leral.net | S'informer en temps réel

Une Arène nationale dans le site du Technopole : Le Dumping écologique du siècle

En lisant la presse, j’ai découvert avec stupéfaction que le site du Technopole a été officiellement retenu pour abriter l’Arène Nationale. Selon le ministre Mbagnick NDIAYE : « l’arène de lutte fait partie des 20 grands projets du chef de l’Etat. El ce dernier s’engage à réaliser ses 20 projets au plus tard en 2017 ».


Rédigé par leral.net le Jeudi 15 Août 2013 à 09:42 | | 14 commentaire(s)|

Une Arène nationale dans le site du Technopole : Le Dumping écologique du siècle
Le Technopole couvre une superficie de 7 Ha et l’architecte chinois adjudicataire du marché a projeté selon les termes du ministre des sports un projet sur 5 Ha qui comprendra au-delà de l’arène en elle-même, des parkings, des bureaux et un centre d’hébergement d’au moins 50 lits.
Ce qui a le plus marqué mon étonnement c’est l’absence des acteurs clés dans ce processus, il s’agit des ministères de l’Environnement et du Développement Durable, du Tourisme et des Loisirs, de la Restructuration et de l’Aménagement des Zones d’Inondation, le coordonnateur du PASDUNE, des Collectivités locales notamment le Conseil Régional de Dakar, des communes d’arrondissement, du CONGAD, des ONG comme le ENDA RUP, GREEN Sénégal, les associations des défenses de l’environnement et les agriculteurs des Niayes. Seuls étaient présents les représentants du ministère de l’urbanisme (Direction de l’Agence de construction et Direction de l’urbanisme et de l’architecture) de l’Economie et des Finances (Direction du Cadastre et Direction des Domaines), du CNG de lutte et de l’architecte.

Selon les informations dont nous disposons, le Conseil de l’Urbanisme ne s’est pas réuni depuis trente (30) ans et que le Président poète Léopld Sédar SENGHOR était le plus grand protecteur des zones humides. Personne n’osait en son temps construire dans des zones non aedificandi.

Avec seulement un cumul de 80 mm de pluie, Dakar a ouvert ainsi l’ère des inondations de l’hivernage 2013. Comment voulons-nous faire face aux inondations récurrentes en autorisant au plus au niveau de l’Etat de tels projets qui vont occuper 5ha/7ha qui sont les réceptacles naturels des eaux de pluies à Dakar et sa banlieue.

Lorsqu’on lançait les travaux de l’autoroute à péage, nous avions bien attiré l’attention des habitants de Hann Maristes et cités environnantes que d’ici quelques années avec le retour du cycle normal des pluies, cette belle cité connaitra des problèmes environnementaux les plus aigus de Dakar. Les lacs de ce quartier paisible sont pleins et il suffit d’une petite quantité de pluie pour que le trop plein d’eau inonde les maisons. Il faut une solution structurelle et non conjoncturelle car ni la commune d’arrondissement de Hann Bel Air ni la Ville de Dakar n’ont pas les moyens pour résoudre de manière durable l’évacuation des eaux pluviales.

C’est scandaleux de ne pas construire un pont entre le Technopole et la zone des Niayes afin de permettre à l’eau de circuler correctement. Partout dans le monde, ce sont les trames bleues (cours d’eau) et les trames vertes (aménagements paysagers) qui font le charme et rythment le décor de ces villes.

Dakar est entrain de perdre de sa superbe, endroit jadis vert avec les Parcs forestier et zoologique de Hann, les Niayes de la Patte d’Oie, le Technopole, les Iles de la Madeleine, la foret classée de MBAO. Aujourd’hui, la tyrannie du béton est entrain de l’emporter sur l’écocitoyenneté à cause de la boulimie foncière.

Dans son dernier numéro, le magazine Vert-information Environnement a rappelé que dans le cadre d’un aménagement bien pensé, les villes peuvent maintenir leur biodiversité. Au cœur de la ville, le maintien des espaces verts urbains rend de nombreux services comme la captation et la filtration des poussières ainsi que l’absorption du dioxyde de carbone de l’air, améliorant ainsi la qualité de l’air.

Des études également ont démontré que la proximité des arbres peut réduire la prévalence de l’asthme et des allergies chez les enfants.
Il faut une volonté politique forte Monsieur le Président de la République car ce site ne doit pas abriter l’Arène Nationale. C’est un dumping écologique, un véritable scandale. Vous êtes le président le mieux élus de l’histoire politique du Sénégal avec 65%, cependant de tels choix risquent d’entacher votre action.

Nous sommes tous des férus de lutte qui est notre sport national mais le fait de remblayer pour combien de milliers de m3 de gravats et de sables, sources d’autres inondations demain, est-ce que cela vaut la peine. Je dis non.

Je vous invite à choisir un autre endroit. La Ville de Dakar a un projet de construction d’un complexe sportif multifonctionnel avec l’extension et la réhabilitation du stade Iba Mar DIOP. Qu’est-ce qui empêcherait de partager ce projet avec l’Etat afin de sauver le Technopole qui abrite les plus importantes installations de la SONATEL, outre ses fonctions économiques, touristiques et environnementales.

Il nous faut au Sénégal allier sport et cadre de vie pour ne pas dire environnement, car la plus part des parcours sportifs sont au bord de la mer, les parcs et autres parties de la nature, sont les principaux sites d’entrainement. Tout bon sportif a besoin de respirer de l’air pur et seuls ces endroits peuvent le lui procurer. A ce titre pourquoi voulez-vous priver les populations de leur Technopole ?

Ce projet est en porte à faux avec le concept de développement durable et pourtant vous venez de prendre en compte la dimension développement durable avec la nouvelle dénomination du ministère de l’environnement. Ce projet de construction de l’arène nationale n’est ni économiquement viable, ni socialement acceptable ni écologiquement rationnel.

Monsieur le ministre Khadim DIOP a promis « d’ici les prochaines pluies, nous aurons une meilleure maitrise de la situation », nous aimerions bien voir cela se réaliser mais avec un tel projet la situation ira de mal en pie puisqu’il est difficile de maitriser un risque naturel comme les inondations, les calamités et autres catastrophes naturelles.

J’invite tous les défenseurs de l’environnement de porter haro sur le projet. L’horizon temporel de 2016 n’est qu’une volonté électoraliste mais au-delà le mal sera plus profond pour les populations.

Le bateau qui a échoué aux larges des iles de la Madeleine ne semble émouvoir personne avec 45 000 litres de gaz oïl et autres résidus de produits qui ne disent pas leur nom mais nous avons constaté avec regret des déclarations contradictoires de deux ministres de la République. Je persiste et signe que le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, a bel et bien raison. Il ne sert à rien de nier l’évidence. Il faut prendre toutes les précautions pour éviter des marrées noires et protéger la communauté des pêcheurs de Soumbédioune et les sportifs qui fréquentent la plage.

Au total, outre ce projet toutes les voies d’eaux sont obstruées et les Niayes remblayées et parfois servant de dépotoirs d’ordures, ont fait l’objet de lotissements clandestins. Il faut des mesures hardies et courageuses pour éviter ce dumping écologique du siècle au moment ou les recommandations fortes de Rio +20 mettent l’accent sur l’Economie Verte avec la création des emplois verts comme le suggère le PNUE depuis 2008, une des mesures d’adaptation face au changement climatique.

Pour conclure, il va falloir développer des cellules de veille, d’alerte, de ripostes précoces et robustes pour la préservation de l’environnement et l’amélioration du cadre de vie des populations qui sont encore des quêtes non encore satisfaites et pour ce faire, il est urgent que les populations se constituent en boucliers humains pour stopper ces dérives.

Makhtar DIAO
Environnementaliste,
Chef de la Division de l’Environnement
Direction de la Planification et du Développement Durable
Ville de Dakar
77 536 57 48
70 602 41 11



1.Posté par Diallo le 15/08/2013 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous sommes tous outré par ce projet! Moi, je ne sais quel type de dirigeant avons? On dirait qu'il ne réflechit pas! Que tous les dakarois se lèvent pour dire non à ce projet catastrophique pour l'environnement de la capitale...

2.Posté par Djondos le 15/08/2013 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce sont des djondos ki nous gouvernent. Londres a son Saint James Park en pleine ville, New-York et son Hyde Park, Paris et ses bois de Boulogne et de Vincennes sans compter ses jardins (des plantes, Luxembourg, Parc Monceau, Jardin des Tuileries, en plein cœur de Paris) etc... Ce idiots avec leur petite cervelle de Mbeur ils vont encore créer des problèmes pour 50 ans et coûter des milliards pour régler les dégâts. Où est Ali Haidar? Il faut saisir le P Macky Sall. S'ils utilisent le Technopole ils vont créer un djoola environnemental. Regardez la gestion des zones humides de la ville de New-York. Leçons a tirer de tout ça: on ne nomme pas Ministres des gens sans culture, sans ouverture, sans background. Ils sont même pas conscients que sans la zone de la Technopole qui sert de desservoire naturel aux eaux pluviales et de réserve de bio diversité, les cancers et les problèmes pulmonaires vont augmenter avec la pollution. Même la Zone de Captage il faut la récupérer.

3.Posté par CES et Environnementale le 15/08/2013 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une occasion en or pour le CESE de prouver son utilité. Moi je suis en tout cas confiant. Macky, Ali El Haidar ils vont laisser faire cette catastrophe. Mais diable pourquoi faut-il tout construire à Dakar. Fatick au cœur du Sine devrait pouvoir accueillir l'Arene Nationale, ou Mbour ou Thies ou Zig.

4.Posté par Diogomaye le 15/08/2013 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Senegal bou nou wagni woul Lamb di nagne moussa dathie ndiakhoum... Et dire que c'est le gouvernement qui organise les futures catastrophes. Mais comme on écouté plus les Mbeurs que les experts...

5.Posté par Merci le 15/08/2013 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tôt ou tard des travaux vont intervenir au niveau de l'Autoroute pour permettre l'évacuation des eaux pluviales venant du plateau, de la zone de captage et des maristes. Avec le Technopole on peut fair de Dakar un paradis vert. Il faut un excellent aménagement paysager, avec des jardins, des animaux sauvages, des promenades etc... Ce serait vraiment bien que Macky offre aux dakarois ce genre d'espaces naturels qu'on trouve dans toutes les grandes capitales du monde comme l'a relevé "Djondos".

6.Posté par BG2 le 15/08/2013 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi le paradoxe que je relève c'est de construire la nouvelle centre de conférence pour la francophonie à Diamniadio et de construire le l'arène national dans Dakar. Le problème de ce gouvernement c'est qu'ils ont une paresse intellectuelle ils font toujours du plagia sans réfléchir, car le site et même la maquette étaient déjà retenu du temps du régime de wade. L'idée du site du technopole c'était pour y implémenter des centres technologiques pour la recherche scientifique qui est plus importante qu'une arène national.

7.Posté par Sam a xalat le 15/08/2013 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Khana kegne gayi gneme wounou lolou... Arene bi baxena Diamnidio Walla si regions yi.

8.Posté par @tig le 15/08/2013 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Macky est ami de Ndené,qui est ami des Mbeurs =on est mal barrés cqfd

9.Posté par Un émigré le 15/08/2013 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

UNE UNIVERSITE DES METIERS (BATIMENT, PLOMBERIE, PEINTURE, MECANIQUE, MENUISERIE, ETC.) EST BEAUCOUP PLUS UTILE AUX JEUNES DE PIKINE, GUEDIAWAYE, THIAROYE, ETC. L'ARENE DE LUTTE QUI NE VA ETRE UTILE QU'A UNE POIGNEE DE VEDETTES. 95% DES LUTTEURS NE POURRONT JAMAIS GAGNER LEUR VIE AVEC CE SPORT

10.Posté par fatou le 15/08/2013 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis outrée, scandalisée, je suis désespérée par ce pays ou rien ne se fait en pensant aux générations futures, seule la réélection les intéresse.

11.Posté par fatou le 15/08/2013 22:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pensons à nos enfants, les innondations sont là pour nous rappeler que la nature reprendra toujours ses droits.

12.Posté par Un Pikinois le 15/08/2013 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Construire une arène nationale dans le Technopole, quelle catastrophe !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Merci Monsieur Makhtar Diao d'avoir tiré la sonnette d'alarme.

Toute la banlieue est choquée par cette décision qui émane de la plus haute institution du Sénégal.

Cette banlieue a massivement contribué à votre élection Monsieur le Président Macky Sall.
En retour, la jeunesse de la banlieue s'attendait à la préservation de cette espace verte, unique à Dakar. Cette jeunesse de la banlieue s'attendait à des créations d'emploi dans cette zone où quelques entreprises sont venues s'implanter.

Pour toute réponse, vous renforcez cette stigmatisation de la banlieue avec ce système LMD Lutte, Musique, Danse, que tout le monde lui attribue, en prenant la décision de construire une arène nationale dans cette havre de verdure et de paix où on peut admirer plusieurs espèces animales et végétales.
L'idée que tout le Sénégal se fait de la banlieue n'en fera que renforcer avec la construction de cette arène nationale dans cet espace verte.

Est ce qu'il existe un ministère de l'environnement au Sénégal ? Comment ce ministre peut fermer les yeux devant une telle catastrophe ?

J'exhorte tous les Sénégalais notamment les habitants de la banlieue (Pikine, Camberene, Golf Sud et Nord, Hlm Paris & Las Palmas, Guediawaye, Hann Maristes,...) à se soulever par tous les moyens contre cette décision politique, irréfléchie, incompréhensible car provenant de dirigeants incompétents dont leur seul objectif est de se faire réélire en 2017.

Le bien-être de la population notamment celle de la banlieue est le dernier de leur souci.

Monsieur Le Président Macky Sall, toute la banlieue vous interpelle et vous demande de grâce de revoir votre arbitrage qui risque de ternir encore une fois à l'image de la banlieue.

Il faut que la pétition qui s'oppose à ce projet politique soit signée par tout le Sénégal

13.Posté par baba le pikinois le 16/08/2013 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’érection de cette arène à Pikine est un désastre environnemental. De plus, aucune enquête n’a été menée chez les pikinois qui seront directement touchés par une telle réalisation. Ce que les pikinois redoutent le plus avec cette arène c’est surtout l’insécurité qui ira crescendo dans les quartiers jouxtant le technopole (lobatt fall, khournar, pikine ouest, pikine nord, etc.). Nous voyons tous les scènes de violence (attaques à mains armées, viols, pillages, etc) que déplorent toujours les riverains de Demba Diop et Iba Mar pendant et après les combats de lutte. Les autorités, en construisant une arène à pikine, vont déplacer ces actes de banditisme chez nous pour en rajouter à la dose déjà trop amère. Ce n’est pas pour satisfaire à une vieille doléance des lutteurs que les autorités doivent sacrifier les pikinois que nous sommes.
Tous les pikinois doivent aujourd’hui se lever pour dire NON A L’ERECTION DE L’ARENE A PIKINE. Nous ne sommes pas le dépotoir de ce pays ! Pensez à des projets de développement pour Pikine au lieu de continuer à nous distraire à travers la lutte qui n’a jamais développé une contrée !!!

14.Posté par Seck le 23/08/2013 13:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je remets le lien cliquable de la pétition ci-dessous.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image