leral.net | S'informer en temps réel

Un ingénieur et poète peuhl

Ingénieur de formation, il est aussi poète: Alpha Issa Barry, arrivé à La Chaux-de-Fonds en 2000 de sa Guinée natale a écrit «Poésie & exil»: la solitude, la nostalgie, et l'aventure.


Rédigé par leral.net le Mercredi 22 Septembre 2010 à 02:48 | | 0 commentaire(s)|

Un ingénieur et poète peuhl
«Je suis venu chez toi en ignorant que tu peux être parfois aussi ch..., maintenant, je te demande une courte trêve de bon voisinage interculturel!» Signé: «Un Africain qui n'en peut plus». Cette diatribe s'adresse à la neige qui en l'occurrence tombait tant et plus ce printemps-là à La Chaux-de-Fonds. C'est un extrait de «La poésie & l'exil», petit livre paru sous la plume de Alpha Issa Barry. Cet ingénieur en télécommunications, né dans une famille modeste peuhl, est arrivé en 2000 dans les Montagnes depuis sa Guinée natale, à l'occasion d'un regroupement familial. Il venait rejoindre son épouse. Aujourd'hui, il vit toujours à La Chaux-de-Fonds, une ville qu'il aime d'amour. A tel point qu'il en a l'ennui quand il se rend à Genève.
Alpha Issa Barry n'est pas tout à fait un inconnu par ici: il a déjà publié plusieurs courriers de lecteurs dans «L'Impartial». Tout comme il écrivait aussi, chez lui, dans des journaux guinéens, «sur la politique en général», qui le passionne. On en découvre des échos au fil de ses pages: les enfants soldats, les émigrés qui prennent la mer, l'Irak, Haïti. Ou encore un hommage aux tirailleurs sénégalais, et du même coup à son père «qui a combattu pour la France» et qui est mort quand son fils était encore tout petit.
Humaniste avant tout, Alpha Issa Barry place la vie, la paix et la justice bien au-dessus des appartenances ethniques ou religieuses. C'est avec le même élan qu'il détaille les défis que la Guinée doit affronter, qu'il dit son espoir d'un avenir meilleur ou qu'il s'élève contre l'excision: «On la pratique encore beaucoup chez nous, c'est la catastrophe, mais cela commence à être remis en question».
Ses poèmes parlent aussi de nostalgie, de sa mère qui est toujours au pays, de ses enfants, de son village. C'est à son arrivée à La Chaux-de-Fonds qu'il s'est mis à écrire de la poésie. Il avait besoin de pouvoir exprimer ses sentiments de cette façon-là. Même s'il retourne régulièrement voir sa famille en Guinée, et qu'il jouit ici d'un vaste cercle d'amis.
Ce premier livre, il l'a réalisé quasiment tout seul et l'a fait relier dans une petite entreprise chaux-de-fonnière. En quelques exemplaires pour commencer. Après, il faudra voir. Il a encore pas mal de poèmes en stand-by.

En attendant, Alpha Issa Barry rappelle que les 50 ans de l'indépendance de l'Afrique seront fêtés en novembre sous l'égide de l'Espace africain, à la rue Jaquet-Droz 6. /CLD
«La poésie & l'exil» d'Alpha Issa Barry. Email: aissabarry@hotmail.com ou tél 076 533 24 91


CLAIRE-LISE DROZ http://www.arcinfo.ch






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image