Université Cheikh Anta Diop: L’argent destiné au paiement de la bourse des étudiants, cambriolé


Rédigé par leral.net le Samedi 16 Septembre 2017 à 12:10 | | 0 commentaire(s)|

Une somme 23 millions destinée au paiement des bourses des étudiants a été cambriolée, à la Régie de paiement des bourses, sise au Camp Jérémy. Les faits se sont passés dans la nuit du 25 au 26 août dernier.


Selon L’Observateur, Mor Lô Seck, un ancien étudiant de la faculté des Lettres et Sciences humaines de l’Ucad et son acolyte, Bacary F. Siby se sont invités à une heure indue de la nuit, dans les locaux du Camp Jérémy, précisément à la Régie de paiement des bourses.

Après avoir escaladé le mur de sécurité, ils ont forcé successivement, les portes de trois différents bureaux, à l’aide de pied-de-biche, ils se sont introduits dans le bureau du régisseur, B. Ndiaye. Là, ils tombent sur une valise négligemment posée à même le sol, sous le bureau. La valise ouverte, des billets de banque neufs, mis en liasses, semblent les attendre.

Seck et Siby referment la valise et vident les lieux. Une fois dehors, les deux cambrioleurs se retranchent dans un hôtel de la place pour se partager le butin. De l’avis des cambrioleurs, ils s’agit de 13 784 000 F Cfa, là où le Régisseur, B. Ndiaye, avance la somme de 22 883 000 F Cfa.

Saisis de l’affaire, les éléments du commissariat du Point E, en synergie avec leurs pairs de la police scientifique, ont réussi à mettre la main sur Mor Lô Seck, le 4 septembre dernier. Dans un premier temps, il a opté pour une dénégation systématique. Confronté aux résultats de prélèvements de la police scientifique et ne pouvant expliquer l’origine soudaine de plusieurs millions de F Cfa en sa possession, Seck passe aux aveus.

En sus, il explique leur mode opératoire et consent à restituer 5 880 000 sur les 6 887 000 F Cfa reçus à l’insu du partage du butin. Le reste, il soutient avoir fait la bamboula avec, s’étant même fait voler 500 000 F Cfa par une prostituée. Il balance son acolyte, Bacary Siby, arrêté hier 15 septembre à Yoff non loin du Centre de santé Philippe M. Senghor. Il reconnaît avoir reçu 5 millions et dépensé une bonne partie à se faire des talismans, pour échapper à la police et rallier l’Europe.

Il dit qu’il ne lui reste que 3 millions qu’il a confiés à un proche. Placés en garde-à-vue, Mor Lô Seck et Bacary F. Siby devraient être déférés lundi prochain au parquet de Dakar.