leral.net | S'informer en temps réel

Une der explosive entre Baye Mandione et Modou Lô

LUTTE-DRAPEAU VIEUX SING FAYE CE LUNDI A DEMBA DIOP

Modou Lô et Baye Mandione auront l’insigne honneur de boucler la saison de lutte à l’occasion du drapeau Vieux Faye organisé par Luc Nicolaï. Ce sera ce lundi 9 août en semi nocturne au stade Demba Diop. Depuis son montage, il y a quelques mois, ce choc a fini de faire sa propre publicité auprès du monde de la lutte après les déclarations et les défis qui ont rythmé leur face à face et les gros enjeux qu’il suscite dans la carrière respective des deux adversaires.


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Août 2010 à 12:15 | | 0 commentaire(s)|

Une der explosive entre Baye Mandione et Modou Lô

Au sortir du jubilé Moustapha Guéye, les amateurs auront encore les yeux rivés sur le stade Demba Diop qui abrite ce lundi en semi-nocturne l’un de ces chocs dont l’arène se souviendra encore. Ce sera à l’occasion du combat qui oppose Baye Mandione de l’écurie Thiaroye Guem sa Bop à Modou Lô de l’écurie Rock énergie, comptant pour le drapeau Vieux Sing Faye organisé par Luc Nicolaï. Une affiche à gros enjeux qui a fini de faire sa propre promotion auprès du public surtout au lendemain des premiers face à face et déclarations très sulfureuses qui ont fusé dans les deux lutteurs qui drainent les foules à chacune de leur sortie.

Au sortir de sa premiére défaite concédée le 21 mars dernier contre le Lion de Guédiawaye, la popularité de Modou Lô reste en tout cas intact auprès du public et de ses supporters toujours aussi nombreux. Le lutteur des Parcelles assainie n’a toutefois pas cherché la facilité en acceptant de croiser le fer avec Baye Mandione de l’écurie Thiaroye Guem sa Bop pour la der de la saison. Beaucoup d’observateurs n’ont pas en effet manqué de le souligner au regard de la différence de poids qui le sépare de son adversaire. Un adversaire qui n’aura en effet rien à voir avec les 14 adversaires qu’il a battu dans sa carrière. Vaincu pour la première fois au cours de cette saison, Modou Lô entend donc se réhabiliter et se positionner pour la saison prochaine.

Reconnu comme un bagarreur impénitent, il devrait une fois de plus se préparer à l’éventualité d’une bagarre de rue mais aussi se prémunir d’une bonne garde qui lui fait souvent défaut et surtout de sa bonne technique. Parce qu’il aura un redoutable adversaire qui n’a rien à avoir avec sa dernière victime Issa Pouye, qui de surcroit et le propre cousin de son adversaire.

Baye Mandione qui a lui refusé de parler d’une quelconque revanche à prendre pour Issa Pouye, est loin des lutteurs qui reculent devant un adversaire. Toute les combats qu’il a livré jusqu’ici le montre à souhait et prouve si besoin en était le style du leader de Thiaroye Guem sa bopp. Une nouvelle formation qui lui réussit bien puisqu’il s’est remis sur le sens de la marche. Il est tout aussi convaincu qu’il va corriger son adversaire Modou Lô comme il n’a cessé de le proclamer à chacune des face à face organisés par le promoteur. S’il dispose, en valeur intrinsèque les mêmes arguments techniques p

our battre n’importe qu’elle adversaire, le Thiaroyois est appelé encore à refreiner cette fougue assez débridée qui lui a joué des tours devant Mbaye Diouf qu’il rendait plusieurs kilos mais aussi Coly Faye, Thiek entre autres lutteurs qui l’ont terrassé. Sur le chemin de la relance une victoire en fin de saison sur Modou Lô le replacerait idéalement sur la route qui mène à des ténors comme Balla Gaye 2, Eumeu Séne , Lac de Guiers 2 entre autres.

Mbaye Diouf à l’assaut du Baobab Gou Gui

En prélude à cette affiche, le combat spécial opposant Gouy Gui (Mor Fadam) et Mbaye Diouf de l’écurie de Fass sera également l’une des attractions du gala de Luc Nicolaï. Une explication que d’aucun ont jugé déséquilibré au regard de la nette différence de poids entre le technicien fassois et le puissant poulain de Mor Fadam. Après avoir quitté l’écurie Force Tranquille pour retrouver son ancienne formation de Fass , Mbaye Diouf devra puiser sur le registre technique et sa ruse qui lui avait bien réussi devant Baye Mandione. Ce sera son seul argument. Faute de quoi, il subira le même sort que lors de ses combats contre Baboye ou encore Balla Gaye 2 dans lesquels il a plié en l’espace de quelques secondes.


sudonline.sn






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image