leral.net | S'informer en temps réel

Une femme retrouvée morte dans une auberge aux Parcelles Assainies


Rédigé par leral.net le Mercredi 20 Avril 2016 à 12:02 | | 0 commentaire(s)|

Avant hier, le corps sans vie de Fatoumata a été retrouvé au quartier des Parcelles Assainies, non loin du Carrefour Rond Point Case bi, rapporte le site Xibar.net. La découverte de la dépouille de la fille de joie, âgée d’une vingtaine d’années, a été faite, aux environs de 04h du matin, dans une chambre d’une auberge. Selon les témoignages recueillis, il s’agirait d’un assassinat orchestré et perpétré par des hommes qui l’épiaient quelques instants avant sa disparition.

« Vers 20h, deux personnes armées de machettes sont venus à l’auberge. Ils ont cherché à voir ma copine mais, comme elle n’était pas là, ils sont repartis. J’ai eu peur pour elle et c’est pourquoi j’ai demandé à Fatoumata de ne pas dormir ici à l’auberge, mais elle ne m’a pas écoutée. J’avais raison puisque le matin, on m’a appelée pour me dire qu’on a trouvé son corps dans la chambre. Tout porte donc à croire que c’est un coup monté contre elle », raconte Astou, une amie de la défunte. Sur les lieux, les sources proches de l’enquête, ont découvert un bout de papier sur lequel était noté un numéro de téléphone et le nom de la jeune fille.

Mais un appel vers ce numéro n’a pas permis d’entrer en contact avec qui que ce soit. Toutefois, le cousin de la défunte a fait la description physique d’un homme avec qui la jeune fille avait des antécédents conjugaux à la Médina. Selon lui, c’est le même homme qui est à l’origine de ce meurtre. « Elle a même fui la Médina à cause de lui. Et, j’ai appris récemment qu’il est à Grand Yoff. Cela ne m’étonnerait pas s’il s’agissait de cet homme », raconte son cousin.

Au moment où les enquêtes se poursuivent pour arrêter l’auteur de ce crime crapuleux, le corps de Fatoumata a été déposé à la morgue de l’hôpital Général de Grand Yoff.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image