Leral.net | S'informer en temps réel

Un étrange silence de la presse écrite et audio-visuelle française

Rédigé par ( Les News ) le 3 Juin 2012 à 22:55 | Lu 0 fois

Je m’explique, le 1er juin 2012, la Brigade Nationale de la Police Judiciaire marocaine, un des fleurons de la sécurité du Maroc, a réussi à identifier et à interpeller deux truands français en cavale depuis plusieurs mois dans la nature.


Un étrange silence de la presse écrite et audio-visuelle française
Ces deux gangsters, un d’origine ivoirienne et l’autre d’origine marocaine, étaient recherchés par toute la police de France et de Navarre pour divers délits graves et meurtre et cela sans aucun succès.

Ils étaient notamment impliqués dans l’affaire de l’attaque meurtrière du centre-fort d’Orly-Ville du 21 septembre 2011.

Ils ont pu quitter le territoire français munis de faux papiers et ce, en toute impunité aux yeux et à la barbe des forces de sécurité françaises qui étaient à leur recherche.

Dès leur arrivée à Casablanca, les services de sécurité marocains, suite aux informations transmises par leurs homologues français, ont pu identifier les deux fuyards et procéder à leur interpellation à Marrakech.

Cette collaboration exemplaire entre les services de sécurité français et marocains ainsi que l’interpellation de ces truands ont été totalement occultées par toute la presse française, écrite et audio-visuelle.

Une attitude ahurissante et affligeante de la presse française qui, au final, pénalise une nouvelle fois la famille du convoyeur assassiné froidement à l’explosif et qui laisse derrière lui une veuve et deux enfants éplorés mais aussi deux autres qui ont été blessés durant ce holdup mais aussi l’efficacité du travail des forces de sécurité françaises et marocaines.

Alors que ces deux individus viennent d’être interpellés sur le sol marocain et que donc justice sera rendu à la famille du défunt ainsi qu’aux deux blessés, il est affligeant d’affirmer que la presse française dans sa globalité préfère traiter de faits divers, politiques ou sociaux, et de thèmes people, d’accidents de trains, de voitures, de vélos, de panne d’électricité, de coupure d’eau, de rixes et de ragots pour alimenter ses pages.

Il est vrai qu’aujourd’hui qu’un Président de gauche est au pouvoir, que les législatives sont très proches et que les chefs de la sécurité française ont été remplacés mais ces évènements sont-ils suffisants pour que la presse française dans son ensemble élude ce coup de chapeau de la coopération sécuritaire franco-marocaine exemplaire pour des raisons bassement politiciennes et que nombre de pays jalouserait ?

Je laisse les membres de la famille du défunt ainsi que les deux blessés, mais aussi les membres des services de sécurité français et les magistrats, répondre à cette question et ce, par respect.

Une seule chose est certaine, justice sera rendue à la veuve et aux enfants de la personne assassinée froidement ainsi qu’aux deux blessés mais aussi aux autres personnes qui ont eu à subir la folie de ces deux individus et de leur gang criminel