leral.net | S'informer en temps réel

Uael : Le bureau s’oppose à la démission de Aliou Sall

Le bureau de l’Union des associations des élus locaux (Uael), réuni, hier, à son siège, s’est opposé à la démission de Aliou Sall à la tête de cette structure.


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Mai 2015 à 09:46 | | 3 commentaire(s)|

Uael : Le bureau s’oppose à la démission de Aliou Sall
Le maire de Guédiawaye et président de l’Ams a, dans un entretien accordé à L’Observateur, annoncé sa démission pour, dit-il, ne pas plomber les ailes de l’Uael. Mais, pour ses collaborateurs, rien ne justifie cette démission. "Nous n’acceptons pas cette démission. Il a été peut-être touché dans son amour-propre parce qu’on ne peut pas toujours accepter d’être jeté à la vindicte populaire sur des questions qui ne sont pas connues. Présenter l’Uael comme une fonction supplémentaire, ce n’est pas connaitre la structure. Nous avons vu des gens faire des déclarations alors qu’ils ne peuvent pas être président. Ils ont juste des conseillers départementaux", explique le maire de Dakar plateau, Aliou Ndoye, chargé de l’organisation de l’Uael. A son avis, on veut faire un mauvais procès au frère du Président Macky Sall . "Il ne faut pas qu’untel accapare des postes. On est en train de parler de poste rémunéré avec des avantages. Il n’y a aucun avantage rattaché à ce poste", indique-t-il. Expliquant les textes qui régissent l’Uael, Alioune Ndoye souligne que Aliou Sall n’a pas été désigné président de l’Uael à titre privé ou personnel. "Il l’a été en sa qualité de président de l’Association des maires du Sénégal. "Nous lui avons dit que nous ne pouvons concevoir cette démission dans sa forme, mais aussi dans son fond, parce que cela remettrait en cause tout ce que nous avons eu à faire comme travail qui était consensuel. Il est obligé d’analyser sa position pour prendre en compte une position partagée, unanime. Nous avons été étonnés de voir tout ce débat qui est comme si on venait de donner une posture nouvelle à Aliou Sall. Cette posture est une résultante du fait que Aliou Sall est d’abord maire d’une ville, il faut respecter la démocratie", martèle Alioune Ndoye dans les colonnes de L’Obs.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image