Leral.net | S'informer en temps réel



Une marque de tolérance religieuse : le Roi d’Espagne Felipe VI en visite officielle au Maroc en plein mois de Ramadan.

le 12 Juillet 2014 à 17:06 | Lu 656 fois

Ses premières sorties officielles, Sa Majesté le Roi Felipe VI d’Espagne, a décidé de les consacrer en premier lieu au Vatican, une étape prioritaire dans l’agenda du Souverain espagnol du fait que le peuple espagnol est profondément catholique.


Une marque de tolérance religieuse : le Roi d’Espagne Felipe VI en visite officielle au Maroc en plein mois de Ramadan.
S’agissant de la seconde étape, illustrée par sa visite au Portugal, elle consacre les liens séculaires qui existent depuis des millénaires entre les peuples de la péninsule ibérique.

Enfin, la troisième visite, celle qu’effectuera le Souverain d’Espagne au Royaume du Maroc à l’invitation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, les 14 et 15 juillet 2014, traduit parfaitement l’importance fondamentale de la relation fraternelle et d’amitiés entre les Familles Royales marocaine et espagnole qui contribuent fortement au développement de coopération et atteste de l’intérêt accordé par le Royaume d’Espagne au Royaume du Maroc.

Il est donc acquis que la visite officielle au Maroc du Souverain espagnol constitue un signe de continuité de l’excellente relation unissant le Maroc et l’Espagne et confirme la ferme volonté de Sa Majesté le Roi Felipe VI de poursuivre la mission engagée par son père, le Roi Juan Carlos et de faire des relations avec le Royaume du Maroc, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, une priorité stratégique.

Il est vrai que le Royaume du Maroc, grâce à sa stabilité politique, constitue un partenaire stratégique et vital pour l’Espagne et ce, alors que les deux Royaumes partagent nombre d’intérêts et doivent relever de multiples défis comme la lutte contre le trafic d’êtres humains, le trafic de drogue et le terrorisme.

C’est pourquoi, le Souverain espagnol, tout comme le Roi du Maroc, ont toujours affiché leur intérêt pour dévélopper entre les deux pays sur tous les plans.

Il est indéniable que la venue du Roi Felipe VI d’Espagne au Maroc contribuera, sans nul doute, au renforcement du bon voisinage sur le respect des intérêts des uns et des autres dans le cadre de la coopération et la promotion des valeurs communes des sociétés des deux rives de la Méditerranée.

Le Maroc et l'Espagne, qui entretiennent des relations basées sur la confiance et l'échange constructif, ont un grand nombre d'intérêts en commun sur le plan économique et financier ainsi que dans la coopération sécuritaire, la lutte contre la migration illégale, le trafic de stupéfiants, le crime organisé et le terrorisme.

Enfin, la visite officielle du Roi d’Espagne au Royaume du Maroc permettra à Sa Majesté le Roi Mohammed VI et à Sa Majesté le Roi Felipe VI d’œuvrer pour le progrès de leurs peuples et pour consolider les principes de la paix, de la tolérance, de la démocratie et des libertés au Maroc et en Espagne.

Ce déplacement, le premier dans un pays africain et arabe du souverain espagnol après sa proclamation, le 19 juin dernier, à la suite de l’abdication de son père le Roi Juan Carlos, s’inscrit dans le cadre de la tradition suivie par les dirigeants espagnols à l’égard du Royaume du Maroc et intervient aussi dans un moment où les relations entre les deux Royaumes, souvent sujette à des turbulences, sont au beau fixe.

Farid Mnebhi