Leral.net | S'informer en temps réel



Une Australienne de 25 ans brûlée vive donne une belle leçon de vie

le 21 Septembre 2016 à 09:01 | Lu 405 fois

Une Australienne de 25 ans brûlée vive donne une belle leçon de vie

 

 

Dana Vulin est une jeune femme de 28 ans qui vit à Perth, en Australie. Elle est pleine de vie et très investie dans la vie associative, notamment pour défendre la cause des femmes. Elle participe à de nombreux événements caritatifs dans tout le pays, et elle est même entrain d’écrire un livre sur sa vie. Tout ça est impressionnant pour une jeune femme de son âge... mais c'est bien parce que son histoire est hors du commun. 

Dana revient de loin. Pour comprendre son histoire, il faut remonter au réveillon 2011- 2012, alors qu’elle a 25 ans. Pour le nouvel an, Dana se rend à une soirée. Durant la fête, elle rencontre plusieurs personnes dont un homme marié qui est présent avec sa femme, Natalia Dimitrovska. Dana et lui n’échangent que quelques mots, et pourtant, Natalia devient folle de jalousie. 

Elle prend la jeune femme en grippe et se met en tête de se venger d’elle et de son “joli petit minois”. Elle la suit pendant prés de six semaines et repère son appartement. Le plan machiavélique de Natalia est en marche. Le 16 Février 2012, alors que Dana fait une sieste dans son salon, elle est soudain réveillée par une voix qui lui dit “Bonjour Dana”. C’est Natalia qui est entrée par effraction dans son appartement. Elle a à peine le temps de se lever du sofa, qu’elle se retrouve aspergée d’essence et brûlée vive. Natalia se met à rire et s’enfuit tout simplement de l’appartement, laissant Dana se transformer en torche humaine.

Dana est transportée d’urgence à l’hôpital et est plongée directement dans un coma artificiel. La jeune femme a des brûlures au troisième degré et le corps brûlé à plus de 70 %. Elle sort du coma après une dizaine de jours. Elle doit faire preuve d’un courage incroyable et d’une force à toute épreuve pour tenir le choc. Elle est complètement défigurée et on ne la reconnait presque plus. Pour elle, qui était si coquette avant, c'est extrêmement dur à encaisser. Elle subit de nombreuses opérations de chirurgie réparatrice mais doit porter un masque et une combinaison constamment, et ce pendant deux ans, pour accélérer sa guérison. En plus de la terrible épreuve qu'elle a subie, avec ce masque elle doit maintenant, en quelque sorte, renier son identité. 

Elle témoigne à l’époque où elle le porte : “Je suis sans visage. Je me sens comme une moins que rien. Je sais qui je suis, mais je suis beige. Je n’ai pas toutes les expressions de mon visage, vous ne pouvez pas voir ma bouche, vous ne pouvez pas voir mon nez, vous ne pouvez littéralement voir que mes yeux, même pas mes sourcils. Je me sens comme inexistante.

La jeune femme souffre atrocement que ce soit physiquement ou moralement. Mais Dana est une battante et ne compte pas se laisser aller. Elle raconte : “ Ça aurait été plus facile de mourir mais je n’ai jamais choisi la solution de facilité donc je continue de me battre.” Elle continue à prendre soin d'elle malgré le masque et la combinaison. Ses amis racontent, par exemple qu'elle a toujours les ongles bien faits. Ce sont ces petits détails qui aident Dana à aller de l'avant.

Entre temps, Natalia a été condamnée à 17 ans de prison en octobre 2013. Le juge qui s’occupe de l’affaire a déclaré qu’il fallait être inhumain pour commettre un tel crime. Cette femme a tout simplement détruit la vie de Dana en l'espace de quelques secondes.

Youtube/GlobalVision

En 2014, Dana peut enfin enlever le masque et dévoile son visage à la télévision australienne. Même s'il lui reste de multiples interventions chirurgicales à faire pour continuer à réparer les dégâts causés par le feu, elle est très heureuse de s’être enfin libérée de ce masque qui lui pesait tant. Elle veut maintenant croquer la vie à pleine dents et se remettre au plus vite. Elle déclare : “Je suis un Frankenstein moderne et je suis aussi unique à l’intérieur qu’à l’extérieur. Avant je me préoccupais beaucoup de mon look mais maintenant je peux dire que mon esprit est apaisé. Je suis une meilleure version de moi-même même avec les cicatrices. ”

Aujourd’hui Dana a toujours ses cicatrices mais a retrouvé goût à la vie en aidant les autres notamment. Elle partage son quotidien et ses interventions sur les réseaux sociaux (Facebook) et son site web.

Elle s’est convertie en coach de motivation et anime des conférences sur le sujet partout en Australie. Elle intervient dans des oeuvres de charité et des événements caritatifs en tant qu’invité pour témoigner de son histoire.

Elle espère que son message motivera ceux qui font face à l’adversité que ce soit des grands blessés, des victimes de violence ou des personnes qui se battent contre leurs propres démons. Elle est devenue une véritable ambassadrice auprès de ceux qui souffrent et veut prouver que quoiqu’il arrive dans la vie, on a en nous les ressources pour y faire face. 

Bravo à Dana pour cette incroyable résurrection !

feroce