Leral.net | S'informer en temps réel



Un voyou marocain fait tourner en ridicule les autorités françaises

le 22 Juin 2014 à 19:08 | Lu 887 fois

Les autorités françaises, ayant pris la mesure de la colère du Royaume du Maroc et des conséquences qui découleraient d’une non réaction au grave incident diplomatique survenu à l’Hôpital Militaire du Val de Grâce dont la cible était le Général Bennani, hospitalisé dans cette institution médicale supposée être hautement sécurisée, ont pris la décision d’interpeller l’auteur de cette attaque .


Un voyou marocain fait tourner en ridicule les autorités françaises
En effet, il a fallu près de trois jours aux autorités françaises pour qu’elles se décident à placer en garde à vue Mustapha Adib, l’auteur des faits ignobles.

Dans ce cas d’espèce, la garde à vue doit être réduite au minima puisque les faits sont avérés, les témoins disponibles et les preuves existantes (violation d’une zone militaire, enregistrements vidéo de l’Hôpital, photo diffusées par l’intéressé sur sa page facebook …etc), et l’offenseur présenté devant le juge en comparution immédiate pour se voir signifier les chefs d’inculpation avant d’être placé sous écrou.

Cet individu, ou plutôt ce voyou, non satisfait de son forfait commis à l’Hôpital Militaire du Val de Grâce et après sa mise en garde à vue, a déposé une plainte contre le Roi du Maroc et une trentaine de personnalités civiles et militaires marocaines pour torture et traitements «cruels et dégradants».

La question logique qui se pose est pourquoi cet individu a-t-il attendu tant d’années pour déposer seulement le 20 juin 2014 sa plainte ?

N’y a-t-il pas une main maléfique qui jouerait le marionnettiste dans l’aggravation des relations franco-marocaines ?

Avec le dépôt de cette plainte par le sieur Mustapha Adib, on ne peut que malheureusement constater que les autorités françaises se sont faites tournées en ridicule par un voyou à qui la France a offert la nationalité et un passeport.

Au regard de la tournure que prend cette affaire, il est certain que les relations franco-marocaines vont atteindre le point de rupture.

Farid Mnebhi


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage