Leral.net | S'informer en temps réel



Une mère fait don des organes de sa fillette décédée et sauve 3 vies

le 26 Juillet 2016 à 08:38 | Lu 774 fois

Une mère fait don des organes de sa fillette décédée et sauve 3 vies

 

 

Dans le Nebraska (USA), une fillette de trois ans va à la gym tous les mercredis. Son nom : Olivia Swedberg. Elle connaît le film “La Reine des Neiges” par coeur ! Et elle aimerait mieux porter une robe de princesse plutôt qu’un pantalon de survêtement. La petite blonde est la fierté de sa mère Lauressa et de son père Brock. 

Facebook/PrincessesDon’tWearPants

La petite fille pleine de vie semble en parfaite santé. Mais personne ne sait qu’une tumeur grandit dans son cerveau depuis sa naissance. Lorsque les médecins s’en aperçoivent, la nouvelle bouleverse la famille : la tumeur est inopérable car son emplacement empêche de l’éradiquer complètement, même avec une chimiothérapie. C’est ainsi que les parents prennent la décision la plus difficile de leur vie. 

Facebook/PrincessesDon’tWearPants

Olivia, que ses parents surnomment “Petite O”, continuera à vivre jusqu’à ce qu’elle n’en ait plus la force. Ils ne veulent aucun médicament, aucune radiation qui pourrait l’affaiblir et briser son esprit. Elle ne deviendra pas l’ombre d’elle-même pour vivre quelques semaines de plus. Olivia doit vivre les mois qui lui restent avec joie et emporter avec elle des souvenirs heureux pour l’éternité. 

Facebook/PrincessesDon’tWearPants

Les parents d’Olivia font tout ce qui est en leur possible pour exaucer ce souhait : ils organisent des anniversaires de princesses pour leur fille et partent en vacances sous les tropiques. La fillette a même nagé avec les dauphins ! C’est son dernier souvenir heureux, car dix jours plus tard, la maladie emporte la petite Olivia. Mais sa mort a permis de sauver la vie de trois personnes !

Facebook/PrincessesDon’tWearPants

Lauressa et son mari décident de faire don des organes de leur petite fille. Puisque Olivia n’a pas pris de traitement pour prolonger sa lutte sans espoir, c’est médicalement possible.

Alors qu’Olivia est mourante, une femme contacte ses parents sur Facebook. Elle veut montrer à Lauressa le destin de son enfant, Lucas Goeller. Ce bambin de deux ans, qui a besoin d’un foie, va mourir s’il ne trouve pas de donneur.

Facebook/SaveLucas

Lauressa découvre les photos de Lucas, son petit visage, son ventre enflé, ses jambes et ses bras tout maigres. Elle sait que si sa fille meurt, les médecins pourront utiliser son foie pour sauver le petit garçon. Un jour, après la mort de leur fille, Lauressa reçoit un message : le foie d'Olivia a été transplanté avec succès ! La main tremblante, elle ouvre la page Facebook de Lucas sur son smartphone…

Facebook/SaveLucas

Le message provoque une telle émotion pour la jeune mère endeuillée qu’elle arrive à peine à décrire ce qu’elle a ressenti : “Je me suis réveillée, sachant que ma fille était morte. Mais quand j’ai vu le statut de Lucas, quand j’ai lu qu’il avait reçu son foie, j’ai ressenti une grande paix. Et savoir qu’il continuera à vivre m’a réconfortée”, raconte Lauressa. “Je fais mon deuil et suis anéantie, mais savoir qu’Olivia a sauvé ce petit garçon me donne du courage.”

Facebook/SaveLucas

Jessica Goeller, la mère du petit Lucas, est aussi très émue. Lorsqu’elle apprend qu’Olivia a aussi fait don de ses organes pour un autre garçon nommé Angelo Giorno, elle organise une réunion entre les parents, liés par ce destin hors du commun.Facebook/Angelo’sTransplantPage

Pourtant, l’aide d’Olivia est venue trop tard. Comme il était prématuré, les organes d’Angelo n’étaient pas complètement développés et ne pouvaient donc pas fonctionner correctement. Même le don magnifique d’Olivia n’a pas pu le sauver. Au total, 5 organes ont été prélevés chez la fillette : son coeur, son foie, ses reins, ses intestins et son pancréas, ainsi que l’un de ses yeux. 

Facebook/SaveLucas

Grâce à ses reins, elle a pu sauver la vie d’un jeune homme de 22 ans. Son pancréas et ses intestins ont permis à Angelo de survivre quelques semaines de plus. Son coeur a été donné à un nourrisson d’un an. Son oeil a permis à un aveugle de recouvrer la vue. Et son foie a permis à Lucas de vivre et de lui donner une qualité de vie qu’il n’avait encore jamais connue.

Facebook/PrincessesDon’tWearPants

En effet, le petit garçon de deux ans a passé pratiquement toute sa vie à l’hôpital. Sa grave maladie des reins l’a obligé à rester alité. Il ne pouvait plus courir, ni même s’asseoir. Son corps ne pouvait pas bâtir ses muscles. Tout cela conduisait lentement le petit bambin vers une mort certaine. Mais Olivia a rendu l’impossible réel. Et depuis, Lucas est chez lui, où il peut courir et jouer toute la journée !

Facebook/SaveLucas

C’est une consolation importante pour Lauressa et Brock. En ayant perdu leur fille si rapidement, ils ont à peine eu le temps de réfléchir à leur décision concernant le don d’organes. Maintenant, ils savent que c’était la meilleure des choses à faire. Les progrès quotidiens de Lucas les aident à surmonter leur perte effroyable. 

Facebook/PrincessesDon’tWearPants

Si l’histoire triste mais magnifique de cette petite princesse de trois ans vous a touché, partagez-la avec tous ceux que vous connaissez. Le don d’organes est un sujet qui mérite d’être mûrement réfléchi. 

feroce