Leral.net | S'informer en temps réel



Un message remarqué du Roi du Maroc à l’Organisation de la Conférence Islamique

le 7 Février 2013 à 12:27 | Lu 1252 fois

Dans un message adressé au 12ème Sommet de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI), Sa Majesté Le Roi Mohammed VI a souligné l'importance du Sommet de l'OCI, qui se tient au Caire, rappelant les défis auxquels fait face la Oumma islamique, appelée plus que jamais à adopter des solutions aux contours clairs dans ce sens.


Un message remarqué du Roi du Maroc à l’Organisation de la Conférence Islamique
Ainsi, le Souverain marocain, dans Son adresse aux participants de ce Sommet, a tracé les contours d’une analyse lucide sur les défis et les impératifs majeurs qui interpellent la Oumma islamique marquée par une crise des repères dans le monde qui génère violence et exclusion d'autrui.

En effet, dans Son message le Roi du Maroc a fait observer que le monde est confronté à des crises aussi graves que complexes qui se manifestent à travers une remise en cause des valeurs de tolérance et de coexistence, comme le droit à la différence, ce qui constitue le terreau pour la prolifération de l'extrémisme et de l'exclusion.

Aussi, Il a souligné que l'Organisation de la Coopération Islamique se doit, face à une telle dégradation de la situation, d'apporter une contribution efficiente et audacieuse qui permette de répondre aux interrogations et aux appréhensions de l'heure, en donnant toute leur consistance aux valeurs islamiques vraies, rejetant l'extrémisme, la violence et le terrorisme, et en contribuant à l'essor de tous les peuples, dans le respect des valeurs de coexistence et d'égalité et des exigences de l'entente et de la concorde.

C’est pourquoi, Il a appelé la Communauté Islamique à avoir un positionnement clair pour faire valoir au mieux son référentiel authentique et s'ériger en véritable force de proposition et vecteur de solutions pour les problématiques de l'époque.

Après avoir tracé les contours d’une analyse exhaustive et lucide sur les défis et les impératifs majeurs qui interpellent la Oumma islamique, marquée par une crise des repères dans le monde qui génère violence et exclusion d'autrui, Sa Majesté Le Roi Mohammed VI a développé trois thématiques, à savoir, la cause Palestinienne, la crise syrienne et le dossier malien.

S’agissant la cause Palestinienne, le Souverain marocain a rappelé que la question palestinienne a toujours été au centre des préoccupations majeures de l’OCI depuis sa création le 25 septembre 1969 à Rabat, notamment au regard de l’intransigeance d’Israël, qui persiste dans sa politique de colonisation en deni de la légalité internationale.

Le Roi du Maroc a, dans Son message, salué la lutte du peuple palestinien et mis en exergue les efforts constants déployés par le Président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, couronnés par l’octroi à la Palestine du statut de pays obesrvateur non membre de l’ONU.

Enfin Sa Majesté Le Roi Mohammed VI s’est déclaré interagir favorablement et effectivement avec la «Déclaration de Rabat», visant à la réconciliation entre l’ensemble des factions palestiniennes, et rappelé toutes les actions concrètes menées par le Maroc en faveur du dossier palestinien (aides humanitaires et le rôle de Bai Mal Al Qods), tout en soulignant l’action du Comité Al Qods sous Sa Présidence et Sa mobilisation pour prévenir la judaïsation de la Ville Sainte et les agressions contre l’identité palestiniennes.

Concernant crise syrienne, le Roi du Maroc a souligné la gravité de la situation qui prévaut dans ce pays, particulièrement sur le plan humanitaire, et affirmé qu’il était inconcevable de rester inactif au vu des souffrances quotidiennes du peuple syrien, rappelant les nombreuses initiatives prises par le Maroc en ce sens. Les aides médicales et humanitaires ainsi que le déploiement d’un hôpital militaire de campagne au camp de Zaatari l’attestent.

Aussi, la sauvegarde de l’unité du peuple syrien et un arrêt immédiat de la violence en concertation avec les représentants légitimes sont des nécessités qui s’imposent et qui ont été définis lors de la Réunion des Amis du Peuple Syrien tenue à Marrakech en décembre 2012, a affirmé le Souverain marocain.

Quant au dossier malien, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a souligné que le Maroc avait, en son temps, alerté sur une situation sécuritaire déficiente dans la zone sahélo-saharienne et appelé à une prise de conscience qui ne s’est réalisée que dernièrement.

Le Roi du Maroc, dans son message, a également tenu à condamner vigoureusement l’agression intolérable dont a été l’objet la ville historique de Tombouctou.

Une agression qui a vu la destruction de mausolées et livres anciens, musulmans de surcroît, inscrits au Patrimoine religieux et culurel Universel de l’Humanité, mais aussi des atrocités humaines faites au nom de l’Islam par des bandes de terroristes.

Aussi, a souligné le Souverain marocain, pour mettre un terme à ce chaos, le Mali, fort de sa souveraineté a sollicité de l’ONU une intervention de l’ONU.

Enfin, sur la sortie de crise malienne, le Roi du Maroc a indiqué que celle-ci ne pourra se réaliser que si une réponse globale est apportée à ce problème global.

Cette réponse devra nécessairement prendre en compte l’intégrité territoriale et intégrer les dimensions politique, économique, social et développement.

En conclusion, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dans Son message adressé aux particippants du 12ème Sommet de la Conférence Islamique au Caire, a réitéré la position constante du Royaume du Maroc concernant les questions de l’heure, basée sur l'appel à l'apaisement, au dialogue et à la tolérance pour transcender les différends et rappelé que le Maroc n'a eu de cesse de mettre en garde contre la prolifération de la violence dans les régions concernées, qui sape les fondements de la cohabitation et de la paix internationale, et de s'activer au sein des groupements régionaux et internationaux à la recherche des solutions adéquates à ces conflits dont les répercussions sur la paix et la sécurité mondiales ne sont plus à démontrer.


Farid Mnebhi.


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage