leral.net | S'informer en temps réel

Une révolution sénégalaise est-elle possible ?

Différents éléments laissent à penser que le Sénégal pourrait entrer à son tour dans le défilé des pays en révolution. En effet, la semaine dernière, un homme s’est immolé par leu feu devant le palais présidentiel de Dakar. Des affrontements entre l’armée et les rebelles ont ensuite eu lieu ce weekend et de nombreux sénégalais se déclarent prêts à s’immoler à leur tour.


Rédigé par leral.net le Mardi 22 Février 2011 à 16:46 | | 9 commentaire(s)|

Une révolution sénégalaise est-elle possible ?
Oumar Bokou serait-il le nouveau Mohamed Bouazizi, symbole de la révolution du jasmin qui avait éclaté suite à son immolation par le feu ? Plusieurs éléments expliquent que cet ancien militaire, qui s’est immolé vendredi dernier devant la palais du président Abdoulaye Wade pour protester contre des salaires ridicules et la répression du régime, pourrait devenir un martyr du peuple sénégalais.

La situation d’Oumar Bokou a touché de nombreux sénégalais qui se sentent solidaires de l’ancien soldat. D’après une source du site pressafrik.com, plusieurs autres personnes, dont deux femmes, seraient prêtes à s’immoler par le feu à leur tour. Toujours d’après le journal, les sénégalais sont « très remontés contre le gouvernement, surtout le président de la République, son Premier ministre et le ministre des finances ».

Une marche de protestation aurait été prévue mais elle aurait été annulée, provoquant ainsi le geste désespéré de Oumar Bokou. D’après le porte parole de l’association National des invalides et veuves militaires du Sénégal, « il y en a qui ont avec eux leurs bouteilles d’essence et leurs allumettes prêts à s’immoler ».

Par ailleurs, une attaque en Casamance a eu lieu se weekend, tuant 3 soldats et blessant 6 autres. Ce regain de violence des indépendantistes de Casamance n’est pas un bon signe pour le pouvoir de Wade tant les affaires sont liées. D’une part, les indépendantistes gonflent les rangs des mécontents et des révoltés contre le régime et d’autre part la population supporte de plus en plus mal le contexte avec la Casamance et le renouveau des conflits pourrait exacerber la grogne populaire.

Si la situation sénégalaise n’est pas comparable avec celle de la Tunisie, ni même de l’Egypte, on peut tout de même se demander, dans une période révolutionnaire inouïe, si le peuple sénégalais ne va pas surfer à son tour sur la vague insurrectionnelle et chasser son président, Abdoulaye Wade.

24heuresactu.com



1.Posté par Mouvement des Bruleurs de Pneus du Sénégal(MBP) le 22/02/2011 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chers compatriotes,après avoir lancés notre deuxième plan d'action entamé depuis hier( LUNDI 21 février),nous vous invitons à rallier à la cause nationale.Notre seul but est de faire comprendre au régime de WADE&FAMILY que nous en avons marre de leurs injustices et de leurs représailles et tant que ce foutu régime ne trouvera pas solution pour régler ces crises qui s'abattent sur le peuple(coupure sans arret d'électricité,micro-pouvoir d'achat des ménages,une forte inflation du prix des denrées de première nécessité jamais vue au Sénégal,une violation de la constitution par WADE&FAMILY,risque d'année blanche dans les lycées collèges et universités),nous continueront notre révolte dans les villes et communes ci-dessous:
GUEDIAWAYE
PIKINE
RUFISQUE
BARGNY
YEUMBEUL
YOFF NGOR AAOUKAM
PARCELLES ASSAINIES
GRAND-YOFF PATTE D'OIE
MARISTES
SICAP LIBERTE SACRE-COEUR etc.............................

2.Posté par veritè le 22/02/2011 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LIIMOYE LEEN THI AY FARATA YI AP DIOULIT WARA KHAM GUIR SOUNOU BOROM MANA NANGOU AY DIEUFEUM(Incaa-allàh)
FARATAY SANGOU SETT(sangou farata) (5 Diouroom la)
1-YEENE(booy ragass fi sobè biy guènnè maanam awrabi fòfou ngay yèènèè
2-BOOMBE
3-GUAAW
4-KHALIL maanam (KHADIALEE) KARAW YI
5-NATHIE LINOU LEUT(WARA NGA FIRI KO)
SOUNEUY SANGOU SETT(maanam sangou farata) (4 gnièènt la)
1-RAKHASS SAY LOKHO AVANT DE COMMENCER
2-GUALAKH NDIKOU (laver la bouche)
3-SARAKH NDIKOU (laver le nez)
4-RAKHASS SAY NOPP (laver les oreilles)
FARATAY DIAPP (8 diouroom gniat la)
1-YEENE (booy rakhass sa kanam nguay yèènè(yèènè quand vous lavez le visage)
2-RAKHASS SA KANAM (laver le visage)
3-RAKHASS SAY LOKHO BASSI THIONTHIA BI(laver les bras jusqu'aux coudes)
4-KHALIIL BAARAAMI LOKHO(laver les doigts)
5-MASSAA SA BOPP(laver la tète)
6-RAKHASS SAY TANK(laver les pieds)
7-BOOMBE
8-GUAAW(faire un peu vite)
SOUNEUY DIAPP(8 diouroom gniat la)
1-RAKHASS SAY LOKHO (laver les mains)
2-GUALAKH NDIKOU (laver la bouche)
3-SARAKH NDIKOU (laver le nez)
4-RAKHASS SAY NOPP (laver les oreilles)
5-YEESALAAT NDOKH MI (tooyalaat baaram yi)bèèsalat ndokh mi)
6-FIIROU (aspirer l'eau dans le nez)
7-DEELOOSSI MASSA (laver la tète en commençant au derriere arrivant devant)
8-TOFTALEE FARATAYI
FARATAY DIOULLI (prière)(nombre 15)
1-YEENE
2-KABBAR (Allaahou akbar)
3-TAKHAWAAYOU KABBAR BI
4-DIANG FAATIHA (rèciter fàtiha)
5-TAKHAWAAYOU TARY FAATIHA BI
6-ROUKOR
7-SIGGUI
8-SOUDIOOT
9-SIGGUI
10-TOOGUAY BOU MOUDIE BI
11-ASSALAAMOU HALAYKOUM BOU NDIEUK BI
12-DALLE (maanam avec calme)
13-AMOO ROUKOR (matalè roukor do seug bamou eup do sigui bamou eup
14-YEENE IMAM BIY DJIITEE LA
15-TOFTALEE FARATA YI
SOUNEUY DIOULLI (nombre 18)
1-LIKHAAM
2-LA SOURATE APRES FAATIHA
3-TAKHAWAAY BI
4-YALOU (wakh si souf)
5-BIRAUL (wakh si kaw)
6-TOUS LES KABBAR SUF LE PREMIER
7-DIRE SAMIHALLAAHOU LIMANKHAMIDAH
8-TAAYA
9-DOLLI DALLE GUI
10-DEELOO SEULMEUL
11-TOGUAAYOU DIAAREEL BI
12-2eme ASSALAAMOU HALAYKOUM
13-ECOUTEZ QUAND L'IMAM RECITE A VOIE HAUTE
14-SAATOUROU (poser quelque chose devant qui mesure a peu pres 50 cm
15-SALAATOU HALA NABI
16-DOLLI TOOGUAAYOU SEULMEUL BI
17-BIREUL 1ere ASSALAAMOU HALAYKOUM BI
18-DIATAAYOU TAAYA BI (tògaayou taaya bi)
FRATAY KOOR(RAMADAN)(nombre 2)
1-YEENE
2-FEEGOU (ne pas manger ni boir ni faire de rapport avec sa femme)
SOUNEUY KOOR (nombre 3)
1-GUAAWA NDOGOU
2-KHEUDE
3-FEK AW LAMEENE (ne pas parler du mal)
FARATAY TIIME (nombre 8)
1-YEENE
2-SOUF SOU LAAP(sable propre) (WALA PAC BOU LAAP)
3-GUAAW
4-DOOR SOUF SI BOU NDIEUK BI (premier)
5-MASSAA SA KANAM
6-DIW KO SI SA LOKHO
7-DIOKALEE TIIME BI (lilatakh di tiime)
8-BALAA NGAY TIINE NGA NEUK BA WAKHTOUWI TABBI
SOUNEUY TIIME (nombre 3)
1-TOFTALE (tègalè)
2-YEESALAAT DOOR BI
3-DIW KO SI SA LOKHO BASSI THIONTHIABI (jusqu'au coude)
FARATAY AJAKA (nombre 4)
1-YEENE
2-SAKKOU AM ATT (wèèr ba wèèr wa dèloussi) 1 annèe
3-MISSAAP (maanam lou matta guènè ajaka)
4-BAGNE KO TOKHAL BOU FEEKEE AMNA KOULA DJIGUEE KOU KO YALOO(ne pas porter loin si y'a quelqu'un de près qui en a besoin
SOUNEUY AJAKA (maanam tèguìn yi) (nombre 3)
1-SA KHOL SEED SI
2-DIG DAAUM (diguèn tèbi)
3-SOUTOURAL KO
FARATAY ATHIE(PELERINAGE)(nombre 4)
1-YEENE
2-WEUR GUI SI YOR YOROU BISSOU FOUKEELOU(10eme) TABASKI BI
3-DOKH SAFAA AK MARWA
4-TAKHAWOU BISSOU DIOUROOM GNIEENTEELOU(9eme)TABASKI BI NGA BAGNE FAA DIOULLI
SOUNEUY ATHIE(PELERINAGE)(nombre 12)
1-SANGOU
2-RAFLEWOU
3-NIAARI RAKAAS(2 RAKAAS AVANT DE PARTIR(on rècite FAATIHA et KHOUYAA AYOUHAL pour le premier rakaas)
(la deuxieme rakaas FAATIHA et LIKHLAAS)
4-LABAYKA LAAHOU......JUSQU'A MAKKA
5-
6-WEUR SI BISSOU FOUKEEL BI(10eme)DOKH AK SA TANK(pied)(bania waakhou bo amoul nguante
7-FEUNE AFWA BA NEK SA KOGNE BA
8-SI C'EST UN HOMME 3 TOURS JUSQU'A MEULTEUSEUM(la priere que fais)
9-DOTHIE WANIY WAKH SAFAA YEEK SAKAW DOTHIE WA
10-NIAANE NGA NGAY NIAANE SI SAFAA
11-NIAANE NGA NGAY NIANN SI MARWA
12-BOO DIEUGUEE SAFAA DIDEM MARWA DIGUENTEEBI AMNA FOO KHAMNI(BATNOUN MASSIN)LANKO TOUDEE BOOFI AKSEE DANGAY GUAW BA WEESOU KO
A LIRE ET A PARTAGER
NOUS VENONS DE DIEU ET RETOURNONS VERS LUI


3.Posté par LERGUI le 22/02/2011 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BRAVO L'ENFER VAUT MIEUX QUE LE CHOMAGE NOUS ON ATTEND ENCORE,ON N'A PEUR DE RECOPIER SUR DES ARABES NOTRE CROYANCE NE NOUS LE PERMET PAS,

4.Posté par Reveil du diambar le 22/02/2011 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous citoyens du Sénégal, victimes de l’Alternance et déçus par le régime d’Abdoulaye Wade, témoins du pillage sans cesse des deniers publics, parents de victimes d’injustice, parents de citoyens morts par manque d’assistance, témoins du grand train de vie du pouvoir, avons décidé de prendre notre destin en main.
Aujourd’hui, ce n’est plus un secret de polichinelle, les Sénégalais souffrent énormément pendant que le régime de Wade déroule son plan de mis à genoux du pays. Les leaders de l’opposition ont choisi les salons en lieu et place du terrain ; certains religieux ont troqué la parole de Dieu contre les plaisirs de ce bas monde. Nous sommes laissés à nous-mêmes !!
Le Sénégalais a toujours été laxiste, raison pour laquelle nous continuerons de souffrir à moins que nous nous décidions à changer la donne qui revient à dire Non à toutes les dérives du régime en les combattant par tous les moyens nécessaires. Nous appelons tous les citoyens sénégalais à la révolte d’abord pacifique et par d’autres moyens si le régime ne recule pas. Nous demandons aux guides religieux de choisir leur camp, celui du peuple en dénonçant les pratiques du régime ou celui du pouvoir et dans ce cas qu’ils s’abstiennent de donner des instructions aux disciples.
Nous informons tous les Sénégalais, partout où ils se trouvent, que notre résistance débutera le 1 er mars 2011 pour une durée illimitée jusqu’à obtenir le départ du régime. Cette résistance se fera en plusieurs phases, d’abord pacifiques et si Wade persiste nous userons de la violence qui deviendra un mal nécessaire. Nous invitons également tous les acteurs du changement à nous envoyer leur numéro de téléphone sur reveil.du.diambar@gmail.com et nous rejoindre sur facebook http://www.facebook.com/event.php?eid=191572267530144#!/pages/Reveil-du-Diambar/185656811468705 pour être au cœur de la révolution.



5.Posté par entrepreneurfou le 23/02/2011 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je me lève le matin il n'y a pas de courant, j'allume mon petit groupe électrogène car le grand à cesser de vivre, il a trop souffert, je m'aperçois qu'il n'y a plus d'essence, je pars vite fait en chercher pour que les 4 personnes qui travaillent au bureau puissent travailler. Manque de bol dans la précipitation j'oublie les papiers de la voiture, sur le retour un flic m'arrête. Je lui explique que je suis parti chercher de l'essence, je suis à moins d'1 km, qu'il m'accompagne et je lui montre les papiers, j'arrive avec lui, lui montre la carte grise, l'assurance, la vignette, rien à faire, je dois le suivre au poste. Voilà ma journée est foutue, ce n'est pas aujourd'hui que j'essayerai de décrocher des contrats pour ma société puisque je vais passer la journée au poste. ainsi va la vie au Sénégal. Les gens proches du pouvoir s'engraissent sur notre dos. Ils ont vendu toutes les terres de notre Sénégal chéri aux pays de l'OPEP contre du pétrole pour alimenter des turbines à gasoil qui sont obsolètes. Je suis un petit entrepreneur sénégalais qui essaye de survivre sans courant. Même si je voulais être autonome avec de l'énergie solaire, la loi me l'interdit. Je continue à ma battre pour faire faire ma petite entreprise, payer mes salaires et mes charges, mais j'avoue que je commence à croire qu'il n'y a aucun espoir dans mon pays. L'Etat ne veut pas de gens avec l'esprit d'entreprise. Il étouffe l'économie locale, les petits projets et même les grands qui s'exilent dans des pays où la fourniture d'électricité permet de travailler sereinement.

6.Posté par khorompolé le 23/02/2011 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

se suicider est formellement interdit par l'islam et quelque soit la situation. Dieu le tout puissant, le plus grand des juristes, l’omniscient n'a t'il pas dit"inna laha ma sabirina"je suis avec les patients (mougne kat) et mieux ceux qui qui sont désapprouvés ici bas seront approuvés dans l'au Delas.
Ne politisons pas les choses, nous sommes à 12mois de 2012 si vous trouvez que le pouvoir sur place n'a pas joué son role et que vous pouvez avoir d'autres dirigeants qui repondront à vos attentes alors inscrivez vous massivement sur les listes electorales et qu'au soir de fevrier 2012 vous serez libre de voter pour n'importe quel candidat .Le Senegal est le pays le plus démocratique de L'Afrique ça il faut le savoir .
Le jugement dernier viendra, l’immolé, l’immolateur tapis sous l’ombre, toi, moi pour dire nous tous nous nous présenterons devant le grand juge et ce réveil sera brutal chacun sera responsable de ses actes et faits, ceux qui appellent à la violence répondront à leurs actes.
Chers amis journalistes, internautes, politiciens pharaon n’a jamais était un bon exemple pour le monde ; pourquoi vouloir prendre l’Egypte comme exemple ?
Le Sénégal n’est pas la Tunisie ni l’Egypte c’est un pays qui a connu trois alternances Senghor, Diouf et Wade contrairement à ces pays avec des dictateurs qui ont fait 40 à 30 ans de règne donc comparaison n’est pas raison.
Le Sénégal est un pays stable, un pays de paix, d’hospitalité, de liberté d’expressions, un pays bon à vivre ; de grâce sauvegardons ces valeurs qu’on ne trouvera nulle part ailleurs.
Ceux qui appellent à la violence peuvent ne pas être épargner de cette violence.
"Yé fitna bakhoul"
Le developpement d'un pays commence par ses infastructures c'est pourquoi je vous demande chers internautes de me permettre d'exposer à partir de maintenant, des extraits du bilan (actifs) des réalisations du Président Abdoulaye Wade. Aujourd'hui, j'ai choisi de commencer par le volet infrastructures. Vous me permettrez de les lister, sans commentaires. Toutefois, la liste n'est exhaustive. Vous ne manquerez pas de constater que Wade a fait, dans ce domaine, plus que les colons français et les socialistes qui se sont succédé au pouvoir de 1960 à 2000. Vous ne manquerez pas de constater que Wade '' AMOUL MOROM''.

INFRASTRUCTURES ROUTIERES : Thiès-Sindia-Tassette (38km) Bignona-Diouloulou-Selety (64km) Touba-Khelcom (70km) Kolda-Diana Malari (38km) Diamniadio-Mbour-Fatick-Kaolack(125km) Mbour-Joal (32km) Sokone-Karang (42km), , Ziguinchor-Cap Skiring Linguère-Matam (226km), Fatick-Bambey (42km) , Ziguinchor-CapSkiring-Mpack(90km), Birkilane-Tamba(235km) La boucle du Blouf (543km), Fatick-Diakhao-Gossas (45km), Kaolack-Passy-Kaolack-Ndoffane-Kavil-Keur Madiabel (86km), Voirie à Dakar- Guédiawaye et Pikine,.
410 bus ont été achetés, et le renouvellement des cars rapides est en cours. 105 minibus remplacement des cars rapides a déjà été livrée. Respectifs. 225 minibus dont les contrats sont déjà signés et 175 autres qui n’attendent qu’à être livrés. Le renouvellement de la flotte de taxis suivra bientôt.
Quid de l’autoroute à péage, qui a été récemment plébiscitée par la Banque mondiale comme étant le projet d’infrastructure le plus révolutionnaire de la sous-région ; une première en Afrique au Sud du Sahara. Et qui va bientôt soulager les millions de Sénégalais qui empruntent quotidiennement cette voie. En ce sens qu’elle participe à rendre fluide la circulation. Mais aussi, au réaménagement du territoire et à l’érection de nouveaux pôles de développement économique et d’habitat.
L’extension et la modernisation des infrastructures du port de Dakar sont aussi autant de réalisations du président Wade. Elles visent à accroître les capacités d’accueil et à diversifier les fonctions portuaires pour que Dakar joue pleinement son rôle de locomotive de l’économie nationale et régionale.
Pont de Médian Ndiatbé, Pont de Joal Fadhiout ,Echangeur de Malick Sy,Pont de Ngoye ,Échangeur du pont de l’Amitié, de Cices, Camberene, Pikine Thiaroye, Keur Massar, Rufisque Est et Ouest et Diamniadio, , Pont de Halwar ,Pont Faidherbe, Pont Emile Badiane ,Pont de Joal Fadiouth, Échangeur de Malick Sy, Échangeur de Cyrnos, Carrefours de Baakou et Cabral, Aménagemt de la corniche Place du millénaire.

LES INFRASTRUCTURES SCOLAIRES ET UNIVERSITAIRES : Constructions d’universités et d’établissements scolaires -Université Polytechnique de Thiès -Université du Futur Africain -Université de Bambey -Université de Ziguinchor -Construction de 9110 salles de classes depuis l’an 2000 -35 lycées, 211 collèges et 2 écoles d’enseignement technique. Aussi, on ne peut passer sous silence les 40% du budget national alloués au secteur de l’Education et de la Formation.
LES INFRASTRUCTURES SANITAIRES : 60 postes de santé construits ,100 postes de santé rénovés, 15 centres de santé construits ou rénovés ,Hôpital de Fatick Hôpital, de Ziguinchor ,Hôpital de Matam ,Hôpital de Pkine ,Ces infrastructures ont permis la création de milliers d'emplois.
LES INFRASTRUCTURES AGRICOLES

Que dire de la Grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance (Goana) ? Sinon qu’il est définitivement adopté par les Sénégalais. Et son vocable «Goana», est définitivement entré dans le langage courant des Sénégalais, même si, au début, très peu d’entre eux croyaient aux possibilités du Sénégal de produire en abondance, par sa seule agriculture, tellement le pays a connu des cycles répétitifs de sécheresse et de péjoration de l’écosystème.
L’inauguration du centre de dispatching de la SENELEC à Mbao (département de Pikine).
Le nouveau dispatching national du Sénégal est le 3-ème du genre dans toute l’Afrique après l’Afrique du Sud et l’Egypte. Il a pour vocation de permettre un pilotage optimale du transit d’énergie sur toute l’étendue du territoire national et à travers les pays de la sous région.
Cet ouvrage qui a coûté à l’Etat et à ses partenaires 7 milliards de francs, le chef de l’Etat l’a qualifié de ‘’cœur du système électrique national’’ avec les centrales de Tobène, Kaolack et Kaone 2 qui ont coûté 56 milliards de francs.
L’ouvrage, situé derrière les habitations de Fass Mbao, va assurer la sécurité et la fiabilisation du système électrique et constitue un ‘’outil stratégique national’’.
Le dispatching national réalisé en trois ans permettra, entre autres, de prendre en charge la prévision à court terme et la gestion de la production d’électricité tout en assurant l’équilibre offre-demande au moindre coût, ainsi que la sécurité et le fonctionnement du système.

Naissance de la nouvelle compagnie Sénégal Airlines. Ce sont les Sénégalais qui doivent être fiers de lui. Ceux qui ont la liberté de le critiquer, doivent aussi avoir l’élégance de reconnaitre ses succès. Après les routes, les autoroutes, les hôtels de luxe, les échangeurs etc… voici la nouvelle compagnie aérienne en attendant l’aéroport de Diass, l’autoroute à péage, l’électricité et les autres questions d’ordre social. Du calme les gars tout ira bien
Les réalisations du président Abdoulaye Wade ont positivement impacté sur la vie des populations aussi bien à Dakar qu’à l’intérieur du pays. Je n’en veux pour preuve que le temps court que j’ai mis pour rallier Bakel la semaine dernière. Rien que pour les réalisations qu’il a faites, les Sénégalais gagneraient à réélire Me Wade ».

A ceux qui croient comme nous (le KFSP pour la réélection du président Wade en 2012) que les choses sont entrain simplement de changer, nous tendons la main pour soutenir la candidature de maitre Abdoulaye Wade afin de l’aider à terminer ce qu’il vient de merveilleusement commencer pour le Sénégal et l’Afrique

diacksonfive71@yahoo.com


7.Posté par cams le 23/02/2011 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon cher ami, pour ton information, Wade n' a pas construit l'université polytechnique de Thies. Depuis 10 ans l'université du future est toujours en chantier!!!! Arrêtte de raconter des histoires. Les sois disants salles de classes et écoles construites, allez dans le sénégal des profondeurs pour vous rendre compte de la réalité. Pont de Ngouye, Pont de Médina Ndiatbé!!!! Ces ponts ne servent à rien en periode d'hivernage

8.Posté par khoulé le 25/02/2011 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la route Linguère-Matam ya mana doul elle n'existe pas bayi léne féne.

9.Posté par ndiogou le 26/02/2011 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien dit khorompolé le sénégalais ne sait pas ce qu'il veut ;hey !si l'on perd Abdoulaye Wade .......................................................................................................

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image