leral.net | S'informer en temps réel

Un témoin accuse Habré : « Il a pris 3 milliards du Trésor tchadien et 4 milliards de la Banque centrale »

L’ancien président de l'Assemblée nationale et actuel conseiller spécial du Président tchadien, Idriss Déby Itnou, Jean Bawoyeu Alingué, a confirmé, ce vendredi, lors de son audience, la prise de ces 3 milliards de francs Cfa, par Hissein Habré, au Trésor public tchadien lors de son départ pour le Sénégal en 1990 en passant par le Cameroun.


Rédigé par leral.net le Vendredi 11 Septembre 2015 à 22:45 | | 4 commentaire(s)|

L’ancien président de l'Assemblée nationale tchadiennne et actuel conseiller spécial du Président Idriss Déby Itnou, Jean Bawoyeu Alingué, a confirmé, ce vendredi, aux juges des Chambres Africaines Extraordinaires (CAE), la prise d’une somme de 3 milliards de francs Cfa au Trésor public tchadien. « Je confirme cela parce que c’est ce que le trésorier du Trésor m’a dit, il avait 3,5 milliards francs Cfa à l’époque, il a remis les 3 milliards à Habré et il restait les 500 millions dans la caisse de l’Etat », dit-il, suite à la question de Mounir Ballal, avocat de Hissein Habré, commis d’office par la Cae. Pis, soutient-il, « j’ai appris qu’il est parti avec 7 milliards dont 3 milliards du Trésor et 4 milliards des banques ». Il soutient que : « l’Etat tchadien a remboursé l’argent de la Banque centrale ». Mais, Me Ballal a demandé à l’ancien diplomate tchadien s’il avait les documents confirmant le remboursement de cette somme à la Banque centrale, M. Bawoyeu a alors invité, l’avocat d’Habré de se rendre au Tchad afin de se procurer les documents auprès du Trésor public.

L’ancien président de l’Assemblée, Jean Bawoyeu Alingué, a, par ailleurs, évoqué ses relations avec Hissein Habré. « Je suis sincère, même si j’ai participé à la rédaction de la constitution tchadienne qui a été adoptée en 1989. J’ai été toujours sincère avec Habré, mais je cherchais toujours une voie de sortie de mon pays », répond-il. Ainsi, il estime qu’il n’a jamais eu de contact direct avec Habré, malgré ses multiples tentatives pour le rencontrer. « Oui, j’ai pensé à le ramener dans de meilleurs sentiments, mais je ne l’ai pas fait, parce que je n’ai jamais eu l’occasion de rencontrer le président Habré malgré les demandes d’audience que j’ai envoyées », précise-t-il, devant la Chambre.

Fara Mendy







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image