leral.net | S'informer en temps réel

Une francophonie d'honneur et de dignité au profit d'un développement économique de la communauté


Rédigé par leral.net le Vendredi 19 Décembre 2014 à 11:22 | | 0 commentaire(s)|

Une francophonie d'honneur et de dignité au profit d'un développement économique de la communauté
Le XVe sommet de la francophonie tenu à Dakar au Centre International de Conférence Abdou DIOUF a coïncidé avec la fin du dernier mandat de son Excellence le Secrétaire Général, le Président DIOUF après 12 ans de bons et loyaux services. Les hommes passent et les institutions demeurent a-t-on dit. Le monde francophone a plus qu'il n'espérait à l'occasion de ce sommet. Notre pays, le Sénégal a été honoré en honorant son Excellence le Secrétaire Général, en même temps, le Président SALL a par son approche bien inspirée, orienté la communauté francophone vers l'essentiel : le développement économique et social de tous les pays membres dans la dignité, le respect des droits humains autour d'une langue que nous avons en partage, malgré nos diversités culturelles. Après une francophonie institutionnelle, nous tendons vers celle économique.

Les adeptes d'une certaine pensée négative autour de cette francophonie pour qui, celle-ci est une forme de colonisation et que l'Afrique se laisse guider sans raison par l'ancienne colonie peuvent revoir leur théorie. Il ne s'agit pas de cela ; Son Excellence, le Président SALL l'a largement démontré. Dans son discours d'ouverture, en citant SENGHOR qui disait : « Cet humanisme intégral, qui se tisse autour de la terre, cette symbiose des énergies dormantes de tous les continents, de toutes les races qui se réveillent à leur chaleur complémentaire », il nous plonge dans un cadre hautement important qui nous pousse à l'engagement. Par le choix du thème de ce XVe sommet : "Femmes et jeunes en francophonie, vecteurs de paix et acteurs de développement", la francophonie s'est accordée le pragmatisme d'entreprendre la voie du développement économique et social des pays membres par une solidarité agissante, une amitié dans le respect de nos diversités de la plus sincère manière qui soit, en donnant l'occasion d'un échange orienté sur l'action en faveur de deux composantes majeures de nos sociétés.

Le cadre, les composantes ciblées, les différentes et multiples rencontres tenues, les allocutions prononcées faisant objet d'engagement, ont permis à toute cette communauté de nourrir un espoir certain et de croire à ce que j'appelle une franco-alliance ou une franco-amitié pour relever les défis majeurs entre tous les pays de la communauté et entre pays eux-mêmes. Par l'alliance ou l'amitié l'univers des passions positives se solidifie, les raisons de croire au bonheur de vivre se dessinent, car "l'esprit s'orne, la raison s'éclaire, l'âme se fortifie, le cœur jouit" disait ROUSSEAU.

L'hommage qui a été rendu au Sénégal, particulièrement à son Excellence le Président Abdou DIOUF, la déclaration finale dite de Dakar, ont fait du Sénégal un acteur principal de la francophonie économique dont il est question, favorisant en même temps dans un avenir proche des échanges sur tous les plans entre les pays de cette communauté qui doit continuer d'exister au grand bonheur de ses membres.

Il n'en pouvait être autrement : le Sénégal par ses valeureux fils ; SENGHOR, DIOUF et SALL, s'est vu porté au plus haut niveau de considération qui force le respect et l'admiration. Comme qui dirait que notre pays a écrit sa plus belle page de l'histoire francophone ; une histoire de gloire et de dignité lors de ce XVe sommet, au terme des mandats de son Excellence le Président Abdou DIOUF. Cela ne suffit-il pas de s'en glorifier pour taire les critiques négatives de certains nihilistes qui soutiennent que la francophonie n'a aucune importance pour nous ?

"Il faut oser ou se résigner à tout" disait Tite LIVE. SENGHOR, DIOUF et SALL ont osé en adoptant la politique de la connectivité des peuples autour de ce qu'ils partagent en commun pour mieux faire comprendre que nous sommes une seule et unique société : la société humaine. Nous devons ensemble exprimer nos pensées, nos désirs, nos ambitions afin que chacun de nous puisse rêver à la PAIX et au DÉVELOPPEMENT qui sont des droits inaliénables en ce XXIe siècle. On se pose la question à savoir si le discours de son Excellence le Président français, Monsieur François HOLLANDE aura-t-il l'effet du discours de François MITTERAND à la Baule, traitant du changement de nos dirigeants africains ? Le respect du jeu démocratique d'abord puis le changement de mentalités dans la gestion de l'environnement et du cadre relationnel entre humains, politiquement, économiquement, socialement ; bref, humainement, sont plus que des impératifs.

A cet effet, il nous faut une francophonie qui dédiera la détermination, l'énergie, l'espoir, le savoir-faire dans un savoir être civilisé des jeunes et des femmes ciblés comme vecteurs de paix et acteurs de développement au monde entier en général et à la communauté francophone en particulier. "Le génie commence les beaux ouvrages, mais le travail les achève " disait Joseph JOUBERT. Ceci, nous devons tous se l'approprier pour changer notre vie.

Vive la francophonie, vive le Sénégal dans une Afrique prospère.

Malick Wade GUEYE depuis Almeria/ Espagne.
wadegueye71@yahoo.fr






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image