leral.net | S'informer en temps réel

Un sommet technique

LUTTE-MODOU LO/ BALLA DIOUF ET EUMEU SENE /BALLA GAYE N°2 CE DIMANCHE A DEMBA DIOP

Le stade Demba Diop sera demain, dimanche 8 janvier, le théâtre de deux combats de hautes factures proposées par Gaston Production. Modou Lô de Rock Energie et Balla Diouf de l’écurie Fass et Eumeu Sène de Boul Falé et Balla Gaye n°2 de l’école de lutte Balla Gaye. Deux d’affiches alléchantes qui feront encore courir les amateurs de lutte. Ce sera à la taille de l’enjeu puisque la victoire entre-ouvre la porte au cercle restreint des ténors de l’arène.


Rédigé par leral.net le Samedi 7 Février 2009 à 03:42 | | 1 commentaire(s)|

Un sommet technique
EUMEU SENE- BALLA GAYE N°2 : le Choc de la banlieue

Les amateurs de la lutte ont dû prendre leur mal en patience pour pouvoir assister à la confrontation entre Eumeu Sène de l’écurie Bul falé à Balla Gaye N°2. Initialement prévu le 11 janvier dernier, le combat a été repoussé ce 8 février pour laisser le soin à Eumeu Séne de guérir de son abcès. L’heure de la vérité a donc sonné pour ce derby pikinois. Un choc qui sera capital dans la carrière des deux lutteurs. Le challenge sera de taille du côté du lutteur de Bul Falé qui veut rattraper le temps perdu lors de ses dernières saisons. Après son dernier succès devant Zale Lô le 2 juillet 2007, le poulain de Mohamed Ndao Tyson avait été freiné par Khadim Ndiaye qui lui avait amoché l’œil le 4 février 2007. Sa tentative de retour la saison dernière face à Moustapha Guèye, avortée, va lui valoir une année blanche. Un motif pour ressortir cette rage de vaincre et sa fougue qui lui a valu des succès devant des adversaires comme Soulèye Dop mieux loti sur le plan physique. Pour revenir au premier plan et conjurer le sort, Eumeu Sène doit batailler ferme devant un adversaire qui enjambe à grands pas vers la “Cour des Grands“ après ses succès probants devant Issa Pouye, Tyson junior ou encore Issa Pouye . Car rien ne lui sera donné devant le redoutable lutteur de l’école Balla Gaye que l’on surnomme le “Lion de Guédiawaye“ . Excellant aussi bien dans la bagarre que dans la lutte pure, Balla Gaye n°2 ne voudra pas s’arrêter au beau milieu du chemin qui mène vers les ténors comme Gris Bordeaux, Baboye et Yékini.

BALLA DIOUF- MODOU LÔ : Entre confirmation et rachat

Balla Diouf et Modou Lô inaugurent demain leur saison demain lors du gala organisé par Gaston Production. Un face à face qui fera encore courir les amateurs de sensation forte.

De la technique et de la bagarre, il y en aura au stade Demba Diop au regard du profil des deux lutteurs qui ont démontré leur savoir faire dans le cercle des espoirs. Révélation de la saison écoulée, Modou s’est en effet révélé au grand public en survolant le dernier Claf en dominant tour à tour le Fassois Papa Sow, le Joalois Paul Maurice Tapha Boy Bambara de Grand Dakar avant d’administrer un K.O magistral à Boy Kaïré de Soumbédioune en finale du Claf.

Le sociétaire de l’écurie Rock Energie voudra confirmer et franchir un nouveau palier dans l’arène. Il a la technique, le physique, le sens de la bagarre, la rapidité et le mental pour marquer son empreinte dans l’arène. Même s’il se dit prêt à parer à tout stratagème de son adversaire, le combat ne sera pas une sinécure pour lui. Son adversaire Balla Diouf de Fass est loin d’être un manchot pour avoir enregistré des succès retentissant devant des adversaires de la trempe de Dolf, Bathie Seras ou encore Moussa Dioum.

Celui que l’on appelle « Cœur de lion » a cependant laissé plus d’un supporters sur sa faim lors de ses dernières sorties durant lesquelles, il`a été balayé comme un fétu de paille par Zoss et Issa Pouye. L’occasion lui est donc donnée de se racheter aux yeux de nombreux supporters disséminés à la Médina et Fass et fouetter sa carrière. Outillé sur le plan technique et bagarreur à souhait, Balla Diouf a les moyens pour réussir là où son partenaire d’écurie Papa Sow n’a vu que du feu.

Mais aussi arrêter la spirale de défaite que son écurie de Fass connaît depuis le début de la saison. En prélude à la tête d’affiche, le gala laisse la place à quatre grands combats non moins attrayants qui vont opposer Feugueuleu à Malàl Ndiaye, Amanekh à Usine Dolé, Wouli Wouliwat Domou Dialaw et Babou Diène à Boy Ngaye.



1.Posté par beugfalou le 07/02/2009 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam ga yii
que le meilleur gagne , vous étes tous les deux de bons lutteurs . tout ce que je vous demande est de venir travailler dans la discipline et la sérénité combattre dans le calme et le gagnant embrasse le perdant , ce dernier cntinuera à bien travailler pour avoir une victoire à son tour.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image