leral.net | S'informer en temps réel

Une nomination surprenante et incompréhensible du président de la République, celle d’Aminata Niane, mais pourquoi et à quelles fins?

La nomination d’Aminata Niane comme conseillère spéciale avec rang de ministre, pour les grands travaux dit-on, a surpris plus d’un, et a été unanimement désapprouvée, même dans les propres rangs de l’ancien régime. Jusqu’à présent, aucune des décisions prises par le président Macky Sall, n’a été aussi contestable et injustifiable à tout point de vue. S’il est vrai, que c’est dans ses prérogatives en tant que président de la République de nommer qui il veut dans les fonctions, il devrait tout de même tenir compte de l‘opinion publique, surtout, quand celle-ci désapprouve sans équivoque, sa décision dans une très large mesure. Jamais, de mémoire de Sénégalais, dans notre jeune République, nomination n’a été tant désapprouvée, décriée et contestée presque unanimement.


Rédigé par leral.net le Mardi 18 Septembre 2012 à 20:54 | | 14 commentaire(s)|

Une nomination surprenante et incompréhensible du président de la  République, celle d’Aminata Niane, mais pourquoi et à quelles fins?
S’il y a un point faible ou un point sur lequel le Président devrait revenir ou bien regarder deux fois avant de décider, c’est bien celui des nominations. On ne cesse de s’étonner ou d’être surpris par quelques nominations du président de la République, après chaque Conseil des ministres, tellement qu’elles sont parfois bizarres, inopportunes et inadéquates à tous égards. Et au-delà de leur caractère contradictoire ou en porte-à-faux avec la rupture prônée et proclamée par lui-même de rompre avec les pratiques très contestées de Me Wade. Voilà pourquoi certains ont été frappés de stupeur, en apprenant la nouvelle.
Le président Macky Sall, ayant été bien élu très largement avec 65% des suffrages exprimés, a une légitimité populaire incontestable qui lui permet de bien gouverner le pays avec ses alliés politiques et de la Société civile, sans avoir nullement besoin de puiser dans le camp des vaincus, ou de repêcher d’anciens proches collaborateurs de Me Wade ; dont on ne sait pour l’instant, quel est véritablement leur degré d’implication ou leur part de responsabilité dans la gestion peu vertueuse de notre pays par le président sortant. Une gestion calamiteuse pour laquelle, Abdoulaye Wade était le principal instigateur, ce qui lui a valu d’ailleurs cette défaite cuisante et votre éclatante victoire. Alors il est inconvenant, disposant aujourd’hui dans vos rangs, les mêmes compétences sinon plus, en nombre suffisant, dans votre coalition, la société civile, chez de simples citoyens et la diaspora, qui n’ont jamais eu à se mêler de près ou loin à une mauvaise gestion ou cette entreprise de pillage systématique de nos ressources, qui a été orchestrée par Me Wade et ses proches collaborateurs, parmi lesquels, se trouvait au cœur du dispositif, Aminata Niane, à qui vous faites une promotion inattendue et inestimable par elle-même en premier.
Je l’ai bien dit dans une de mes contributions. Le président de la République doit avoir une très bonne écoute des échos qui lui arrivent, prêter une oreille attentive aux plaintes et complaintes des populations, tenir surtout compte de leurs désapprobations concernant certaines de mesures qu’il prend au pied levé, dont la plupart sont souvent erronées et comportent des erreurs graves d’appréciation. Bon nombre de ces mesures catastrophiques, sont très souvent prises de manière inattendue à l’issue d’une audience. Et, je suis même tenté de dire, si par hasard le président n’était pas l’objet d’hypnotise ou d’envoûtement au cours de ces audiences? Tellement les décisions ou mesures étaient malvenues !
Comme l’avait si bien caractérisé récemment notre ami Mody Niang, dans une de ses contributions en ces termes : « Les nominations pas toujours en adéquation avec les engagements pris, et qui nous tirent de plus en plus vers le wadisme » alors que l’appel solennel et les vœux ardents des populations exigeaient la rupture totale avec les mauvaise pratiques et la malgouveranace de Me Wade. Mody a bien rappelé par ailleurs, la promesse du président qui s’engageait à mettre en œuvre par ces propos : « Une politique de rupture sobre, vertueuse, transparente et efficace ».
Si effectivement, de bonnes et courageuses mesures ont été prises dans la période, il faut le reconnaître aussi, que d’autres très mauvaises l’ont été également dans le même temps. Ce mélange incongru de nominations bonnes et mauvaises, entachent fortement et tendent même à masquer les mesures positives ou à les annihiler tout simplement.
Les Sénégalais dans leur écrasante majorité avaient salué et applaudi à leur juste mesure, les premières décisions relatives aux audits, à la réduction de la taille du gouvernement, celle du train de vie de l’Etat et du mandat présidentiel à 5 ans ; la suppression des privilèges accordés à la caste et au clan de Me Wade ; le retour de la loi de la répression de l’enrichissement illicite, source de tous les biens mal acquis de toutes ces années, des régimes socialiste et libéral. Tout cela a été approuvé entièrement par les Sénégalais comme de très bonnes mesures positives, pour ramener tous les biens volés à notre peuple, dans les caisses du trésor public.
Mais cet enthousiasme et espoir qui nous faisaient rêver à des lendemains meilleurs aux premières lueurs de l’aube du régime de Macky Sall, ont commencé à montrer des signes évidents d’inquiétude et troublants par justement, ces nominations-récompense ou promotionnelles à la pelle, qui installaient le doute dans l’esprit de beaucoup d’entre nous. Et certaines de ces nominations heurtent raisonnablement la conscience de tous ceux qui avaient bravé les lacrymogènes et les forces de police par patriotisme et pour le départ définitif de Wade du Pouvoir et la fin de notre calvaire. Ce qui expliquait que tout ce beau monde, attendait beaucoup de la nouvelle équipe. Il accordait et attachait du crédit à la nouvelle gouvernance, pour apporter des changements qualitatifs importants en faveur des populations encore meurtries. A cause justement, du caractère populaire et démocratique de l’élection du président de la République, les forces vives de notre peuple étaient en droit de voir s’installer une gouvernance vertueuse rompant définitivement avec l’injustice et l’impunité, pour un Etat de droit réel.
Mais le président Macky Sall, serait-il victime au point de se nourrir d’un complexe, face aux propos débiles de certains dignitaires de l’ancien régime, qui l’accusent de plagier leur programme ou de manquer de cadres à sa disposition, ce qui le contraindrait à faire recours à eux, pour s’en sortir ? Au regard des nominations qui se font actuellement et que nous constatons bien, il semble confirmer les thèses de ses adversaires.
Incontestablement, la désapprobation voire la condamnation de la nomination d’Aminata Niane en qualité de Conseillère spéciale avec rang de ministre, siégeant au Conseil des ministres, est une erreur politique qui vient s’ajouter à celle du choix aussi contestable de Seydina Kane ex-DG de la Sénélec. Voici en fait, deux promotions inacceptables et inexplicables logiquement. En effet, au lieu d’être sanctionnés pour faute de gestion puisqu’ils ont été relevés de leurs fonctions et remplacés par d’autres, qui sont supposés logiquement, plus performants. Sinon, comment comprendre et pourquoi diantre ont-ils été relevés si aucune faute ne pesait sur leur gestion et rien ne leur était reproché ? Effectivement, il est très juste que la nomination d’Aminata Niane ait créé un malaise au sommet de l’Etat et des alliés ? Et, le président Macky Sall ne devrait pas être surpris de ce malaise et devait bien s’y attendre d’ailleurs. Car, on ne peut pas vouloir une chose et son contraire et, dans le cas d’espèce, il s’agit bien de cela.
En vérité, quel degré de compétence et de technicité peut détenir Aminata Niane dans le domaine des travaux publics plus que Bara Tall, pour pouvoir mieux conseiller le président dans ce domaine précis ? A notre humble avis, le choix entre ces deux Sénégalais par le président de la République, pour être conseillé dans ses tâches, compte tenu de l’apport de chacun d’eux pour son accession au pouvoir, devrait ne pas faire l’ombre d’aucune hésitation pour lui. Mais pourtant, voilà que Macky a préféré choisir de manière inattendue Aminata, à la place de Bara, pourquoi ? Je cite ici Bara Tall, à titre simplement d’illustration mais ce dernier n’était pas demandeur.
Mais, avec le nombre impressionnant de conseillers spéciaux dans tous les domaines, je suis curieux de savoir si, le président les consultait à chaque fois que de besoin pour recueillir leur avis, avant les prises de décisions, surtout majeures ? Si ce n’est pas réellement le cas, quelle est sérieusement l’utilité pour le président d’en avoir un nombre qui dépasserait même la taille de son gouvernement, s’ils ne servent pas à éviter à ce dernier de prendre des mesures inappropriées et erronées, comme le cas présent d’Aminata Niane ? Que le président Macky veuille l’accepter humblement oui ou non, mais cette nomination est parfaitement une erreur grave de sa part.
La question fondamentale en fait, ce n’est pas un partage du pouvoir entre ceux qui ont gagné, mais c’est plutôt celle de distribuer les fonctions et charges sur la base de compétence entre les Sénégalais de manière rationnelle, en respectant bien la logique de rupture tant exprimée par les citoyens dans leur majorité. Le président doit aussi éviter autant que peut se faire de tomber dans le piège qui lui est souvent tendu, à savoir qu’il serait l’otage de ses alliés ; en cherchant à gouverner avec eux en les consultant au préalable pour avis sur telle ou telle mesure. Je ne le crois pas du tout. Car, logiquement, s’il doit gouverner le pays, il devrait le faire tout au moins avec ses alliés qui ont pris une part active à sa victoire et contribué de manière décisive à la défaite de Wade ; mais non avec ses adversaires qu’il a vaincus. Il doit savoir et se rappeler toujours que sans eux, sa victoire allait être compromise pour ne pas dire hypothétique. Il faut retourner aux libéraux les propos qu’ils nous ont tant rabâchés, à savoir que : Ceux qui ont gagné, doivent gouverner ensemble et, les perdants, doivent s’opposer jusqu’à la prochaine échéance. Par conséquent, pas d’amalgame, ni de mélange du genre « supu kanja ».
En tout état de cause, s’il m’était permis de faire une suggestion au président de la République, je lui dirai de rapporter courageusement la mesure de nomination d’Aminata Niane et d’en tirer tous les enseignements pour l’avenir. Alors comme dit l’adage : » L’erreur est humaine mais persister dans l’erreur est diabolique ».

Mandiaye Gaye
Gaye_mandiaye@hotmail.com




1.Posté par los le 18/09/2012 21:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais Macky est un voleur patenté ayant assimilé les leçons de son père wade et de ses demi frères Idrissa Seck et Karim Wade! Les sénégalais ont été mal inspirés en le qualifiant au second tour face à son père wade: il nous fallait choisir au second tour entre la peste (wade) dont on ne guerrit jamais et le choléra (Macky) dont on peut guerir! mais la récente nomination de Aminata Niane montre qu'il faut de puissants et massifs antibiotiques pour guérir du choléra! Il ne reste plus à Macky qu'à nommer Karim wade à un poste de responsabilité! De toutes façons les voleurs du sénégal se tiennent tous entre eux et constituent une caste qui a les mêmes intérêts! N'est-ce pas le voleur Idy qui avait fait part aux sénégalais dans un CD mémorable des de la devise des grands bandits et voleurs enseignée par leur père wade: voler ensemble les sénégalais quitte à s'entretuer lors du passage du butin

2.Posté par Sophie le 18/09/2012 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

.franchement vous ne connaissez pas maky,le rêve de maky c'est d'avoir cette femme à ses côtés ,maky est amoureux d'elle depuis qu'il est premier ministre et il a le complexe de cette femme intellectuel .vous vous fatiguez pour rien

3.Posté par Fall fatik le 18/09/2012 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut savoir qu'on a un président faible et qui commence à décourager tout le monde .

4.Posté par alifnaba le 18/09/2012 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Macky est un complexé et il a peur que ses anciens compagnons en pillage des ressources du sénégal ne le balancent à l'opinion! solution: il faut les rappeler un à un! A quand la nomination de Sindjéli et de Karim (à qui il doit son passage à la primature) quand le diabolique wade virait le satan Idrissa Seck?

5.Posté par DIOP wallo le 18/09/2012 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Karim wade et aminata niane et balde ,y'a pas de différence .maky ,karim ,balde y'a pas de différence ,vous oubliez que maky à signe sur les grands travaux ,il a aussi signé sur le premier marcher de diakhaye étant premier ministre , maky est trop mouiller

6.Posté par eere le 18/09/2012 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une seule phrase a retenu mon attention : "bara tall n'était pas demandeur". Quel lien a ce monsieur mandiaye gaye avec bara tall pour prétendre si péremptoirement que ce dernier n'est pas demandeur au poste de conseiller du président de la république?Cela ne veut-il pas dire que ce monsieur gaye est une plume de bara tall?Méfions nous de ces contributeurs venus de nulle part.Ils roulent toujours pour quelqu'un!

7.Posté par alos le 18/09/2012 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Macky révèle son vrai visage! de toutes façon les sénégalais ne croyaient pas en lui! Il est juste président par défaut!

8.Posté par bra le 18/09/2012 22:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RUPTURE vous avez dit!!
maky veut faire du neuf avec du VIEUX
de toute les facons tous les chantiers que aminata niane a conduit ont couté trés cher au senegal
alors ses capacités managerial moi j'en doute.................

9.Posté par papis le 18/09/2012 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il va sans dire que Monsieur Mandiaye GAYE carbure pour quelqu' un vu le nombre de ses sorties toujours bien ciblées. Il tourne vraisemblablement pour Bara TALL et ne pourrait donc voir d' un bo oeil, tout comme son mentor, la nomination de Aminata NIANE à un poste qui a quelque chose à voir avec les grands travaux, Sachant que Bara TALL est un entrepreneur de travaux publique le compte tourne parfaitement. En plus Bara TALL, adepte de la surfacturation (Chantiers de Thies entres autres) et de la pietre qualitè (Route Ftick Kaolack) , connait parfaitement la rigeur de Aminata NIANE pour le travail bien fait et son integrité morale on comprendra aisément le malaise qui s' est emparé de ses énérgumenes aux agissements dignes de la mafia sicilienne.

10.Posté par pap le 18/09/2012 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense kon peu travailler avec elle il faut d bons mecanismes une bonne organisation des leviers d controles et reconnaitre kel a une bonne experience verry important et puis ces sa chance

11.Posté par kalz le 19/09/2012 06:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nous les enegalais on est trop complique ,parler parler rek on l,a elu maintenant laissons lui diriger on a notre carte ,il faut qu,on dise on a pas besoin des anciens c,est c,est impossible actuellement tout le monde sait que l,ancien regime a pille l,economie du pays donc la ou nous sommes le sengal abesoin des competence meme si c,est dans l,anciens regime mais cela n,empechera pas qu,on va auditer car ici au senegal les journalistes recontent bcps de mensonges,mandame niane n,a jamais fait politique elle a vole ou pas on vera ,en tout cas actuellement le senegal abesoin de ses comtepences .laisons macky travailler ,on est comme des analphabetes on aime donne de lecon .on veut des gens neuf apres demain on comence a zero apres ttout le monde crie macky n,a rien fait laissons le travaille on vera et nous aussi faisons notre travaille ,si chacun fait son domaine vous verez que yaura pas de probleme meme pas 6 mois on com ence a crie comme si le regime etait dans de bonne et mains et que macky doit venir rek et continuer ,tout le monde sait coment il a trouver le senegal donc c,est pas facil.wah rek ken na mounoul satisfaire senegalsi .on bavard trop nanoulen nopi tee liguey tee haar ak sounouy carte moi personnelement suis convaincu qu,il va reussir.une question avec tout cette coalition vous parler donc ou sont les hommes que vous voulez car moi je sais que l,etat on peut pas se lever un bon jour rek pour diriger ,la moitie des gens de confiances du senegal sont dans la coalition.on veut etre politiciens joueurs president on veut etre de tout quoi sama gayi nanou yem tee ligueye te bayii macky moi ligueye

12.Posté par BOUBACAR BIAYE le 19/09/2012 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En nommant Amina ta Niane ministre conseillère est une manière pour Macky SALL de bénéficier d’amples informations concernant les grands travaux du chef de l'état.
Cette nomination n'empêchera à l'ex directrice de l'APIX de répondre de sa gestion si la justice lui en demande. Le président a déclaré que la justice n'aura jamais les mains liées même s'il s'agit de ses proches collaborateurs.

13.Posté par BOUNKATAB le 19/09/2012 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

UNE FOIS WADE AVAIT DIT QUE LES SENEGALAIS NE SAVENT PAS VOTER. JE PENSE QU'IL SE TROMPE,LES SENEGALAIS SONT BIEN REVEILLES.CE SONT LES POLITICIENS QUI N'ONT ENCORE RIEN COMPRIS.

14.Posté par CHERIF AIDARA le 19/09/2012 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chérif aidara le petit fils de cheikh sadibou aidara grand marabout
est la aujourdhui pour aider ce qui on besoin de lui pour tout les domaines
amour chance reussite travail mariage santé succés dans vos entreprises basé sur le saint coran incha allah kou gneuw sa adio fadiou
thi barké cheikhna cheikh sadibou thi barké yonentebi mouhamad salalahou aleyhi wa salam wa salatou wa salam hairou leumbiya badar ak ouhout
contact ;00221 77 921 57 39 ou sur skype aidara61 merci

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image