Leral.net | S'informer en temps réel

Un changement de leadership à la tête de Boko Haram

le 26 Avril 2016 à 09:14 | Lu 1437 fois

Selon les chercheurs de l’Observatoire des radicalismes et conflits religieux en Afrique (ORCRA), instrument de recherche et de prospective de Timbuktu Institute-African, Center for Peace Studies, l’offensive de la Multinational Joint Task Force (MNJTF) n’a pas eu l’effet recherchée.


Un changement de leadership à la tête de Boko Haram

 

Pour le directeur de l’Institut, Dr. sénégalais Bakary Sambe, « cette stratégie, dans le cadre de l’opération « Arrow », n’a pas payé car elle a négligé le changement de stratégie que Boko Haram est en train d’opérer mais aussi les nouvelles filières d’approvisionnement en armes du mouvement ».

« En se concentrant sur les régions du Bassin Lac Tchad, notamment, les zones frontalières entre le Cameroun et le Nigeria, la force multinationale n’a pas pris en compte le redéploiement de Boko Haram à l’intérieur de ces deux pays avec de nouvelles cellules qui ont, récemment, vu le jour », souligne le chercheur.

De même, pour les chercheurs de Timbuktu Institute, Abubakar Shekau serait « en voie de remplacement par le chargé de la logistique de Boko Haram, un ressortissant camerounais du nom de Bana Blachera ».

« La nouvelle stratégie de Boko Haram consisterait à multiplier et à intensifier les attaques suicides au Cameroun et au Nigéria en plus d’enlèvements d’étrangers, au moment où le mouvement Ansaru se redéploie, malgré l’arrestation début avril de son chef Khaled Al-Barnawi », souligne Sambe.

Selon lui, «Bana Blachera, pressenti pour remplacer Abubakar Shekau aurait un profil plus lisse pour accélérer le processus de l’allégeance à Daech ».

D’ailleurs, ce nouveau leader montant a été mis en avant dans les derniers enregistrements du mouvement terroriste a développé récemment de nouvelles filières d’armement depuis la Libye avec des couloirs en Centrafrique, au Tchad et au Soudan.

Timbuktu-institute