leral.net | S'informer en temps réel

Un haut responsable d'Al-Qaida au Yémen se "félicite" de l'attaque contre "Charlie Hebdo"

L'un des leaders d'Al-Qaida dans la péninsule Arabique (AQPA), Harath Al-Nazari, s'est « félicit[é] » de l'attaque menée par les frères Chérif et Saïd Kouachi contre Charlie Hebdo, mercredi 7 janvier, dans une vidéo diffusée vendredi après la mort des deux frères et relayée par le site de surveillance des médias djihadistes SITE. Ce responsable de la branche d'Al-Qaida au Yémen n'a cependant pas revendiqué l'attaque. Il menace la France de nouveaux attentats et appelle le pays à revoir sa politique au Moyen-Orient.


Rédigé par leral.net le Samedi 10 Janvier 2015 à 09:09 | | 23 commentaire(s)|

Un haut responsable d'Al-Qaida au Yémen se "félicite" de l'attaque contre "Charlie Hebdo"
Vendredi soir, un responsable d'AQPA a affirmé à l'agence AP que l'organisation avait commandité l'attaque, dans un communiqué diffusé également par le site The Intercept. Des éléments de cette déclaration ont depuis été diffusés sur Twitter par divers comptes de sympatisants du mouvement. Selon ce texte, le groupe a tardé à revendiquer « pour la sécurité des exécutants ». Rien ne permet cependant, pour l'instant, de connaître avec précision le niveau d'intégration des Kouachi dans les rangs d'AQPA, ni si cette organisation peut réellement avoir été plus qu'un inspirateur, et possiblement avoir entraîné l'un ou les deux frères.
Ainsi, le procureur de Paris, François Molins, a confirmé que le cadet des deux frères, Chérif Kouachi, avait effectué un séjour au Yémen en 2011. Ce dernier l'avait affirmé dans une conversation téléphonique avec un journaliste de BFM-TV dans la matinée, selon la chaîne. « J'ai été envoyé, moi, Chérif Kouachi, par Al-Qaida au Yémen. Je suis parti là-bas, et c'est le cheikh Anouar Al-Awlaki qui m'a financé », disait-il. Il faisait référence à un voyage entrepris dans le pays à une date qu'il ne précisait pas, avant la mort de ce prédicateur américain, tué lors d'une attaque de drone de la CIA en 2011. Le procureur Molins a précisé, vendredi soir, que « l'enquête devr[ait] déterminer les financements de cette attaque, en France, à l'étranger, et au Yémen. »


Le Monde






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image