leral.net | S'informer en temps réel

Un univers-cité sans électri-cité


Rédigé par leral.net le Dimanche 21 Juillet 2013 à 19:17 | | 0 commentaire(s)|

Un univers-cité sans électri-cité
Citée sur la liste des cent meilleures universités d’Afrique, l’UCAD n’a jamais été épargnée des problèmes de coupure d’électricité. Nous sommes toujours dans l’obscurité la nuit et d’obscurantisme le jour. Nous regrettons ces problèmes très récurrents actuellement au niveau de l’Université Cheikh AntaDiop.Durant ces périodes de révision et d'examen, nous sommes vraiment désolé de constater que l’Université ne soit pas épargnée. Comment veut-on faire progresser une université qui reste des heures sans courant ?Nous sommes resté aujourd’hui pendant 4 heures de temps au moins sans cette ressource fondamentale. (samedi 20 juillet)

C’est certainement les sacrifices des PER, des PATS et des étudiants qui encore sauvent d’honneur du pays.
Nous pensons que l'actuel Ministre de l’énergie qui avait commencé son mandat en critiquant le dispositif mis en place par l’ancien, allait au moins proposer mieux après 15 mois de service. Mais toujours rien, les étudiants utilisent des bougies ou encore les torches des téléphones portables pour apprendre.

Le professeur Souleymane Bachir Diagne a beau creuser dans les profondeurs des socles de stockage imaginaire son équipe pour proposer des solutions (d’organisation et de fonctionnement interne) pour redresser la barre mais dans un pays qui veut son rêve d’émergence se réaliser y a un minimum au préalable. Ce minimum c'est l'autonomie énergétique.
Le ministre qui doit prendre en charge de cette précieuse ressourcea passé plus de son temps pour trouver une stratégie pour fondre son mouvement dans les cendres de l’APR que de réfléchir pour faire sortir de cette situation cet univers cité dernièrement dans les journaux pour affaire de détournement. Cette université est très rarement exonérée des coupures. La démarche minimale consisterait à épargner l’UCAD au moins durant les périodes d’inscription (Novembre – Décembre - Janvier) et d’examens (juin-juillet-aout).
Tous ceux qui ont eu àpasser par cette université,ces dernières années, ont très bien travaillé que se soit le Pr SouleymaneNiang, Pr Sourang , Pr Boye, Pr Sall et l’actuel recteur Pr SaliouNDiaye pour ne lister que les plus connus de la nouvelle génération. L’UCAD est une institution très difficile à gérer. Mais malgré cela ils ont fait de leurs mieux.

L’Université Cheikh AntaDiop est l’une des plus grande université d’Afrique avec au moins quatre vingt milles (80.000) étudiants.
UCAD quinzième sur la liste des cent meilleures universités

Pour la bonne et simple raison que, le classement des meilleures universités d’Afrique de 2013 publiait dernièrement, montre encore une fois que tous le personnel a du mérite, aussi bien les enseignants-chercheurs et le personnel administratif et de service. Tout ceci dans les conditions très difficiles comme le ratio enseignants-étudiants – laboratoire ou encore l’absence de formation de perfectionnement des PATS. Toujours en parlant des difficultés, sur le plan social les étudiants souffrent beaucoup, ils sont entassés dans les chambres et financièrement, nous pouvons même nous permettre de dire qu’ils méritent plus les bourses de sécurité familiale que ceux qui seront choisis.

Je dis très souvent aux étudiants que ceux arrivent dans ces conditions a avoir leurs diplômes sont des génies. Le plus souvent les services qu’on propose aux étudiants sont loin des fois d’être satisfaisants.

Nous connaissons bien les maux dont souffrent nos universités et ceux dont souffrenotre société, il faut maintenant une volonté politique comparable aux sacrifices de ces citoyens pour que cette université puisse être parmi les dix premiers de l’Afrique.

Vive d’éducation !
Vive d’enseignement !

Modou FALL
Ancien étudiants FST / UCAD
Ingénieur Informaticien CRTP (ex Centre de Calcul) / UCAD
Cisco ASC & ITC Manager
Instructeur Cisco IT Essentials, CCNA, CCNA Security, CCNP
modou1.fall@ucad.edu.sn






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image