leral.net | S'informer en temps réel

Une élève exclue pour "port de voile" au groupe scolaire Les flamboyants

L’élève Sokhna Astou Niang a été interdite de cours. Il en sera ainsi jusqu’à ce qu’elle enlève son voile. Une décision de la Direction du Groupe scolaire Les Flamboyants qui ne repose sur aucun fondement légal car ni la loi pénale ni l’administration n’interdit le port du voile en milieu scolaire.


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Novembre 2015 à 14:12 | | 25 commentaire(s)|

Une élève exclue pour "port de voile" au groupe scolaire Les flamboyants
Après les collèges Hyacinthe Thiandoum, Anne Marie Javoueh et l’école Abbé David Boila de Thiès, qui se sont illustrés par le renvoi d’élèves pour « port du voile » avant de se rétracter, un autre établissement se signale dans cette pratique. Selon Walfadjri, il s’agit, cette fois-ci du Groupe scolaire Les Flamboyants. Depuis trois semaines, l’élève Sokhna Niang est interdite de faire cours pour seul et unique motif : elle porte un voile. Et les responsables de l’école n’en veulent pas. Ainsi, ils lui ont intimé l’ordre de ne plus mettre les pieds dans l’établissement aussi longtemps qu’elle n’aura pas enlevé son voile.

Selon le père de la victime, Abdoulaye Niane, enseignant-chercheur à l’université de Bambey, qui a saisi les autorités académiques pour information, « aucune loi n’interdit le port du voile en milieu scolaire ». « C’est son choix personnel que je respecte. Je suis prêt à me battre pour que celui-ci soit respecté. Elle est mentalement agressée car elle est en train de perdre des semaines précieuses alors qu’elle est en classe d’examen », déplore M. Niang.

Du côté de l’administration, le porte-parole du ministère de l’Education est d’avis qu’aucune loi n’interdit le voile dans les écoles publiques et privées. Quant à la principale concernée, elle est catégorique : « Je n’enlèverai pas le voile quitte même à quitter cette école ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image