leral.net | S'informer en temps réel

Un chauffeur « fou » se défoule à Grand-Yoff

A la fois insouciant et inconscient, Aba Diop sera privé de volant le temps de purger la peine qui lui sera infligée par le tribunal. Ivre mort, ce chauffeur de « car rapide » a heurté un véhicule, renversé un autre piéton avant de prendre la fuite.


Rédigé par leral.net le Samedi 21 Juillet 2012 à 09:25 | | 1 commentaire(s)|

Un chauffeur « fou » se défoule à Grand-Yoff
Aba Diop est un danger ambulant. Chauffeur de car rapide de son état, le bonhomme ne prend le volant de son véhicule qu’après s’être rincé le gosier. Sur la route de Grand-Yoff qui mène vers l’Eglise, Aba Diop, non satisfait de cogner son véhicule sur un autre, poursuivra sa tournée mortelle en allant heurter un piéton qui se retrouve avec de graves blessures. Pour échapper à d’éventuelles poursuites, ce chauffeur, titulaire du car immatriculé 1351 B, n’aura d’autres solutions que de prendre la fuite. C’est ainsi qu’il appuya sur l’accélérateur pour se frayer un passage, ce qui occasionnera une autre victime. Mais son escapade ne sera que de courte durée face à la détermination de bonnes volontés qui le poursuivirent pour le rattraper à la hauteur de la station Shell de la Patte D’oie. Coincé dans les embouteillages, Aba fera preuve d’une rare insolence à l’égard de ses interlocuteurs dont Mbaye Sokhna Mbaye qu’il abreuva d’insanités avant de le menacer de lui faire sa fête. C’est dans un état d’ébriété manifeste qu’il sera tiré de son véhicule et conduit au poste de police de Grand-Yoff. Lorsque ce quidam faisait face aux enquêteurs de ce service, il était encore ivre et puait l’alcool à mille lieux. Il reconnaît avoir cogné la voiture qui tentait de le dépasser mais nie avoir renversé un quelconque individu sur son passage. Il reconnaîtra tout de même qu’il avait pris de l’alcool avant de s’engouffrer dans son « car rapide » rempli de passagers à destination de la banlieue. Par là, Aba Diop tentait d’invoquer l’ivresse pour se soustraire au glaive de la justice. Mais c’est sans compter avec les limiers qui lui font comprendre que son cas ne fait pas partie des causes justificatives prévues par la loi. C’est de justesse d’ailleurs que ses passagers ont échappé à un accident, à l’instar des victimes heurtées par ce conducteur ivre et qui se sont toutes retrouvées à l’hôpital avec des blessures. Elles ont en conséquence déposé des plaintes non sans se constituer partie civile afin que la justice inflige à cet insouciant la sanction qu’il mérite.

ND CISSE



1.Posté par schwarzeraal le 21/07/2012 23:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les chauffards senegalais sont les plus heureux du monde peuvent tout se permettre car le permis de conduire s'achete.pas peur de le perdre en cas d'ivresse et courir des annees pour le reprendre.sama khele mayoumako

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image