Leral.net | S'informer en temps réel



Une foire pour dépeupler le football local

Rédigé par leral .net le 5 Février 2009 à 04:15 | Lu 513 fois

Le Championnat d’Afrique des nations (Chan) institué par la Confédération africaine de football (Caf) pour donner de la visibilité aux footballeurs locaux risque d’avoir l’effet contraire en devenant une véritable foire pour dénicher l’oiseau au profit des clubs professionnels européens.


Interrogés par l’Aps, plusieurs présélectionnés sénégalais soulèvent le désir de taper à l’oeil des recruteurs parmi les raisons qui les poussent à travailler pour prendre part à cette compétition prévue du 22 février au 8 mars en Côte d’Ivoire. ’’Je ne vais pas me cacher derrière mon petit doigt.

Je travaille pour faire partie de la sélection nationale devant aller défendre les couleurs nationales pour pouvoir intéresser les clubs pro’’, a reconnu le milieu de terrain offensif, Pape Malick Diamanka de l’Us Gorée, un des derniers appelés de la sélection. Parti faire des tests à Nantes, le milieu gauche du Cneps Excellence de Thiès, Yali Fall Guène abonde dans le même sens indiquant ‘’la grande opportunité’’ qu’il peut retirer de cette compétition. Ancien adjoint d’Abdoulaye Sarr en sélection nationale, Amara Traoré est un grand partisan de cette compétition qui permettra ‘’aux joueurs locaux d’avoir une idée sur leur niveau’’. ’’On peut faire toute sa carrière et ne peut pas jouer une Can et quand l’opportunité se présente, il faut la saisir’’, avait-il dit avant de noter en guise de cerise sur le gâteau : ‘’les locaux peuvent avoir à portée de mains les recruteurs des plus grands clubs du monde’’.

Pour convaincre les joueurs à mettre en sourdine leurs velléités d’aller en Europe pendant le mercato hivernal qui a été clôturé le 31 janvier dernier, Joseph Koto, l’entraîneur de la sélection locale, avait mis en avant la rampe de lancement que constitue le Chan. ’’Ils auront beaucoup d’opportunités et ce serait plus intéressant que d’aller pendant cet hiver avec tous les risques d’échecs encourus’’, avait-il expliqué. Son collègue de la Côte d’Ivoire, Kouadio Georges interrogé par l’Observateur dans son édition de mercredi ne dit pas le contraire estimant que ‘’c’est une compétition qui va permettre aux recruteurs de prendre davantage les meilleurs et d’appauvrir encore le football local’’.

Comme pour lui répondre en écho, l’agent de joueurs, Thierno Seydi de Mondial Promotion qui gère les intérêts de Didier Drogba, capitaine des Eléphants, annonce qu’il va débarquer en Côte d’Ivoire en compagnie d’une dizaine de recruteurs de clubs européens. ’’J’ai conseillé aux jeunes de ne pas se précipiter parce que s’ils ont du talent, ils seront bien servis pendant du Chan et décrocheront des contrats’’, a-t-il dit précisant que la Côte d’Ivoire sera un rendez-vous couru par tous les clubs notamment français ‘’à la recherche de la perle rare’’.Il avait cité les noms de quelques internationaux qui selon lui, ne devraient pas avoir de crainte s’ils conservent leur niveau. ‘’Ils auront dès cette compétition un pied dans le monde professionnel’’, a promis Thierno Seydi.