leral.net | S'informer en temps réel

Un chauffeur tombe avec 41 Guinéens qu’il tentait de convoyer au Sénégal moyennant 3 000 FCfa

Les éléments de la Brigade de gendarmerie de Kédougou ont mis fin aux agissements du chauffeur Mamadou Telly Diallo et de deux passeurs, dont l’activité consistait à convoyer clandestinement des Guinéens vers Kédougou. D’ailleurs, les trois membres du réseau ont été arrêtés après qu’ils ont fait entrer 41 Guinéens à Fongolimbi, moyennant 3 000 FCfa.


Rédigé par leral.net le Jeudi 6 Novembre 2014 à 21:10 | | 2 commentaire(s)|

Un chauffeur tombe avec 41 Guinéens qu’il tentait de convoyer au Sénégal moyennant 3 000 FCfa
La traversée clandestine a repris de plus belle le long de la frontière entre le Sénégal et la République de Guinée Conakry. Des passeurs sénégalais ont fait de cette mesure conservatoire des autorités sénégalaises une aubaine, en développant, le long de la frontière avec la Guinée, un florissant business : la traversée clandestine de la frontière. Appréciant la forte demande de Guinéens massés dans diverses localités de la frontière avec la région de Kédougou, les contrebandiers ont mis en place des convois clandestins de passagers. La demande étant amplement supérieure à l’offre, ils ont arrêté une fourchette de prix allant de 3 000 à 5 000 FCfa en fonction de la distance avec Fongolimbi, trait d’union entre le Sénégal et la Guinée. Ce désir difficilement réalisable et qui passe par la clandestinité se heurte à la volonté des hommes du commandant Moïse Dione de la Brigade de gendarmerie de Kédougou qui cherchent par tous les moyens à dissuader les jeunes candidats au voyage et les passeurs. D’où la mise en place d’un dispositif de surveillance de la frontière et des patrouilles régulières. C’est justement suite à une patrouille le long de la frontière avec la Guinée Conakry, pour faire respecter l’arrêté ministériel portant fermeture des frontières du Sénégal avec la Guinée, que les pandores viennent de réussir un grand coup à Fongolimbi, dans la région de Kédougou, en appréhendant trois passeurs. Mamadou Telly Diallo et ses deux acolytes ont, en effet, été arrêtés alors qu’ils convoyaient 41 Guinéens sur le territoire sénégalais. Le rêve d’émigration de ces 41 Guinéens a été brisé par les hommes du commandant Moïse Dione, samedi dernier aux environs de 18 heures.

D’après l’enquête menée par les pandores, le travail du chauffeur sénégalais et ses deux acolytes consistaient à convaincre les Guinéens désireux se rendre au Sénégal moyennant 3 000 FCfa, alors qu’en temps normal, les frais du voyage sont de 500 FCfa. Selon les enquêteurs, les Guinéens contournaient la frontière à pied jusqu’à Fongolimbi pour ensuite faire face au deux acolytes qui les conduisent jusque dans le véhicule du chauffeur Mamadou Telly Diallo. Seulement ce procédé n’a pas échappé aux hommes en bleu.

Soumis à un interrogatoire, les deux passeurs et le chauffeur ont reconnu sans ambages les faits à eux reprochés. De sources proches de l’enquête, l’on apprend que les 41 Guinéens ont été rapatriés à la frontière après que des tests ont été effectués sur eux. Des tests jugés négatifs. Le chauffeur et ses deux acolytes seront déférés ce mercredi au parquet de Tambacounda.

Pour rappel, le gouvernement du Sénégal, soucieux de la protection de ses citoyens contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, a décidé, en août dernier, de fermer ses frontières avec la Guinée Conakry où cette maladie a fait plusieurs morts.

L'Observateur






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image