leral.net | S'informer en temps réel

Un menuisier chute mortellement du haut d’une cabane, la dalle d’une maison s’affaisse sur un homme de 49 ans.

La banlieue pikinoise a été marquée ces derniers jours par deux drames cruels ; le premier est survenu à Pikine Khouroumar, ou le menuisier Bakary Ndiaye a mortellement chuté du haut d’une cabane. Le second drame a été sanctionné par la mort de Babacar Sow décédé à la suite de l’affaissement de la dalle de sa maison.


Rédigé par leral.net le Samedi 13 Août 2011 à 06:17 | | 0 commentaire(s)|

Un menuisier chute mortellement du haut d’une cabane, la dalle d’une maison s’affaisse sur un homme de 49 ans.
Les derniers jours ont été macabres pour les habitants de la banlieue pikinoise, qui ont perdu deux des leurs, décédés dans es circonstances douloureuses. Il s’agit es nommés Babacar Ndiaye, 25 ans et Babacar Sow, 49 ans.
Menuisier de son état, Babacar Ndiaye a été le premier à passer de vie à trépas. Explicitant les circonstances de sa mort, des sources concordantes autorisées ont révélé que Babacar Ndiaye qui se trouvait sur le toit d’une cabane, sise à proximité de son atelier de menuiserie, à pikine khourounar, n’a pas survécu à cet accident. S’étant affalé de tout son long, il a été acheminé par les sapeurs-pompiers au service de réanimation de l’hôpital général de grand Yoff ou il a fini par rendre l’âme, des suites de ses blessures. Sa mort et son identité ont été révélé au frère, Cheikh Tara Ndiaye, enseignant domicilié à Hlm Fass.
Le 9 août dernier, les hommes du commissaire Ndiarra Sène ont été avisés par le sculpteur Samba Djida Sow, domicilié à Pikine Wakhinane 3. Ce dernier muni d’un certificat de décès de la victime Babacar Sow 49 ans, qui se trouve être son oncle, a confié que le défunt avait rendu l’âme au cours de son transfert à l’hôpital principal de Dakar le 9 août dernier, vers 20 h30mn, à la suite de l’affaissement d’un pan de la dalle de sa maison.il a précisé qu’à la suite de l’accident, le corps de la victime a été enlevé par les sapeurs pompiers de la zone qui l’ont acheminé à l’hôpital, « sans se faire remettre une réquisition de la police ».

L’OBSERVATEUR.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image