leral.net | S'informer en temps réel

UN DECRET « CHASSE » LE PROXENETE DU SENEGAL : Wade livre Eric Neven à la Belgique

Le proxénète Belge, Eric Neven, condamné à sept ans de prison dans son pays, a été discrètement livré par les autorités sénégalaises. Le chef de l’Etat a signé, il y a quelques jours, un décret d’extradition du Belge vers son pays d’origine. Un autre décret livrait aux Américains un de leurs ressortissants tombé lui aussi au Sénégal.


Rédigé par leral.net le Vendredi 16 Juillet 2010 à 14:12 | | 2 commentaire(s)|

UN DECRET « CHASSE » LE PROXENETE DU SENEGAL : Wade livre Eric Neven à la Belgique
Eric Neven n’est plus au Sénégal. Il y a quelques jours, le président de la République a signé un décret extradant le proxénète Belge vers son pays d’origine, où il était recherché depuis plusieurs années. Un décret qui fait suite à un avis favorable prononcé par la Chambre d’accusation de Dakar en mars dernier, quant à la recevabilité de la demande des autorités belges. Sitôt le décret pris, Me Abdoulaye Wade l’a notifié aux ministres de la Justice et de l’Intérieur qui ont procédé à la « remise » de Neven à la Belgique. Le même jour, il a été embarqué dans un avion par des policiers belges, qui avaient effectué le déplacement sur Dakar. Il faut dire que le Sénégal n’était pas tenu d’extrader Eric Neven, qui voyait sans doute dans notre pays un paradis pour fugitif. En effet, aucun accord de coopération, en matière d’extradition, ne lie le Sénégal à la Belgique. D’ailleurs, Eric Neven, qui avait réussi à se refaire une vie dorée à Ouakam, où il gérait un hôtel après s’être marié avec une Sénégalaise, s’était même permis de narguer les autorités judiciaires belges sur facebook. Alors qu’il était condamné par défaut à sept ans de prison pour proxénétisme par un tribunal de Liège.

Interpellé une première fois par les autorités sénégalaises, Neven avait été relâché. Avant d’être interpellé à nouveau par la Brigade de recherches de Dakar. Il a été présenté au Procureur de la République et mis en arrêt préventif. En signant le décret l’extradant, Wade a signé un autre livrant aux Américains un de leurs ressortissants condamné à une lourde peine pour trafic de drogue et association de malfaiteurs. Ce dernier, un certain Wallen, avait été arrêté par les hommes du lieutenant-colonel Moussa Fall. Dans un premier temps, l’ambassade des Etats-Unis voulait que les autorités sénégalaises lui remettent son citoyen, mais ces dernières avaient refusé, surtout que la Chambre d’accusation ne s’était pas encore prononcée. Elle a finalement donné un avis favorable, avant que Wallen ne soit extradé le même jour par avion.

Cheikh Mbacké GUISSE l'as



1.Posté par basile le 18/07/2010 00:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous ne connaissez pas l'histoire de Eric si jamais ce proxenite comme vous le dite revele tout ce qu'il sait sur certaines autorités du pays ce sera un scandale je le connais car j'ai eu a l'interviewé en tant que journaliste il a fait des revelations trés graves concerant de hautes autorités du pays ainsi que certains grand marabouts charlattans qu'il a traité de voyou et voleur des marabouts dealer ...
je vous jure l'histoire de cet homme est a vous couper le souffle
senegalmedias.blogspot.com

2.Posté par marconi le 22/07/2010 19:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense qu'il fera comme le pédophile Eric Stierlen extradé lui aussi mais revenu de suite au Sénégal et qui travail comme chef sécurité à la Compagnie Sucrière à Richard Toll et qui payent les gendarmes pour cacher tous ces vols bravo le Sénégal

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image