Leral.net | S'informer en temps réel



Une étudiante commence à écrire un SMS pendant une leçon de conduite... Regardez la réaction choquante et inattendue de son instructeur !

le 29 Juin 2016 à 09:02 | Lu 1114 fois

Une étudiante commence à écrire un SMS pendant une leçon de conduite... Regardez la réaction choquante et inattendue de son instructeur !

 

 
Chaque année, l’État fait son maximum pour augmenter le niveau de sécurité routière. Une lutte de tous les instants qui passe notamment par la prévention auprès des automobilistes. Souvent très originales et de plus en plus chocs, les campagnes de sensibilisation  ont pour but de faire réfléchir l’utilisateur quant à son attitude au volant.

Afin de provoquer cette réflexion, nos amis Belges n’y sont pas allés de main morte. En effet, plus qu’une simple campagne vidéo ou d’affichage, ils ont mis au point une véritable expérience. Créée par l’association de sécurité routière  « Responsible Young Drivers » (comprenez « Jeunes Conducteurs Responsables », ndlr), cette dernière consiste à faire croire à une personne qui apprend à conduire, via son professeur, que lors de l’épreuve du permis, l’examinateur lui demandera d’être capable d’écrire un SMS au volant.

Pensant que ce nouvel exercice serait réellement à réaliser le jour du permis, les élèves vont donc tenter leur chance sur un circuit. Et comme vous allez le voir, les conséquences d’une telle prise de risque peuvent très vite s’avérer destructrices ! Voici la vidéo en question :

Pour finir de convaincre les plus réticents, sachez qu’écrire un texto au volant multiplie par 23 le risque d’accident. Et quand on sait que 31% des conducteurs (61% chez les moins de 35 ans, ndlr) avouent lire régulièrement leur SMS en conduisant, il faut bien garder à l’esprit que le danger est partout. Un constat dont les Français ne semblent plus vraiment se méfier. Par exemple, en 1990, ils étaient 90% à penser que l’utilisation du téléphone au volant était dangereuse. En 2013, seulement 76%...

C’est cette banalité du danger et du risque qui inquiète les organisations de sécurité routière et les autorités. En 2015 en France, 3 461 personnes sont décédées sur la route, un chiffre toujours trop important qui doit baisser.
demotivateur