Leral.net | S'informer en temps réel

Un haut responsable de la lutte contre al-Qaïda tué au Yémen

le 18 Juin 2012 à 18:17 | Lu 708 fois

Le commandant de la zone militaire « sud » du Yémen, le général Salem Ali Qoton, a été tué ce lundi 18 juin, au matin, dans un attentat-suicide dans le sud du pays. Commandant du 31e bataillon blindé, il avait été chargé par le président Abd Rabbo Mansour Hadi de conduire l'offensive lancée le 12 mai, qui a permis un mois plus tard de déloger les combattants d'al-Qaïda de leurs fiefs de Jaar, Zinjibar et Chuqra. En un mois, les combats ont fait 567 morts, selon un bilan compilé à partir de différentes sources. Il s'agit de 429 combattants d'al-Qaïda, 78 soldats, 26 supplétifs de l'armée et 34 civils.


Un haut responsable de la lutte contre al-Qaïda tué au Yémen
L’attentat dont a été victime Salem Ali Qoton porte l’empreinte d’al-Qaïda. Le ministère de la Défense yéménite explique qu’un kamikaze s'est fait exploser devant le véhicule du général, alors qu'il se rendait à son travail.

La semaine dernière, deux autres responsables de la sécurité avaient été visés par des attentats similaires, dans la province de l’Hadramaout et à Taëz, troisième ville du pays.

Une série d’attaques attribuée à al-Qaïda au Yémen. Touchée, mais pas vaincue. Tel est le message que l’organisation semble vouloir faire passer. Chassés des bastions qu’ils tenaient depuis près d’un an, les combattants extrémistes viennent de vivre leur plus grande défaite au Yémen.

En s’en prenant à Qoton, les rebelles frappent un grand coup. Cet homme était l'un des principaux responsables de la lutte contre le terrorisme au Yémen. Les prochains jours ou les prochaines semaines diront si cet attentat était un dernier souffle des islamistes ou l'indication d'une reprise de force.

RFI