leral.net | S'informer en temps réel

Un soldat sénégalais de l’ONUCI meurt d’un malaise à Yamoussoukro

Un soldat sénégalais de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) est mort à Yamoussoukro, des suites d’un malaise, a annoncé vendredi un communiqué de la mission onusienne.


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Octobre 2012 à 23:40 | | 0 commentaire(s)|

Un soldat sénégalais de l’ONUCI meurt d’un malaise à Yamoussoukro
Le décès du Sergent-major Idrissa Diop a eu lieu le 27 septembre 2012, précise le communiqué, ajoutant que c’est ce vendredi que s’est déroule la levée du corps, en présence notamment du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Bert Koenders, du Commandant Adjoint de la Force de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), le Général Talla Niang et de l’Attaché de Défense de l’Ambassade du Sénégal en Côte d’Ivoire, Alioune Ndoye.

Dans l’oraison funèbre qui lui a été rendue, en présence de ses frères d’armes et de nombreux collègues de l’ONUCI, le Colonel Papa Thiam, Commandant du SENBATT, est revenu sur le mérite et les qualités du défunt.

''Sous-officier de nature très calme, sérieux et entreprenant, il faisait l’objet de marques d’attention de la part de ses chefs hiérarchiques et suscitait, de par son savoir-faire et son sens des relations humaines, l’admiration de ses subordonnés. Sa disponibilité sans faille pour les causes de l’Institution et son sens des responsabilités, lui ont valu d’être cité en exemple par ses pairs’’, a indiqué le Colonel Thiam.

M. Koenders et le Général Niang ont ensuite procédé au dépôt d’une gerbe de fleurs sur la dépouille du disparu.
Né en 1958, le Sergent-major Idrissa Diop avait intégré l’ONUCI le 21 octobre 2012. Il était marié et père de sept enfants.


LS/cat/APA






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image