leral.net | S'informer en temps réel

Un soldat sénégalais tué à Kidal, deux autres blessés

Un casque bleu sénégalais de la Force multidimensionnelle intégrée de soutien au Mali (MINUSMA) a été tué mardi, vers 18 heures, par des éclats d’obus tirés par des djihadistes, à partir des hauteurs ceinturant la ville de Kidal, dans le nord du Mali, a appris l'APS de source militaire.


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Octobre 2014 à 22:23 | | 5 commentaire(s)|

Un soldat sénégalais tué à Kidal, deux autres blessés
"Les tirs de harcèlement qui ont tué ce sous-officier ont aussi occasionné deux blessures légères dans les rangs du contingent sénégalais", indique le Directeur de l’information et des relations publiques des armées du Sénégal, dans un communiqué.

"Malgré ce regain de tension constaté ces derniers jours, assure le colonel Abou Thiam, les casques bleus continueront à assurer leur mission de sécurisation dans la ville de Kidal et dans les différents secteurs du théâtre où ils sont déployés."

Il indique que "les détails relatifs au rapatriement du corps du 'jambaar' (NDLR : le vaillant, en wolof. Un surnom que se donnent les soldats sénégalais) seront communiqués ultérieurement".

Le Sénégal avait déjà perdu deux soldats engagés au sein de la MINUSMA, le 14 décembre 2013, dans une attaque à la voiture piégée, à Kidal. Cette attaque avait aussi fait sept blessés, dont un grièvement, parmi les "jambaar".

Cinq autres casques bleus sénégalais ont également été blessés en mai dernier à Kidal, après que leur véhicule a sauté sur un engin.

Le contingent sénégalais au Mali compte 700 militaires et 145 gendarmes.

APS






Hebergeur d'image