leral.net | S'informer en temps réel

Un Café avec…, victime de son ambition surdimensionnée ?

Ndèye Diallo, Cathy Chimère Diaw, Mame Diarra Thiam ‘Lissa’, Bakayoko, Inna Jawara et Astel ont brillé par leur absence lors de la cérémonie de clôture de la saison 3 de Un Café avec…Ces têtes d’affiche de la série à succès réclament de l’argent au producteur qui ne s’est pas fait prier pour les tancer…


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Janvier 2016 à 11:23 | | 2 commentaire(s)|

Un Café avec…, victime de son ambition surdimensionnée ?
Et la montagne accoucha d’une souris. Classée comme la série la plus suivie du Sénégal, Un Café avec… est en train de tomber de son piédestal. Le traitement salarial de quelques-uns de ses acteurs est passé par là. En bons stratèges, ces derniers qui réclamaient une vingtaine de millions FCFA ont attendu que la cérémonie de clôture de la saison 3 soit annoncée en grande pompe pour ébruiter l’affaire dans la presse. Certainement pour mettre la pression sur leurs “employeurs”.

Des sites people ont fait la révélation mais n’ont pas été pris au sérieux par les inconditionnels de la série. C’est une fois au Grand Théâtre, pour ceux qui ont fait le déplacement, qu’ils se rendent à l’évidence. Cathy Chimère Diaw, Mame Diarra Thiam « Lissa », Omar Traoré « Bakayoko », Alimatou Ndoye « Ndèye Diallo », Astou Badji dite Astel sont bel et bien absents. Le discours de Cheikh Yérim Seck qui est le producteur de la série fait tomber les derniers doutes des uns et des autres sur les raisons de l’absence des « frondeurs ». Le journaliste a salué l’esprit de dépassement des acteurs qui ont bien voulu faire de l’événement une réussite. Dans la même veine, il aurait voulu que le « linge sale se lave en famille ». Ce qui veut dire qu’il y a bel et bien problème.

Mais ce que nombre de téléspectateurs de Un Café avec… ne comprennent pas, c’est comment une série qui draine au moins plus d’une dizaine de sponsors peut avoir des soucis financiers au point de ne pouvoir payer ses acteurs à temps ? Dj Boub’s révélait dans une émission consacrée au théâtre que les acteurs de la série dont il est le créateur percevraient pas moins d’un million par mois, pointant du coup le manque d’ambition de ceux qu’ils ont trouvé sur le terrain. D’ailleurs cette sortie avait en son temps été mal-accueillie chez les « comédiens professionnels » qui n’ont pas caressé l’animateur dans le sens du poil. Sanekh l’avait énergiquement chargé pour « ce manque de respect pour les artistes-comédiens ». Eu égard au café qu’on vient de nous servir lors de la cérémonie de clôture on découvre que c’était du saupoudrage pour ne pas dire qu’on faisait dans la surenchère. Ou du moins ça en a l’air.

Pour arrondir les angles, une réunion est annoncée. C’est au sortir de cette rencontre de la dernière chance, susurre-t-on, qu’on saura l’issue qui sera réservée à la série. Qui semble être victime de son ambition surdimensionnée.

Buzz.sn






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image