leral.net | S'informer en temps réel

Une nouvelle bourde de Monsieur Abdoulaye WADE Par Cheikh Sidiya DIOP


Rédigé par leral.net le Lundi 31 Mai 2010 à 02:47 | | 4 commentaire(s)|

Monsieur Abdoulaye WADE, Président de la République a eu à interpeller Madame Marcia S. BERNICAT Ambassadrice des Etats Unis au Sénégal sur sa contribution sur la corruption. Malheureusement cette interpellation sèche faille dans le fond et dans la forme.

Dans la forme le comportement de Monsieur Abdoulaye WADE en vers une dame partenaire du Sénégal constitue purement un manque de courtoisie et de galanterie, pour un homme qui se définit comme étant un chantre de la promotion féminine. Ensuite, cette vocifération inopportune du Président Abdoulaye WADE est qualifiable de bourde diplomatique car elle ne se conforme pas aux conventions internationales, aux mécanismes et normes les plus élémentaires de la diplomatie. D’ailleurs dans ce domaine hyper sensible et ultra stratégique, le Président Abdoulaye WADE doit se comporter avec un peu plus de tenue et de retenue, particulièrement avec le corps diplomatique accrédité au Sénégal.

Une maxime de Charles Maurice De TALLEYRAND PERIGORD disait " la diplomatie est une salle d’armes où l’on se blesse en jouant. Tous les mots sont des épées. Il faut savoir toucher juste, manœuvrer les armes avec prudence, finesse et délicatesse". Le Président Abdoulaye WADE devrait s’inspirer de l’ouverture d’esprit de ce grand diplomate et homme de culture. Et, enfin, l’interpellation de Monsieur Abdoulaye WADE n’apporte aucunes réponses fiables aux inquiétudes de Madame l’Ambassadeur, qui, rappelons le, n’a pas seulement une mission de représentation, mais a aussi l’obligation d’information en vers son pays, les Etats Unis d’Amérique où les Ambassadeurs accrédités à l’étranger ont l’obligation de vérification et de protection, de l’utilisation à escient de l’aide au développement issue de l’argent du contribuable étasunien.

Dans le fond, c’est le paradigme de la corruption qui est encore soulevé par son fonctionnement actif à tous les étages de la société y compris sa causalité extrêmement étroite avec les dirigeants du régime de Monsieur Abdoulaye WADE. Madame l’Ambassadeur a eu la réflexion légitime , et avec tact, dans sa brillante contribution, de ne pas soulever clairement, la multitude de sans suite de la justice sénégalaise des scandales récurrents d’affaires de corruption, de malversations économiques et de distorsions des procédures financières, administratives que ne cessent d’animer la vie du pays et dont sont toujours impliqués Monsieur Abdoulaye WADE et son fils Karim WADE, parmi lesquels on peut citer l’ANOCI, la SUDATEL, l’aéroport de Blaise DIAGNE, la Jafza, le Dubai Port World, la Veolia, les ICS, la Senelec, la Sonacos, les Fonds spéciaux, les Dons Taiwan, le monument de la renaissance, l’affaire Segura, SENTEL, la pointe de Sangomar, la tentative de blanchiment des 5000 milliards etc. Tous ces scandales parmi tant d’autres, que le régime de monsieur Abdoulaye WADE camouffle, doivent titiller forcement la susceptibilité des Sénégalaises, des sénégalais et des nos partenaires soucieux de la moralisation de la gestion publique par une exigence transparente. Madame l’Ambassadeur a su dire avec finesse que le Sénégal de Monsieur Abdoulaye WADE est loin d’être conforme aux paramètres permettant de juger de la fiabilité et la régularité d’un régime dans des domaines tels que la bonne gouvernance, la bonne gestion des affaires publiques, les droits politiques, civils et de l’homme, la stabilité politique et de l’absence de violence, l’efficacité du gouvernement, la qualité de la réglementation et de la primauté du droit et de la lutte contre la corruption. Et d’ailleurs dans le domaine de la corruption, des résultats médiocres qui n’honorent aucunement le Sénégal sont contenus et confirmés dans de nombreux rapports et classements de l’année 2009 tels que Governance Matters Worldwide Governance Indicators, the Sustainable Development Report on Africa (SDRA), l’indice de développement humain du PNUD, Amnesty International, la fédération Internationale des Droits de l'Homme, Transparency International, Human Right Watch, Reporters sans frontières, etc. Gravissime, le Sénégal ne cesse de s’enfoncer dans des épithètes ignominieux tels que pays sous développés, Pays les Moins Avancés (PMA) et des Pays Pauvres Très Endettés (PPTE), pays producteurs de stupéfiants, pays blanchisseurs d’argent sale, pays voyous, pays infréquentables etc.

Pour terminer, la corruption est devenue une institution sous le magistère de Monsieur Abdoulaye WADE, et, que les bailleurs de fonds, les institutions internationales, les partenaires au développement et le corps diplomatique accrédité au Sénégal ont noté. La façon la plus fine de lutter contre ce fléau est de mettre en place des politiques sincères, cohérentes et réfléchies mais pas de se défausser sur un dame partenaire du Sénégal et qui ne fait que soulever ses angoisses. Ce qui constitue une nouvelle bourde du Président Abdoulaye WADE.








Secrétaire général de la Ligue des Masses

dcheikhsidiya@gmail.com




1.Posté par L'HOMME100VISAGE le 31/05/2010 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ENCORE 1 FOIS QUE NOUS DEBARASSE DE SE VIEUX DEMONT.Amiiiine... VIVEMENT 2012.

2.Posté par L'AVERTI le 31/05/2010 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Afin que le peuple sénégalais puisse bénéficier des avantages du MCA, nous demandons au gouvernement américain de sursoeir à sa mise à disposition , le temps que le vieux ablaye wade quitte le pouvoir sinon tous les financements attendus finiront dans des paradis fiscaux quelque part entre dubaïe et londres, nous félicitons son exellence madame l'ambassadrice de son courage à dire la vérité et rien que la vérité dont est allergique notre sénile et mégalomane de perssident, et lui demandons de montrer toute la gratitude du peuple sénégalais envers hillary clinton pour le soutien du gouvernement américain envers le sénégal

3.Posté par hamedin le 31/05/2010 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chaque jour nouveau, la presse sénégalaise nous apporte notre quotidienne ration d´étonnement. Comment auriez vous souhaité la réaction du gouvernement sénégalais face au flagrant manque de tact de la dame Marcia. S. Bernicat qui s´adresse à la presse pour flinguer de flèches (probablement voulues mortelles) contre les autorités d´un pays souverain ?

Le « don » américain n´est pas gratuit et il n´est pas non plus altruiste ; il est assorti de conditions draconiennes acceptées par les candidats à l´acquisition de ce « don » et parafé par le Sénat américain. Le Sénégal ne fut pas choisi pour ses beaux yeux comme étant digne d´encaisser les sous du MCA (MCC). Si le fric du fisc amerloc a droit d´entrée dans notre pays, c´est parce que le pays de l´oncle Sam, après contrôle, jugea le pays de Maître Wade suffisamment démocrate et crédible pour être gratifier de 540 millions de dollars. Soit 270 milliards de F Cfa. Vous n´êtes pas sans savoir que les autorités amerlocs ne se priveront pas d´avoir l´œil sur toute destination suivie par le moindre sou du contribuable américain par le biais du MCA. Alors pourquoi cette sortie (j´allais dire provocation) de la dame Bernicat dans (est-ce encore un hasard ?) le quotidien sénégalais le plus wadophobe ?

Bravo Abdoulaye Wade ! C´est très bien d´avoir pris le soin de faire du peuple sénégalais, grâce à la télévision, le témoin de ce que vous aviez, en tant que défenseur de la dignité du peuple qui vous a élu, à répondre à l´ingérence d´un pays étranger dans les affaires de notre Sénégal qui est un « petit pays mais nous avons notre fierté et notre dignité ». Seuls les lâches et traîtres acceptent d´être insulté sans réagir.

Ce qui est sûr, c´est que le gouvernement autonome de la République du Sénégal ne se laisse pas édicter par une quelconque puissance (même s´il s´agit de la plus grande du monde) le choix de ses partenaires. Comme le Sénégal d´Abdoulaye Wade n´a que l´intérêt de son peuple (tout comme Obama n´a que l´intérêt du sien) dans toutes ses actions, il diversifie ses partenaires afin de tirer le maximum de profits pour le Sénégal. Si cette réalité banale ne plait pas à l´administration Obama, Abdoulaye Wade a bien le droit de dire : « “Si on ne peut pas avoir la paix avec ce MCA, mais reprenez-le. Et emmenez-le dans un pays ou vous pouvez être injurieux, mais pas ici au Sénégal. Vous pouvez le reprendre quand vous voulez et l’amener où vous voulez“.

L´action qui n´a rien d´un « Wade show » est plutôt à classer dans la catégorie de celles que doivent enfin suivre tous les patriotes africains qui ne souhaitent plus être fouler du pied par des puissances arrogantes.

Je souhaite que ceux qui auront, demain, l´immense tache de porter les chaussures de Wade après le court et glorieux passage de ce Géant de la politique, gardent cette sublime leçon de courage, de sens du sacrifice, d´abnégation qu´ils hériteront de ce monument de l´Afrique et de sa diaspora qui s´appelle ABDOULAYE WADE. Les néo-colons ont tué Patrice èméry Lumumba, Thomas Damkara, Amilcar Cabral, Samora Machel et bien d´autres héros de l´émancipation de l´Afrique, ils ont écarté et réduit à la misère ceux qui survécurent aux tentatives de destruction de Charles De Gaule par le biais du lugubre Jacques Foccart et l´Afrique s´emmura dans un silence lâche et coupable. Que cette époque de passivité criminelle soit à jamais abolie dans nos mentalités. Suivons le courage d´Abdoulaye Wade et soyons prêts à mourir, s´il le faut, pour un meilleur avenir pour nos enfants et nos petits-enfants. L´Afrique mérite que ses enfants se réveillent !

Je lance un appelle à tous les panafricanistes, aux patriotes africains pour qu´ils créent une association de défense des idées d´Abdoulaye Wade.

Tous les patriotes de ce monde sont avec Abdoulaye Wade et nous ferons le tour du monde pour le défendre et vulgariser ses idées, son indépendance.


4.Posté par BLACK le 31/05/2010 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hamedine tu nous emmerdes

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image