leral.net | S'informer en temps réel

Uemoa : Pourquoi Macky Sall sursoit au départ de Hadjibou Soumaré ?

La 49ème session extraordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, entamée samedi à Dakar (capitale du Sénégal) qui s'achève ce dimanche 5 juin 2016, devait en principe entériner le départ du président de la commission de l'UEMOA, le Sénégalais, Hadjbou Soumaré. Ce dernier, qui n'était pas dans les plans du palais de Dakar, a été sauvé de justesse par les présidents Ouattara, Faure Eyadéma, IBK et Patrice Talon. Coulisses d'un sommet sur fonds de lobbying...


Rédigé par leral.net le Dimanche 5 Juin 2016 à 23:52 | | 0 commentaire(s)|

Cela se savait depuis plusieurs mois, dans certains cercles bien informés. Le sénégalais, Hadjibou Soumaré n'était pas parrainé par l'Etat sénégalais. Officiellement, le président Macky Sall jouait du clair- obscur dans ce dossier de réélection du président Hadjibou Soumaré, dont le premier mandat est arrivé à terme. Le cas Hadjibou Soumaré était devenu si embarrassant - auprès de certains palais africains d'Abidjan à Lomé en passant par Cotonou. Selon des informations exclusives en notre possession, les présidents Alassane Ouattara, Faure Eyadema et l'ex-président béninois, Yayi Boni avant son départ du palais de la Marina jouaient à fond la carte de Hadjibou Soumaré pour rempiler à la tête de l'UEMOA pour un second mandat. Comme l'a confirmé une source autorisée à Les Afriques, le président Macky Sall saisi à ce sujet par ces pairs cités a rejeté - sans concession - la demande. Le refus catégorique du président Sall de parrainer la candidature de son compatriote, l'ancien premier ministre du régime d'Abdoulaye Wade n'avait pas été apprécié par les présidents Yayi Boni et Alassane Ouattara. Nos câbles informent que le chef de l'Etat sénégalais pour arrondir les angles avec le président de la commission de l'UEMOA avait dépêché un de ses émissaires, à Ouagadougou afin de lever les quiproquo. " Mais au finish, le dossier n'a pas évolué entretemps, au profit de Hadjibou Soumaré qui jusque-là n'avait pas la caution officielle du Sénégal pour se succéder à lui même " confie une source anonyme à Lesb Afriques. Le refus du gouvernement de Dakar à faire passer la candidature de Hadjibou Soumaré a ouvert au finish un boulevard aux autorités nigériennes qui manœuvraient, sans répit, pour s'adjuger la présidence de la commission. Dans les valises du président Issoufou Mahamadou, deux candidats potentiels qui ont le profil de l'emploi. A savoir, l'ancien ministre des Finances, Gilles Baillet et l'économiste Abdelkadr Boureima étaient les jockers du palais de Niamey. Ce qui explique la grosse artillerie nigérienne qui a fait le déplacement de Dakar. Après d'intenses manœuvres, le président Hadjibou Soumaré, d'après nos informations, devra garder les clés de l'institution pour quelques mois avant de passer la main à un Nigérien. Macky Sall s'est- il rétracté avec la pression des présidents Ouattara, Faure et Talon Patrice ?

PAR ISMAEL AIDARA, RÉDACTEUR EN CHEF http://www.lesafriques.com/






Hebergeur d'image