leral.net | S'informer en temps réel

UNE VASTE OPERATION DE TOILLETAGE S’EST OPEREE AU SEIN DU MFDC ZIGUINCHOR : JEAN MARIE FRANCOIS BIAGUI ET CIE RENVOYE DU MFDC

Après plus de trois ans de la disparation de la figure historique du mouvement des forces démocratique, l’Abbé Diamacoune Senghor, le maquis vient d’adopter une nouvelle forme de lutte et de communication dans l’optique de mettre de l’ordre dans le maquis, c’est ainsi que Jean Marie François Biagui et compagnie ont été chassés des instances du mouvement indépendantiste.


Rédigé par leral.net le Lundi 17 Août 2009 à 14:23 | | 0 commentaire(s)|

UNE VASTE OPERATION DE TOILLETAGE S’EST OPEREE AU SEIN DU MFDC ZIGUINCHOR : JEAN MARIE FRANCOIS BIAGUI ET CIE RENVOYE DU MFDC
C’est ce week-end que la nouvelle équipe du mouvement des forces démocratique de la Casamance seront connus. C’est ainsi que Lansana Goudiaby de l’aile extérieure française du MFDC a été désigné porte parole du mouvement. Ce dernier s’est exprimé ce samedi sur les ondes de la radio privé zig Fm pour la première fois et il est revenu très largement sur les raisons de ce changement intervenu dans le maquis. A en croire le tout nouveau porte-parole du Mfdc, personne n’a plus le droit de parler au nom du MFDC et que tous les instances sont dissoutes car l’ancien équipe dirigé par Jean Marie François Biagui a failli à sa mission de réunifier toutes les branches armées car ils sont les auteurs de ces dissensions au sein du maquis avec leur façon de ménager. Pire, ils étaient incapables de négocier avec l’Etat du Sénégal qui en avait fait des militants corrompus a-t-il indiqué. Selon toujours Lansana Goudiaby la nouvelle direction dont il est le porte-parole, leur première mission est d’unifier le maquis avant de faire face au gouvernement du Président Abdoulaye Wade pour renégocier car les accords de 2005 ont été bâclés et ceux qui ont signé ces accords au nom du Mfdc ont été corrompus par des millions de la Présidence de la République du Sénégal a-t-il révélé.

Lansana Goudiaby a aussi dénoncé le déploiement de l’armée nationale sénégalaise partout ce qui ne facilite pas selon lui un dialogue sérieux entre le MFDC et l’Etat. Mrs Goudiaby dans son intervention n’a pas voulu dévoiler le nom du nouveau secrétaire général du MFDC et les autres membres de la nouvelle équipe du mouvement des forces démocratiques de la Casamance. Il faut dire que ce vaste changement qui s’est opéré dans le maquis ne fera qu’accentuer les conflits entre factions rebelles quand on sait que plus de cinq chefs de guerre sont favorables à Jean François Marie Biagui qui jusqu’à présent n’a pas réagit de son débâcle dans le mouvement qu’il a dirigé pendant près de quatre ans. Mais selon les observateurs de la crise casamançaise, le célèbre chef rebelle Salif Sadio serait derrière ce coup quand on sait qu’il a toujours nourri des ambitions de diriger le mouvement des forces avant même la disparition de l’Abbé Diamacoune Senghor.






Hebergeur d'image