Leral.net | S'informer en temps réel

Une petite fille s'est filmée une seconde par jour pendant un an. Cette vidéo nous a donné des frissons, c'est vraiment bouleversant...

le 30 Novembre 2014 à 23:21 | Lu 2426 fois

Une petite fille s'est filmée une seconde par jour pendant un an. Cette vidéo nous a donné des frissons, c'est vraiment bouleversant...
Vous connaissez certainement ces vidéos en time-lapse, avec une seconde par jour durant toute une année. Une excellente manière de capturer les souvenirs d'un enfant, de voir comment il a grandi en l'espace d'un laps de temps donné. Le résultat, c'est en général une vie en condensé avec ses moments forts, des jeux, de la tendresse.

Mais tous les enfants n'ont pas un quotidien aussi simple, loin s'en faut. Et cette vidéo est une véritable fenêtre ouverte sur les tragédies du monde dans lequel nous vivons.
Cette vidéo a été créée par une organisation britannique, ["Save The Children"]urlblank:http://www.savethechildren.org.uk/ , afin d'attirer l'attention des occidentaux sur le drame qui se déroule actuellement en Syrie.

"Notre volonté était de raconter une histoire qui transposerait la réalité syrienne chez nous. Nous avons combiné le format "une seconde par jour" avec un time-lapse photographique, afin de créer une nouvelle manière de raconter cette histoire. C'est l'histoire d'une petite fille ordinaire, de son monde parfait qui se détruit et qui part en morceaux en l'espace de juste un an."

La vidéo présente en effet une petite fille anglaise qui filme son quotidien tous les jours pendant une seconde, à compter de son anniversaire. Dans sa vidéo, le spectateur peut voir en filigrane l'escalade inexorable d'un conflit armé. La petite fille semble d'abord peu concernée, puis les bombes commencent à tomber. Nous nous retrouvons alors face à cette phrase, simple et terrible : "Ce n'est pas parce que cela ne se produit pas ici, que cela ne se produit pas."

Un message simple mais d'une importance cruciale, qui devrait être connu par un maximum de personnes. Vous pouvez faire un don sur le site internet de SaveTheChildren. 

N'oubliez pas de partager cet article à un maximum de monde !