leral.net | S'informer en temps réel

Un simple communiqué et une peur orange envahit la case marron beige (Penda Mbodj)

Le constat est amer. Cela semble même anecdotique. Dans notre jargon cela pouvait faire l'objet d'un TEUSS. Après la première étape de la tournée du président Idrissa Seck, le Secrétariat National a sorti un communiqué pour aborder la situation du pays en exhortant le gouvernement à accélérer la cadence pour une prise en charge rapide des besoins des populations surtout les populations rurales qui manquent de tout.


Rédigé par leral.net le Jeudi 21 Mai 2015 à 22:28 | | 105 commentaire(s)|

Un simple communiqué et une peur orange envahit la case marron beige (Penda Mbodj)
Au lieu de se féliciter de ces critiques objectives et de ces alertes qui constituent une chance pour les vraies démocraties, le régime de Macky Sall est gagné par une peur orange. Tous les sbires sortent de leur gong, chacune et chacun à sa manière, même Abdoulaye Willane cherche à faire plaisir au chef. Du temps de Wade, Macky récompensait tous ceux qui s'attaquaient à Idy.Peut-être ces aperistes espèrent de leur chef un retour du bâton.

Le seul péché d’Idrissa Seck est de sortir un communiqué. Il n'a même pas parlé. Alors que ces gens déventent d'une gouvernance vertueuse et humble. Etre humble c'est accepter les critiques objectives. Ils disent qu’Idrissa Seck a une obsession pour la fonction présidentielle. Ils se trompent ou font preuve de mauvaise foi car il est connu de tous que la seule chose qui importe à Idrissa c’est de servir le Sénégal. Etant convaincus de cela, nous sommes des milliers et des milliers de jeunes et de femmes à nous battre nuit et jour pour faire de Idrissa le Président de la République du Sénégal. Et nous sommes réconfortés dans notre position par sa constance et son calme olympien face à la meute marron beige.

Les aperistes qui parlent sans arguments solides, ne font que faciliter la tâche à l’opposition par la carence généralisée du régime. Sans aucun doute, le président donne toujours l'impression d'un homme qui se cherche. Gérer un pays est une chose très sérieuse.

Ne pas écouter les conseils du président Idrissa c’est se priver d’une expertise de pointe que d’autres pays payent assez chères. Le leader de Rewmi lui en donne gratuitement et gracieusement : On se rappelle de l’épisode des banquiers du gouvernement.

En réponse à Rewmi et son leader les sbires de Macky expriment des sentiments à caractère xénophobe et s'appuyant sur l'appartenance ethnique d'un tel ou un autre. Ce sont des comportements dangereux. Qu'ils se ressaisissent et qu’ils sachent que personne ne peut intimider le Rewmi.

Il faut savoir raison garder et être très attentif aux suggestions de l’opposition qui est incarnée de manière incontestée selon nos concitoyens par Idrissa Seck.

LES AMAZONES DE IDY






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image