Leral.net | S'informer en temps réel



Une fusillade aux États-Unis fait, au moins sept morts

le 6 Août 2012 à 09:52 | Lu 408 fois

Un homme armé a ouvert le feu dimanche dans un temple sikh d'Oak Creek, dans l'État du Wisconsin, avant d'être tué par un policier. Pour la police, il s'agit d'un « acte de terrorisme intérieur ».


Une fusillade aux États-Unis fait, au moins sept morts
Les États-Unis ont été le théâtre dimanche d'une nouvelle fusillade meurtrière. Au moins sept personnes, dont le tireur présumé, sont mortes dans un temple sikh à Oak Creek, dans le Wisconsin. Trois personnes sont également gravement blessées. La police, dépêchée sur place, avait craint à un moment qu'un second tireur ne se trouve dans le temple, mais affirme désormais que ce ne serait pas le cas. Selon elle, il s'agit d'«un acte de terrorisme intérieur».

Quatre personnes ont été abattues en milieu de matinée (17 h 30 en France) à l'intérieur du temple sikh de cette petite ville de 35.000 habitants, située dans la banlieue de Milwaukee, et trois à l'extérieur. Selon un chef de la police locale, Bradley Wentlandt, le premier policier arrivé sur les lieux a été blessé par le tireur présumé à l'extérieur du temple. Il «a retourné le feu, et le tireur a été abattu», a-t-il déclaré aux médias.

Trois hommes hospitalisés
Le responsable a ajouté que deux personnes, dont le policier blessé, avaient été transportées à l'hôpital. Une porte-parole de l'hôpital Froedert de Milwaukee avait rapporté plus tôt que trois hommes avaient été admis dans l'établissement. Selon elle, l'un d'eux se trouvait en salle d'opération, l'autre dans l'unité de soins intensifs du service de chirurgie, alors que le troisième était encore en salle des urgences. Le président du temple, Satwant Kaleka, a été touché et hospitalisé, a indiqué pour sa part le journal local, d'après lequel il pourrait y avoir de 20 à 30 personnes touchées.

Selon le Milwaukee Journal Sentinel, citant un membre de la communauté sikhe, l'auteur de la fusillade serait un homme blanc d'une trentaine d'années. Il aurait commencé à tirer en s'approchant d'un prêtre qui se trouvait à l'extérieur du temple, où les fidèles avaient commencé à converger en début de matinée pour une cérémonie religieuse. Les commandos de la police seraient entrés vers midi (19 h en France) dans le temple et auraient évacué des personnes qui n'étaient pas blessées.

Dimanche soir, la police a fait évacuer trois pâtés de maisons proches du domicile du tireur, à Cudahy, une banlieue de Milwaukee située à environ quatre kilomètres du temple sikh.

Le président américain, Barack Obama, et sa femme, Michelle, se sont dits «profondément attristés» par la nouvelle de cette fusillade. «Alors que nous pleurons cette perte subie dans un lieu de culte, nous nous rappelons aussi combien notre pays a été enrichi par les Sikhs, qui font partie de notre grande famille américaine», ont-ils déclaré.

Les États-Unis ont été récemment marqués par une fusillade meurtrière. Dans un cinéma d'Aurora, au Colorado, 12 personnes ont été tuées et 58 blessées le 20 juillet par un jeune homme de 24 ans, James Holmes, pendant la première du dernier film Batman.


Par lefigaro.fr


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage