leral.net | S'informer en temps réel

Un mystérieux chien tue six personnes à Tivaouane Peulh : Des familles s’accusent d’anthopophagie… à la gendarmerie

Une histoire d'anthropophagie défraie la chronique à Tivaouane Peulh ( périphérie de Dakar), après par la mort de six personnes par morsure d'un chien "mystérieux". La mort de la dernière victime, Awa Kâ, a suscité toute sortes de commentaires.


Rédigé par leral.net le Samedi 11 Octobre 2014 à 09:27 | | 16 commentaire(s)|

Un mystérieux chien tue six personnes à Tivaouane Peulh : Des familles s’accusent d’anthopophagie… à la gendarmerie
La dame Awa Kâ a été mordue par l'animal au moment où elle se rendait au dépotoir d'ordures situé en face de son domicile. Après les soins à l'hôpital, elle a regagné son domicile. Seulement un mois plus tard, le 26 septembre dernier, elle subit une métamorphose des plus inquiétantes. Complètement défigurée, elle a subitement vieilli. Pis, raconte ses proches à L'Obs, elle était comme habitée par des forces surnaturelles. Awa Kâ s'est mise à délirer, invoquant des forces occultes et se débâtant contre celles-ci.
Terrifiés, les membres de sa belle-famille ont avisé son père qui, venu aux nouvelles a requis les services de guérisseurs et autres marabouts. Ces derniers étant incapables de la guérir, Awa Kâ est acheminée à l'hôpital de Pikine. C'est en cours de route qu'elle a rendu l'âme, à hauteur de la gare ferroviaire de Thiaroye. La nouvelle de sa mort a suscité toutes sortes de commentaires incriminant le chien mystérieux, dont elle est la sixième victime. Mais les choses ne vont pas s'arrêter là. Car, deux semaines après ses funérailles, trois membres d'une famille (Diarra) ont déféré, à une convocation de la gendarmerie de Niangue. Ce, suite à une plainte déposée par une voisine, la dame Aminata Mbaye, les accusant entre autres d'actes d'anthropophagie. Les pandores, qui ont entendu les deux parties, ont sommé la plaignante d'étayer ses accusations avec des preuves concrètes.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image