leral.net | S'informer en temps réel

Un IGNARE se doit de taire quand il ne maîtrise pas des pratiques judiciaires (Par Abdoulaye Bâ Nguer)


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Février 2016 à 10:42 | | 6 commentaire(s)|

Un IGNARE se doit de taire quand il ne maîtrise pas des pratiques judiciaires (Par Abdoulaye Bâ Nguer)
 
Monsieur Diakhaté, Quand La Justice Politique du Sénégal avait attrait M. Karim Wade devant les juridictions françaises, particulièrement au niveau du parquet financier de Paris, avez vous dénoncez cela ? Quand cette même justice politique avait envoyé des commissions rogatoires dans les juridictions étrangères (Luxembourg, USA, Monaco, Singapour ...), aviez vous qualifié cela d'indigne ? Malgré que votre Justice politique ait été déboutée dans toutes ses plaintes lancées à l'étranger, ce même pouvoir s'est permis, récemment, à travers l'actuel directeur de cabinet du ministre de le jeunesse, d'aller porter plainte contre un citoyen sénégalais à Paris, alors M. Diakhaté, aviez vous qualifié cela d'ignoble ? 
Et Maintenant que la Vérité éclate au grand Jour et à la face du monde, vous vous permettez de dénoncer des pratiques légales dont votre régime est le promoteur patenté. Décidément, le Ridicule ne tue plus dans ce Sénégal.
La Justice et La vérité sont des denrées universelles, Tout citoyen détenu et séquestré arbitrairement est en droit de les réclamer, de les arracher à tout moment et en tout lieu, d'autant plus que le candidat du PDS, le Frère Karim Meissa Wade est officiellement considéré par la justice internationale comme étant séquestré arbitrairement par l’État du Sénégal.
M. Diakhaté, gardez bien une chose pour votre gouverne, la justice et la vérité ne connaissent point les frontières.
LE COMBAT CONTINUE ...

Abdoulaye Ba NGUER
Membre FNCL / PDS
Membre du CD / PDS
Secrétaire National Adjoint à l'économie du PDS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image