leral.net | S'informer en temps réel

Une conciliation pour le soldat You


Rédigé par leral.net le Mercredi 29 Avril 2015 à 17:11 | | 0 commentaire(s)|

Une conciliation pour le soldat You
Si les douaniers sont les soldats de l’économie, Youssou Ndour est un des soldats du développement socio économique du Sénégal par ses entreprises qu’elles s’appellent Super Etoile ou Groupe Futur Médias. Chacune de ses entités fait vivre des milliers de personnes. Effectivement si l’on prend au minimum 200 employés sur lesquels s’appuient au minimum 10 personnes pour vivre, le compte est vite fait. Un tel agent économique mérite respect et soutien dans son contentieux avec l’opérateur et concessionnaire du Port autonome de Dakar, Dp World.
Des esprits malveillants concluent que si Youssou Ndour rue dans les brancards, c'est pour une autre raison bien plus sérieuse : l'arrivée des échéances de paiement du crédit contracté auprès de Eximbank. Et pire, ils rappellent que You devait commencer à payer le mois prochain, les premiers remboursements de son crédit garanti par son ami Cheikh Amar et par lui-même via ses différents biens. L'imprimerie n'ayant pas démarré You est donc dans l'impossibilité de payer. Sinon comment comprendre qu'une machine qui est endommagée depuis juillet dernier, l'opinion ne soit mise au courant qu'il y a quelques jours malgré l'importance du projet. La réponse coule de source ! Youssou ne voulait pas crier urbi et orbi, porter le contentieux au pinacle des récriminations afin d’ameuter ses adversaires tapis dans l’ombre. Il a déclaré que c’est lui qui l’a voulu ainsi. Avec ce projet de 20 milliards de francs Cfa qui concentre des centaines d’emplois, Youssou a voulu faire une course contre la montre dans le cadre des projets du Plan Sénégal émergent en tant qu’opérateur économique national comme il a si bien déclaré dans un entretien paru dans le quotidien Enquête du Lundi 27 avril 2015.
Jamm sou gueume yalla konn telo leu waarr, a-t-il entonné dans une de ses fameuses chansons. Ainsi en bon croyant, il a voulu adopter cette posture. Ndeketeyo en face de lui, Dp World faisait la sourde oreille. Que Dubai Port World visite une autre chanson de l’artiste planétaire, jaaay dolé bakhoul !!! Un morceau à réactualiser puisque le chanteur Youssou Ndour est plus connu que Dp World, l’opérateur maritime !
Les portes ne sont pas pour autant fermées. Qui plus est ce contentieux doit être un cas d’école pour la nouvelle Commission nationale de conciliation et de médiation dont le Conseil de Direction est composé de onze membres. Il s’agit notamment de : deux magistrats, deux représentants du secteur privé, deux représentants des organismes de médiation ou de conciliation habilités par les pouvoirs publics, un économiste, un administrateur de société, un représentant des Universités, un représentant de la Chambre des Notaires et un représentant de l’Ordre national des Avocats.

Un mauvais arrangement vaut mieux un bon procès, dit-on. D’autant que les contentieux économiques portés devant les juridictions classiques prennent toujours du temps. Un boulevard de conciliation s’est ouvert à mon humble avis. Sous ce registre, des réformes majeures ont été entreprises en ce qui concerne la réduction des délais des procédures judiciaires dans la chaîne du contentieux économique et financier.

Dans ce domaine, les réformes législatives et réglementaires des dernières années dans la plupart des pays accordent une place de plus en plus importante aux « modes alternatifs de règlement des différends » qui privilégient le règlement à l’amiable des litiges aussi bien en matière civile qu’en matière commerciale et financière, telles la médiation et la conciliation. Au Sénégal, cette faculté est consacrée par le Code de procédure civile en son article 7. Cependant, elle ne fait référence qu’à la conciliation essentiellement sous l’angle judiciaire.


Et selon l’exposé des motifs du nouveau Projet de décret relatif à la médiation et à la conciliation, la médiation et la conciliation sont des procédures extrajudiciaires de règlement des conflits qui reposent sur la volonté des parties et qui se caractérisent essentiellement par l’intervention d’un tiers neutre et indépendant. Elles offrent l’avantage considérable pour les parties de résoudre leur différend d’une manière confidentielle selon des modalités convenues. Elles favorisent également l’expression pleine et entière de l’autonomie de la volonté des parties et la préservation des relations d’affaires.

De plus, elles se justifient par leur souplesse et leur rapidité mais aussi par le fait que les solutions amiables auxquelles les parties aboutissent sont plus durables et plus économiques du fait qu’elles intègrent des éléments qu’une juridiction classique ne peut prendre en compte.

En outre, l’impact immédiat du système de médiation et de conciliation est le désengorgement des juridictions ainsi que la réduction des délais et des coûts pour faciliter l’exécution plus efficace des contrats.

Maintenant si c’est un investisseur privé national qui peine à se faire entendre par les autorités compétentes du fait de la toute puissance de l’autre partie, un privé étranger tombera de Charybde en Scylla !

Johnson MBENGUE
Citoyen sénégalais
johnson.mbengue20@gmail.com







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image