leral.net | S'informer en temps réel

Un mois après le crash du vol de Sénégalair : Dr Massamba Diop de Sos Médecin rompt le silence et fait un poignant témoignage sur les victimes


Rédigé par leral.net le Mercredi 7 Octobre 2015 à 11:02 | | 0 commentaire(s)|

Le Dr Massamba Diop, président de Sos Médecin, a rompu le silence pour la première fois depuis le crash du jet médicalisé de Sénégalair aux larges des côtes sénégalaises faisant 7 disparus dont 3 Sénégalais qui travaillaient au niveau de ladite structure de santé. « Nous avons vécu des moments cauchemardesques suite à cette collision entre le jet de Sénégalair et le Boeing de la compagnie équato-guinéenne, Ceiba Intercontinental, qui a emporté 7 personnes, dont 3 membres de notre équipe médicale et paramédicale. Il s’agit de Cheikh Tidiane Niang, 45 ans, paramédical senior (le plus ancien), du Dr Yahya Diop, anesthésiste réanimateur, et de Youssou Diedhiou, paramédical (le plus jeune) », a-t-il déclaré dans les colonnes du Populaire. Poursuivant, il ajoute : « Nous tenons à rendre hommage à des hommes au destin exceptionnel qui auront dédié leur vie à sauver celles des autres. Discrètement, inlassablement, ils étaient tous les trois, portés par le même engagement, la même passion, cette indéfectible volonté de porter secours, de donner toutes ses chances à la vie, de défier une fatalité à laquelle ils refusaient de se résoudre sans avoir tout tenté ». Et en ce qui concerne les 4 victimes, il dira : « Nous ne saurions rendre un hommage complet sans également tourner nos pensées vers les autres victimes de cette tragédie : Mohamed Addad, commandant¸ Hichem Bercani, copilote, Arséne Kongolo, mécanicien, Mlle Céline Pirat, patiente chimiste et botaniste en mission humanitaire au Burkina Faso ». Il a également tenu à remercier ceux qui leur ont adressé des « messages de soutien et de compassion qui (leur) ont permis de tenir moralement et de continuer à s’occuper de nos malades, encore et toujours ». Selon lui, ces derniers resterons « gravés dans les mémoires collectives par la mise en place d’actions, d’événements qui honoreront leurs noms et célébreront leur engagement tout au long des années. Et nous prions pour la paix de leurs âmes. Que Dieu les accueille au Paradis », a-t-il conclu.








Hebergeur d'image





Hebergeur d'image