leral.net | S'informer en temps réel

Un malade mental jet des pierres au président Macky Sall : Le ministre de l’Intérieur interpellé

Un malade mental qui jette des pierres à l’ intérieur même du Palais de la République, la toute première Institution du pays, un lieu sacré, c’est extrêmement grave et cet évènement malheureux, jamais connu dans l’histoire du Sénégal, ne saurait être seulement considéré comme étant un fait divers.


Rédigé par leral.net le Jeudi 13 Février 2014 à 22:18 | | 0 commentaire(s)|

Un malade mental jet des pierres au président Macky Sall : Le ministre de l’Intérieur interpellé
Mais, il doit surtout pousser chacun d’entre nous à mesurer sa responsabilité par rapport à la problématique de la prise en charge des malades mentaux, qui demeure et reste confrontée à de sérieuses difficultés dans notre pays. Aujourd’hui, mis à part les cas de meurtres perpétrés ces derniers jours à Tambacounda sur cette couche très vulnérable de notre société, cet incident imprévisible qui s’est produit hier mercredi 12 février 2014, constitue un autre signal fort que le Chef de l’ Etat, Son Excellence Monsieur Macky SALL et l’ ensemble de son Gouvernement ont réellement intérêt à décrypter avant que le pire des pires ne s’abatte encore sur nous.

C’est pourquoi, nous estimons que c’est la responsabilité du Ministre de l’ Intérieur, Monsieur Abdoulaye Daouda DIALLO qui est maintenant totalement engagé, en tant que responsable de la sécurité publique et par conséquent, nous l’interpellons ici pour exiger lui-même du Président de la République, la tenue d’une réunion au Palais de la République, sur ce grave phénomène de l’errance des malades mentaux au Sénégal.

Présentement, avec ce geste que nous ne pouvons que regretter, c’est l’image de notre pays qui est encore terni, car, mettant davantage à nu l’irresponsabilité de tout un peuple face à la souffrance de concitoyens ne jouissant pas de leurs facultés mentales, alors qu’une loi n°75-80 du 09 juillet 1975 existant et qui, en son article premier, a très clairement statué sur leur sort, ordonnant à la justice de les faire prendre ne charge d’autant plus qu’ un Centre flambant neuf, construit à Kaolack, sur notre de demande, est prêt à les recevoir tous, à tour de rôle, pour mieux sécuriser le Président Macky SALL, devenu désormais, avec une histoire rocambolesque, la nouvelle cible des malades mentaux.

Par ailleurs, la Presse dans son ensemble est également interpellée avec terrible affaire de jets de pierres au Palais de la République, pour poser véritablement le débat sur ce phénomène social de l’errance des malades mentaux au Sénégal afin de diagnostiquer avec les vrais acteurs concernés, les causes et les conséquences tout en mettant l’accent sur les solutions curatives qui résident dans l’ouverture de ce Centre de Kaolack, à mieux faire connaître au grand public, ainsi que celles préventives, reposant sur plusieurs aspects dont l’ouverture de services de psychiatrie dans les grandes structures hospitalières du Sénégal. Enfin, nous manifestons encore notre inquiétude pour le Chef de l’Etat Macky SALL qui risque d(être victime d’acte de malade mental, comme ce fût le cas en Inde ou au Pérou où des Chefs d’Etat ont été malheureusement tués par des malades mentaux.

Ansoumana DIONE
Président ASSAMM
Tel: 77 550 90 82






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image