leral.net | S'informer en temps réel

Union Nationale des Indépendants Position de l’UNIS sur les évènements en Egypte


Rédigé par leral.net le Vendredi 16 Août 2013 à 11:32 | | 0 commentaire(s)|

Devant le double jeu des occidentaux qui ont cautionné le coup d’Etat et la répression sanglante par la main droite tout en manifestant des appels à la retenue sans conviction, le Sénégal et les pays africains doivent assumer la hauteur morale en dénonçant encore vivement la barbarie de l’armée égyptienne. Le leadership africain doit se forger dans la défense des positions justes et non uniquement dans la recherche d’intérêts de chaque pays à l’instar des occidentaux qui ont fini de convaincre de leur parti pris et de leur capacité limitée à respecter les aspirations démocratiques des pays musulmans.
L’UNIS encourage la diplomatie sénégalaise, en premier lieu le Chef de l’Etat à être à la hauteur du rôle que le Sénégal doit jouer sur la scène internationale comme héraut de la démocratie et défenseur de la paix. L’UNIS demande au président de la République de demander une session extraordinaire de l’OCI et de l’Union Africaine pour forger une position commune autour de la reconnaissance du Président Morsi comme seul président de l’Egypte, sa libération immédiate, le retour à l’ordre constitutionnel et à l’arrêt immédiat de la répression.
A travers les événements récents en Egypte, la communauté internationale des Etats-Unis, de l’Angleterre et la France et la Cour Pénale internationale ont encore montré qu’elles ne constituent pas des arbitres justes en continuant de développer des stratégies de division du monde. Le Sénégal, à l’instar des pays libres non alignés, doivent s’opposer à ces stratégies d’infantilisation de leur démocratie et de déstabilisation de leur cohésion sociale. Ce sont ces mêmes pays qui supportent la colonisation israélienne en Palestine, témoignant ainsi qu’ils ne constituent pas des références en matière de justice internationale.
Les pays victimes de la colonisation et de l’influence encore sournoise des puissances occidentales doivent travailler à unir leurs forces pour mettre fin aux manipulations obscures qui n’ont d’autre objectif d’amener et de maintenir au pouvoir des régimes de violence capables de continuer à servir les intérêts de ces puissances. L’Egypte n’est pas exempt de cette logique.


Amadou Gueye/Président de l’UNIS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image