leral.net | S'informer en temps réel

Une jeunesse disciplinée et éduquée est la clé d’un retour vers Dieu (Serigne Sidy Mokhtar Mbacké)

Le Khalife général des mourides Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké, présidant vendredi la cérémonie de clôture du grand Magal de Touba, a prôné un retour vers Dieu, lequel n’est toutefois possible sans une jeunesse éduquée et disciplinée et qui s’implique activement dans la pratique religieuse.


Rédigé par leral.net le Vendredi 12 Décembre 2014 à 21:50 | | 0 commentaire(s)|

Une jeunesse disciplinée et éduquée est la clé d’un retour vers Dieu (Serigne Sidy Mokhtar Mbacké)
Dans un discours prononcé en arabe et en wolof par son porte-parole, Serigne Bassirou Abdoul Khadre, le Khalife général des mourides a tout d’abord rappelé les préceptes de l’Islam.

Il a ensuite invité l’ensemble des musulmans à un respect strict des ‘’bonnes pratiques islamiques’’ et à se détourner des mondanités.

‘’La société est polluée par les mondanités, les activités ludiques (…) mais tout cela est accessoire. Il nous faut opérer un retour vers Dieu, et la jeunesse occupe une place capitale dans ce chantier’’, a encore relevé son porte-parole.

En présence du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, qui conduisait la délégation gouvernement à cette traditionnelle cérémonie qui marque la fin du Magal, Serigne Bassirou Abdou Khadre a aussi souligné qu’il invite à revisiter le projet de société proposé par l’Islam.

‘’C’est le seul projet de société qui vaille, tout le reste n’est que conjoncture. Un pays ne peut pas se développer sans la promotion de bonnes pratiques islamiques adossées sur une véritable foi en Dieu. Oeuvrons ensemble vers cette direction’’, a exhorté Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké.

Pour se faire, il a plaidé pour l’intégration des œuvres produites par les différents chefs religieux du Sénégal dans le corpus pédagogique ‘’pour un système éducatif plus conforme à nos réalités’’.

Il avait lui-même déjà montré la voie en appelant les disciples mourides à participer activement à une mobilisation de fonds pour la construction de l’université Cheikh Ahmadou Bamba.

S’adressant à la délégation gouvernementale, il a relevé les défis qui interpelle l’Etat et qui s’articulent autour de la définition d’une ‘’bonne politique de l’emploi’’, affichant un intérêt particulier à l’agriculture.

‘’Toutes les politiques doivent se faire autour de la préoccupation du devenir de l’homme. Il faut investir davantage sur les ressources humaines. Il faut préparer les jeunes pour qu’ils soient aptes à être de véritables vecteurs de développement’’, a encore préconisé le Khalife général des mourides.

Devant les délégations des autres confréries du Sénégal et de personnalités venant de la sous-région et reste du monde arabe, Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké a appelé à jeter les basses d’une unité solide ‘’pour une Oummah islamique active et ancrée dans les bonnes valeurs’’.

Aps






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image