leral.net | S'informer en temps réel

Un Ministre, ça ferme sa gueule et ça bosse sinon ça démissionne ! - Par Touradou Sow


Rédigé par leral.net le Jeudi 7 Août 2014 à 12:34 | | 3 commentaire(s)|

Un Ministre, ça ferme sa gueule et ça bosse sinon ça démissionne ! - Par Touradou Sow
Cet adage bien connu de tous, a semble-t-il échappé au Pr Malick NDIAYE qui vient de publier son livre intitulé « où va la République? ». Mais qu’est ce qui a donc pris notre sociologue nationale à s’en prendre si violemment au Président Macky SALL et à sa politique. Rien du point de vue éthique ni protocolaire ne pourrait justifier sa démarche et l’orthodoxie gouvernementale a été bafouée et atteinte au plus haut niveau.

Il faut simplement rappeler que le professeur est par ailleurs membre très influent de la coalition Macky2012 qui a porté le président Macky SALL au pouvoir. Cela voudrait dire que Malick NDIAYE adhérait jusqu’à la rédaction de son livre, aux idées du Président de la République. Malheureusement, ce revirement idéologique spectaculaire n’est pas le premier du genre à l’actif de cet homme qui se dit de conviction.

Conseiller du socialiste le Président Abdou DIOUF, il retournera sa veste après la première alternance de 2000 avant de faire allégeance au Président Macky SALL. Il déclarait d’ailleurs très récemment que Macky est un espoir pour le Sénégal à travers ses conférences au cours desquelles il défendait corps et âme le programme YOONU YOKKUTE.

Mais ce qui frappe le plus dans le contenu de son livre et sidère plus d’un, ce sont les attaques contre l’unité de la nation sénégalaise et l’intégrité du territoire.

En effet, Monsieur Ndiaye parle de « dérive ethnique, dynastique, régionaliste de notre République ». Ce sont là des allégations irresponsables et indignes de la part d’un intellectuel qui se dit défenseur des valeurs de la République.

Au moment où l’acte III de la décentralisation a fini de s’installer pour épouser parfaitement nos réalités géographiques, culturelles, et économiques, ces déclarations sonnent comme un coup de couteau dans le dos de tous les sénégalais.

De tous les Présidents qu’a connus jusque là notre cher Sénégal, Macky SALL est de loin celui qui a apporté le plus à la cohésion nationale et au renforcement des brassages ethniques dont il en est d’ailleurs le symbole patent. Les reproches faits au Président du fait de l’implication de sa famille dans les affaires publiques sont infondés. Toutes les personnes qui ont eu à tenir les rênes du pays ont toutes été entourées par leurs proches, ce qui est en soi tout à fait normal.

Ce que le professeur NDIAYE veut susciter par ses écrits, c’est le réveil des démons du régime de Wade mais malheureusement pour lui on en est loin. Aujourd’hui le principe de la reddition des comptes est devenu une réalité et le Président SALL ne protégera personne y compris sa propre famille en cas de fautes de gestion ou autres détournements de fonds. Par conséquent, il n’y a pas lieu de chipoter outre mesure.

Le PSE qualifié de « sans âme » me rappelle fort bien les propos de Idrissa SECK au retour de ses vacances. En attendant, ce programme sans précédent dans l’histoire du Sénégal, a tout de même été plébiscité par tous les grands de ce monde et a déjà enregistré les engagements des partenaires financiers à hauteurs de plus de 3000 Milliards. A l’heure de sa mise en œuvre tous les espoirs sont donc permis et la tentative à vouloir altérer « l’éthique citoyenne » et à la dévier vers des intentions inavouées restera vaine.

Quant à la « demande morale et citoyenne », elle n’a jamais été aussi assouvie pendant ces deux dernières années. J’en veux pour preuve les nombreuses initiatives en terme de revigoration de l’esprit citoyen et de restauration des valeurs de la République sans compter la détermination du Président Macky SALL à sortir le Sénégal de la spirale des détournements de fonds.

En réalité, cette sortie de Monsieur NDIAYE cache un échec manifeste dans son intention à vouloir s’imposer dans la coalition au pouvoir. Par-dessus tout, il s’agit ici d’un prélude à une énième transhumance vers la lugubre plateforme récemment mise sur pied par l’ancien maire de Thiès. Son « honneur » aurait pu être sauvé si une démission avait précédé ses propos mais tout l’honneur revient encore au Président Macky SALL par sa décision de remettre les choses à l’endroit.

Touradou SOW
Coordonnateur Adjoint APR Strasbourg
email : touradou23@yahoo.fr






Hebergeur d'image