Leral.net | S'informer en temps réel



Un scandale sexuel en plein coeur de la Jungle de Calais

Rédigé par la rédaction le 23 Septembre 2016 à 01:06 | Lu 1770 fois

D’après The Independent, des volontaires humanitaires de la Jungle de Calais sont au cœur d’une polémique. Ils sont accusés de profiter de leur position pour avoir des rapports sexuels avec les réfugiés présents sur place. Plusieurs ONG qui oeuvrent à Calais ont confirmé cette information.
L’information a d’abord été révélée par The Independent, puis confirmée par les responsables de différentes ONG qui oeuvrent à Calais. Ils sont inquiets par rapport au comportement adopté par certains volontaires, aussi bien hommes que femmes.

«Position de faiblesse»


Tout est parti d’un échange sur Facebook. Entretemps, les messages ont été supprimés sur une page de soutien aux travailleurs bénévoles de Calais. Un des membres du grouppe affirmait «avoir entendu parler de volontaires ayant eu des relations sexuelles avec plusieurs partenaires en une seule journée» et «de garçons, que j’imagine sous la majorité sexuelle, qui ont eu des relations charnelles avec des volontaires».

Il précise que ce comportement est dangereux pour les réfugiés, qui se trouvent dans une «position de faiblesse» car «totalement dépendant de l’aide offerte par les volontaires».

Tolérance zéro

L’UNHCR, l’agence des réfugiés des Nations Unies, a réagi dans la foulée, rappelant qu’il était indispensable d’imposer une politique de «tolérance zéro» concernant toute forme d’exploitation afin de «maintenir l’intégrité» du travail des volontaires.

Fin août, le nombre de migrants vivant dans la Jungle de Calais a très fortement progressé: 6.901 individus (selon la préfecture du Pas-de-Calais). C’était le nombre le plus élevé depuis la création du camp au printemps 2015.

7sur7.be


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage