desservant Ziguinchor. Sur les circonstances de l'accident, nos sources ont tout d'abord incriminé ces bus de transport interurbain, qui avaient été «tellement mal stationnés, que certains occupaient quasiment une bonne partie de la route». Une situation préjudiciable aux usagers qui ont ainsi une vue réduite du fait de la longueur et de la hauteur des bus. Ces stationnements «sauvages» délibérément effectués, cumulés à l'indiscipline de certains conducteurs de cars rapides notamment, mènent inéluctablement à un risque élevé d'accident.
Une constance certifiée par ledit accident mortel. De l'avis de témoins qui n'ont rien raté de la scène, les faits sont survenus à la suite d'une course folle d'un car rapide, immatriculé Dk 3157 M, roulant à tombeau ouvert, malgré une relative affluence de personnes sur place. Ainsi, arrivé à hauteur de ces bus sus-indiqués, le conducteur du car rapide, Saliou Ndaw 17 ans, a été surpris par deux piétons qui tentaient de traverser la route. Emporté par sa course folle, le car a fini par faucher violemment ces deux passants.

Tentant de fuir après l'accident, le chauffeur du car heurte une 405
Il s'agit de la dame Mama Diouf 24 ans, et El H. Samba Diédhiou 18 ans, tous deux élèves de leur état. Mortellement atteinte par le choc, nos sources ont précisé que Mama Diouf, allongée à même le goudron, gisait dans une mare de sang qui s'échappait de ses oreilles, de son nez et de sa bouche. Pendant ce temps, l'autre victime, El H. Samba Diédhiou, gravement atteint, s'était affalé sur le trottoir. Les sapeurs-pompiers alertés se sont amenés sur les lieux environ 15 minutes après et ont acheminé les victimes à l'hôpital général de Grand Yoff. Auparavent, le chauffeur du car rapide présenté comme étant un «Siiruman», tentait de se tirer d'affaire en appuyant sur l'accélérateur. Il a été poursuivi par la foule. C'est sur ces entrefaites, notent nos interlocuteurs, qu'il s'est engouffré dans un virage et en manoeuvrant, a heurté une 405. Il a ainsi été rattrapé par ses poursuivants surexcités qui l'ont sauvagement lynché. Il a été tiré d'affaire par les hommes du commissaire Boubacar Diédhiou de la compagnie de la circulation qui l'ont jeté dans leur panier à salade. Ainsi au terme des constats d'usage, Saliou Ndaw a été acheminé au commissariat central où il a été placé en garde-à-vue, pour homicide involontaire, délit de fuite, destruction de bien appartenant à autrui, conduite d'un véhicule sans permis, puisqu'il est évident qu'étant mineur, il ne peut bénéficier d'un permis de conduire. Il devrait en principe être déféré ce lundi au parquet.


Abdoulaye DIÉDHIOU
le populaire






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image